> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES > ACTIONS LOCALES par niveau et discipline/ > Actions locales AU COLLEGE > Collège (Actions autres ou interdisciplinaires) > B* Culture, Art et Citoyenneté avec le projet « Street art de A à Z » à l’ULIS (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Culture, Art et Citoyenneté avec le projet « Street art de A à Z » à l’ULIS du collège REP Jean Jaurès de Villepinte (93)

26 novembre Version imprimable de cet article Version imprimable

Culture, Art et Citoyenneté à l’ULIS du collège Jean Jaurès de Villepinte

Durant l’année 2018-2019, les élèves de l’ULIS du collège [REP] Jean Jaurès de Villepinte - une unité accueillant des élèves souffrant de troubles des fonctions cognitives - ont réalisé une fresque urbaine dans le cadre du dispositif Culture et Art au Collège (CAC).
Ce dispositif a pour singularité de placer la relation aux artistes et aux scientifiques au cœur des projets ; il permet aux structures culturelles et scientifiques de co-élaborer avec les collèges des parcours d’une quarantaine d’heures.

Le projet CAC du collège Jean Jaurès « Street art de A à Z » a été élaboré avec l’artiste graffiti plasticien Djalouz, en partenariat avec l’association Citoyenneté Jeunesse et le conseil départemental de Seine-Saint-Denis.
Ce projet a permis aux élèves de l’ULIS de redécouvrir l’art urbain, ou « street art », un art qu’ils rencontrent tous les jours sur les murs qui les entourent, à travers ses aspects techniques et culturels.
Le projet était de faire réaliser par les élèves une fresque graphique avec au cœur du travail l’acte de graffer et sa relation à la culture hip-hop. L’étude des différentes techniques, des mouvements, des métissages, la réflexion sur le regard dans l’espace public et le statut des œuvres de street art ont notamment permis de faire comprendre aux élèves la différence entre un acte artistique, le graff, et une « dégradation », le tag.
Tout au long de leur réalisation, les élèves ont découvert et utilisé différentes méthodes, avec le maniement de la bombe aérosol, et différentes techniques, avec les graffiti et pochoirs qu’ils ont créés. Ils ont aussi pu appréhender la liberté offerte par cet art urbain contemporain au travers duquel chaque artiste exprime un imaginaire qui lui est propre.
Les élèves ont cheminé entre théorie, pratique, transmission et expérimentation, mais ils ont également eu l’occasion de découvrir des lieux physiques et des spectacles en rapport avec la culture du street art : l’espace « Aérosol » à Paris et un spectacle de hip-hop à l’opéra Bastille.

Le projet a été construit comme un triptyque dans lequel les élèves ont exprimé des ressentis, des envies et des idées sur différents thèmes. Le premier thème était consacré à l’ouverture aux autres, le deuxième à la vie d’un collégien et le troisième à la sensibilisation à l’environnement.
Pour chaque thème les élèves ont eu un temps de réflexion pour être décisionnaires du rendu et du slogan à déposer sur le mur.
Ce projet a permis aux élèves de pouvoir s’exprimer avec un art qu’ils côtoient au quotidien et qu’ils pensaient connaître ou maîtriser.
La fresque a été inaugurée lors de la « journée artistique » du collège qui a eu lieu le 18 juin 2019, un après-midi dédié à l’art, la culture et la citoyenneté au cours duquel les élèves, leurs familles ainsi que les membres de la communauté éducative ont pu admirer les productions réalisées aux cours des différents projets menés au collège Jean Jaurès et dans les écoles du réseau REP durant l’année scolaire.

Ce travail collaboratif a permis d’associer plusieurs objectifs avec l’axe culturel du projet d’établissement :
• concevoir le collège comme lieu de vie et d’épanouissement de l’élève,
• mettre en avant le travail possible avec le dispositif ULIS à travers le travail pluridisciplinaire lors des interventions des autres professeurs, améliorer ainsi l’inclusion et la réussite des élèves notamment dans des actions pédagogiques culturelles d’une telle envergure,
• valoriser les réalisations d’un dispositif particulier au sein du collège,
• encourager l’ouverture culturelle des élèves en leur faisant redécouvrir une culture qui leur est proche,
• travailler différentes techniques en lien avec un courant artistique (musical, graphique, sociétal),
• s’exprimer oralement sur des thèmes familiers,
• découvrir de nouveaux lieux de culture,
• améliorer le geste moteur fin pour certains élèves en difficulté.

Ce projet fut une belle expérience pour tous les participants, riche de connaissances et d’apprentissages partagés.

Découvrir sur le site du collège la confection de la fresque en vidéo

Extrait de dsden93.ac-creteil.fr du 25.11.19

Répondre à cet article