> 7 - DISPOSITIFS, VIE SCOLAIRE, ÉVALUATION... > DISCRIM. / ETHNICITE > Lutte contre les discriminations (sociales, sexistes, ethniques...) > L’égalité entre les filles et les garçons, entre les femmes et les hommes, dans (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

L’égalité entre les filles et les garçons, entre les femmes et les hommes, dans le système éducatif (dossier de Education & Formations, n° 99, juillet 2019)

18 juillet Version imprimable de cet article Version imprimable

Education & Formations, n° 99, juillet 2019
L’égalité entre les filles et les garçons, entre les femmes et les hommes, dans le système éducatif – Volume 4

SOMMAIRE

Penser l’égalité dans les représentations du métier de professeur d’EPS
Enjeux méthodologiques et critiques

Loïc Szerdahelyi, Cécile Ottogalli-Mazzacavallo

 

Collaborer pour développer l’égalité filles-garçons
À la recherche d’une dynamique à déployer dans l’académie de Créteil

Sigolène Couchot-Schiex

Résumé. Des actions, des recherches, des enseignements concernant l’égalité des sexes
sont réalisés dans les établissements scolaires, dans les lieux de la formation
des enseignantes et des enseignants au sein des écoles supérieures du professorat
et de l’éducation (ESPÉ), dans les missions égalité des rectorats. Cet article a
pour objet de décrire et analyser l’expérience d’acteurs et actrices de différents
statuts qui œuvrent pour l’égalité sur le territoire de l’académie de Créteil en
s’inscrivant dans une dynamique collective. Des regards croisés, des échanges
de réflexion et de pratiques, des invitations mutuelles tissent année après année
des rapprochements qui apparaissent déjà fructueux et pourraient constituer des
leviers pour le développement d’actions futures dans les espaces scolaires et de
formation de l’académie. L’analyse tirée des témoignages montre que les avancées
concrètes relèvent de « petits pas » sur le terrain qui pourraient se renforcer par
la conjonction de conditions favorables. Ces avancées tireraient bénéfice, d’une
part de la construction collective de compétences professionnelles pour l’égalité
pour tous les personnels. D’autre part, elles sont sensibles au soutien mutuel
entre les différents partenaires, condition d’une réelle confiance entre acteurs
et actrices et garantie essentielle de la mobilisation collective à l’échelon d’un
territoire académique pour la transformation active des pratiques professionnelles.

 

Au collège et au lycée, des élèves, des adultes et des jeux
Annie Léchenet, Patricia Mercader

Résumé. Cet article rend compte des principaux résultats d’une recherche qualitative
visant à comprendre les conduites des élèves entre eux – entre filles, entre
garçons, entre filles et garçons – dans les établissements d’enseignement
secondaire : s’agit-il, comme le disent le plus souvent les élèves, de jeux bénins,
ou bien ces comportements sont-ils aussi constitutifs de violences ?
À l’aide d’observations de type ethnographique, on met en évidence chez les
élèves des fonctionnements sociolinguistiques appelant des interprétations
difficiles et des conduites de contrôle réciproques asymétriques, par lesquelles
les élèves se socialisent aux normes de l’hétérosexisme. Cet ensemble constitue
bien, même à l’intérieur de jeux, un système de violence de genre.
Les adultes de l’institution semblent ne percevoir ni certaines violences
manifestes, ni le sens violent de conduites anodines – sans doute la conformité
de ces conduites aux normes du genre et de l’hétérosexisme explique-t-elle cette
cécité. Néanmoins un certain nombre d’enseignants dépassent le rapport de force
inhérent à ces systèmes.
L’article se termine par l’exploration de quelques possibilités de formation, initiale
et continue, des personnels des établissements : connaissance des systèmes de
genre et d’hétérosexisme, groupes de parole, formation aux pédagogies de l’équité.

 

Le poids du genre dans l’expérience étudiante et l’accès à l’emploi
L’exemple des sortants de l’université de Strasbourg

Vanessa Boléguin, Stéphane Guillon, Jérémy Picot

 

Burn-out et engagement chez les enseignants du secondaire
Une comparaison femmes/hommes selon le contexte d’enseignement

Emma Guillet-Descas, Vanessa Lentillon-Kaestner

Résumé. Le phénomène d’épuisement professionnel, ou de burn-out, concerne un nombre
important de professions et notamment celle d’enseignant. De nombreuses
recherches confirment la pénibilité du métier d’enseignant, augmentant ainsi
les risques de burn-out. Au regard des études antérieures, il apparaît que la
variable « sexe » est à prendre en considération dans le phénomène d’épuisement,
d’engagement et, plus globalement, de la qualité de vie professionnelle.
Des différences entre les femmes et les hommes ont déjà été mises en évidence
sur les trois symptômes du burn-out, cependant les études antérieures sont
peu nombreuses et les résultats contradictoires. L’objectif de cette étude a été
d’étudier les différences existantes sur le vécu de l’épuisement, de l’engagement
et de la motivation des enseignants et enseignantes du secondaire en modérant
ces différences avec la prise en compte de la discipline enseignée (EPS et les
autres disciplines) et du contexte d’enseignement (France-Suisse). Les résultats
ont mis en évidence une vulnérabilité plus grande chez les femmes françaises
en comparaison des enseignants suisses et des enseignants hommes français.
De plus, le risque d’épuisement semble moins important chez les enseignants
hommes d’EPS comparé aux autres enseignants des autres disciplines,
et notamment chez les femmes. Les risques d’épuisement professionnel semblent
se différencier selon des facteurs individuels tels que le sexe et la motivation,
risques qui semblent accentuer ou diminuer selon les contextes d’enseignement.

 

Le ressenti du corps professoral des universités québécoises à l’égard de leur qualité de vie au travail
Quelles différences entre les hommes et les femmes ?

Catherine Le Capitaine, Mélanie Gagnon

Extrait de education.gouv.fr de juillet 2019

 

Voir aussi L’égalité entre les filles et les garçons, entre les femmes et les hommes, dans le système éducatif (Education & formations, décembre 2018), avec un article sur la notion de stéréotype

 

Voir au milieu de la colonne de gauche la liste des MOTS-CLES de cet article,
en particulier les mots-clés du groupe 2 : Rapp. statistique : Depp, Insee, Cereq.../ et du groupe 5 : Filles Garçons/
Croiser le mot-clé choisi avec d’autres (en repérant sa place dans le groupe-colonne avec les *)

Voir en haut de la page le chemin de la RUBRIQUE de cet article Lutte contre les discriminations (sociales, sexistes, ethniques...) ( sous-rubriques)

Répondre à cet article