> 5 - TYPES DE DOCUMENTS : Annuaires, Textes et Rapports officiels, (...) > DOSSIERS et GUIDES > Derrière la porte de la salle des profs (9). Une année derrière les portes du (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Derrière la porte de la salle des profs (9). Une année derrière les portes du collège (10). Dernier épisode du reportage du Monde au collège REP+ Doisneau à Clichy-sous-Bois (93). L’ensemble des 10 épisodes en version intégrale ou résumée

15 juillet Version imprimable de cet article Version imprimable


Derrière la porte de la salle des profs : « C’est tout l’établissement résumé en un seul lieu »

Mattea Battaglia

[...] « La salle des profs, c’est d’abord un lieu où tu souffles, confie Isabelle Debyser, professeure de français. Tu as une heure compliquée, tu viens ici, tu en parles… Et tu peux repartir en cours ressourcée. »

« C’est un lieu où tu peux relâcher la pression, souligne aussi Marine Bantignies, qui enseigne la même discipline. Dans un collège comme le nôtre, on est hyperinvesti émotionnellement. Un lieu où se confier, c’est capital, même si ce n’est pas toujours facile, quand on arrive jeune prof, de partager ses doutes… »

Justement, « quand arrive le jeune prof », cette salle du rez-de-chaussée est le « passage obligé », raconte Yasmina Brunet, secrétaire de direction. « On accueille les nouveaux à l’administration avant de les amener directement ici pour leur attribuer leur casier. A partir de là, ils sont un peu chez eux. Ils peuvent s’installer. » Près des casiers, on trouve le traditionnel tableau de liège sur lequel sont punaisées les informations syndicales ; le tableau Velleda où sont retranscrits les priorités classe par classe, les sorties, les voyages scolaires, les réunions, les exclusions… Autant d’informations effacées, semaine après semaine, d’un coup de tampon pour être remplacées par d’autres.

Extrait de lemonde.fr du 06.07.19

 

Une année derrière les portes du collège Doisneau
Par Mattea Battaglia

« Le Monde » a suivi pendant plusieurs mois la vie de cet établissement en zone d’éducation prioritaire situé à Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis).

Le temps d’une année scolaire, Le Monde a décidé de pousser les portes d’un établissement de l’éducation prioritaire. Il fallait, pour ce projet, un chef d’établissement volontaire, une équipe mobilisée… C’est ce que nous avons découvert derrière les grilles du plus récent des trois collèges de Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). Un collège où l’on a pas oublié Zyed et Bouna, deux anciens élèves dont les noms restent associés au quartier. Leur mort – électrocutés dans un transformateur alors qu’ils tentaient d’échapper à un contrôle de police – a été le déclencheur des émeutes de 2005.

Cet établissement nous a été proposé par le rectorat de Créteil, dont l’autorisation était nécessaire. Mais, passé le sas d’entrée, plus de parole bridée. Bien sûr, des enseignants, des surveillants et même une partie des élèves ont fait valoir leur droit à ne pas témoigner. Leur droit à pouvoir « travailler tranquille ». Mais beaucoup d’autres nous ont ouvert toutes grandes les portes de leurs salles de classe, de leurs salles de réunion, d’activité, de repos, de sport… Ils nous ont fait une place dans la cour de récréation, à la cantine ou à la bibliothèque, avec un enthousiasme qui nous a, au départ, presque fait douter : faut-il tout dire, tout écrire, sur un établissement qui se débat avec autant de difficultés ? Sur des enseignants que la société reconnaît si mal, et qu’on aurait presque envie de protéger ? Sur ces élèves qu’on a tôt fait d’enfermer – et ils sont les premiers à le dénoncer – dans un rôle de « victimes » ?

Extrait de lemonde.fr du 13.07.19

 

La série de reportages du Monde « Derrière les portes du collège » sur le collège REP+ Robert Doisneau de Clichy-sous-Bois

1er épisode ( 4 mars 2019) Devant les grilles du collège Robert Doisneau : « Ici, chacun a droit à son bonjour »

2ème èpisode (29 mars 2019) Derrière la porte de la principale : « Tu arrives dans un nouvel établissement, tu prends un nouveau départ »

3ème épisode (8 avril 2019) Derrière les portes de la classe-relais : « Si vous ne me dites pas où c’est j’irai pas »

4ème épisode (22 avril 2019) Derrière les portes de la salle polyvalente : « madame, c’est rare, rare, rare, ce qu’on a évcu

5ème épisode (6 mai 2019) Derrière les portes de l’atelier « Jeunes reporters » : « C’est une petite pierre, pas une recette »

6ème épisode (3 juin 2019) Derrière les portes de la commission : « Les absences à répétition sont le symptôme de quelque chose de plus lourd », le quotidien du collège Robert Doisneau

7ème épisode (24 mai 2019) Derrière la porte du bureau du conseiller principal d’éducation

8ème épisode (29 juin 2019) Derrière les portes du conseil de classe

9ème épisode (6 juillet 2019) Derrière la porte de la salle des profs

10ème épisode (13 juillet 2019) Une année derrière les porte du collège Doisneau

 

Voir au milieu de la colonne de gauche la liste des MOTS-CLES de cet article,

Voir en haut de la page le chemin de la RUBRIQUE de cet article

Rechercher sur le motdoisneau

Pour naviguer sur le site : 5 outils

Répondre à cet article