> EDUCATION PRIORITAIRE > EDUC. PRIOR. Les 8 types de documents > Educ. prior. (Dossiers et Guides) > La Croix s’est immergée pendant un mois dans un collège REP parisien (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

La Croix s’est immergée pendant un mois dans un collège REP parisien (chronique)

2 octobre Version imprimable de cet article Version imprimable

Grand format
« L’enthousiasme des retrouvailles asphyxié par le masque » : récit d’un mois au collège
« La Croix » s’est immergée dans le quotidien d’un collège parisien afin de raconter la rentrée 2020, en pleine épidémie de Covid. Dans cet établissement d’éducation prioritaire, il faut remettre à flot ceux qui ont souffert du confinement et préserver un maximum de normalité malgré le protocole sanitaire.

Si Didier Georges [le pricipal] est soulagé, c’est aussi qu’un premier diagnostic montre qu’« aucun enfant ne s’est effondré scolairement à cause du confinement ». Mais cela n’empêche pas les plus faibles de rester faibles, très faibles. « Les évaluations de 6e montrent que douze élèves, sur une centaine, n’ont pas même le niveau attendu en fin de CE2. » Des élèves qui continueront de bénéficier, au moins jusqu’à la Toussaint, d’une remise à niveau en maths et français, en lieu et place des cours de techno et dessin.

→ ENQUÊTE. Les professeurs au défi de classes plus que jamais hétérogènes

[...] Mardi 1er septembre. Pour les 5eC, la parenthèse de six mois se referme. C’est le vrai retour en classe, la A21, avec sa vue plongeante sur le canal, ses péniches et ses badauds ébahis à l’ouverture de l’écluse. En cette rentrée, ils encaissent avec une attention presque suspecte la litanie des consignes sanitaires que déroule leur prof de français, Alyce Havet.

Extrait de lacroix.com du 29.09.20

Répondre à cet article