> INEGALITES SCOLAIRES, MIXITE SOCIALE, PAUVRETE, ETHNICITE, OUVERTURE (...) > OUVERTURE SOCIALE > Grandes écoles, universités, entreprises, fonction publ. > Ouverture sociale. Les actions des grandes écoles (sauf Sciences (...) > Egalité des chances : une classe prépa d’art dramatique à Mayotte - une (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Egalité des chances : une classe prépa d’art dramatique à Mayotte - une association "De l’Indre-et-Loire aux grandes écoles"

7 février Version imprimable de cet article Version imprimable

Devenir comédien professionnel, c’est désormais possible !

"Cette formation a pour objectif, dans un souci d’égalité des chances, de favoriser l’accès des élèves ultramarins aux 13 écoles nationales supérieures d’art dramatique"

Une classe préparatoire aux grandes écoles d’art dramatique s’ouvre pour les jeunes ultramarins. L’occasion pour des Mahorais de devenir comédiens professionnels.

Dans un communiqué, la direction des affaires culturelles de Mayotte détaille le projet.

Extrait de lejournaldemayotte.vt du 13.01.20

 

Étudiantes, elles luttent pour l’égalité des chances

Emma Fauquembergue et Aurore Desruisseaux, camarades de promo à Sciences Po, ont des idées plein la tête. Le mot "solidarité" ancré en elles.

[...] Avec Emma Fauquembergue, camarade de promotion à Sciences Po, diplômée (Bac ES) au Lycée Grandmont, elle a créé, l’an passé, l’associa-tion De l’Indre-et-Loire aux Grandes Ecoles. S’appuyant sur trois constats paralysant : le manque d’information sur les grandes écoles, l’autocensure (« Quand on vient de Tours, on ne peut envisager briller ailleurs »), l’enjeu financier (« Aller à Paris, cela coûte trop cher »), elles ont puisé dans leurs relations et les réseaux sociaux pour fédérer au-tour d’elles et s’attaquer aux préjugés.

« J’ai préparé le concours de Sciences Po Paris en moins d’un an. Quant au manque d’argent pour vivre à Paris, il y a des tas de combines. » Les actions de l’association « se concentrent pour l’instant sur l’information en direction des élèves de première. Les deux étudiantes se sont tournées vers les lycées qu’elles ont connus. [...]

Extrait de tmvtours.fr du 11.01.20

Répondre à cet article