> PILOTAGE, ACCOMPAGNEMENT, ÉVALUATION, ORIENTATION > Evaluation (généralités) > Diagnostiquer les difficultés des élèves, fiche d’un groupe de travail de (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Diagnostiquer les difficultés des élèves, fiche d’un groupe de travail de l’académie de Créteil rédigée par un enseignant du collège REP de Moissy-Cramayel (Seine-et-Marne)

30 janvier Version imprimable de cet article Version imprimable

Diagnostiquer les difficultés des élèves

Objectifs :

Déterminer rapidement les difficultés et les faiblesses des élèves dans leur travail.
Leur faire prendre conscience de leurs difficultés.
Mots-clefs : Méthodologie, autonomie
Compétences :

S’organiser dans son travail ;
s’auto-évaluer (comportement et travail)
Niveaux : tous
Outils : Fiches
Auteur : Eric Viguier, professeur d’Histoire-Géographie, Collège [REP] Les Maillettes, Moissy-Cramayel

1ère séance

Faire remplir par les élèves la fiche diagnostic pendant 10 à 15 minutes.
Expliciter si nécessaire certains items. Bien expliquer le sens de la fiche.

Il ne s’agit pas de juger l’élève, mais seulement de faire surgir les difficultés ressenties par l’élève afin de trouver des solutions à ces problèmes.
Insister sur l’élément confiance et absence de jugement de valeur, sur l’importance d’être sincère et de ne pas répondre en fonction de ce que l’élève croit devoir répondre pour donner une bonne image.
Le succès de l’aide dépend en partie de la sincérité des réponses.

Ramasser les fiches diagnostics, puis faire le bilan avec le groupe des difficultés ressenties par chaque élève.

Ce petit bilan permet de faire préciser les difficultés mises en avant et de faire réfléchir les élèves sur les solutions possibles. Chaque solution envisagée avec les élèves doit être argumentée rationnellement par les élèves.
L’objectif est de susciter une prise de conscience, c’est à cette condition que les élèves changeront leurs façons de faire pour en adopter de meilleures.

Déterminer avec chaque élève les points à travailler en priorité (2 ou 3 points selon le type de difficulté et le profil de l’élève) en lui expliquant pourquoi ces points sont importants et doivent être travaillés prioritairement.

Si nécessaire, donner quelques conseils plus précis à l’élève pour l’aider à respecter l’item.
Certains items exigent un réel travail et du temps (apprendre ses leçons avec méthode, organiser son travail personnel…), alors que d’autres dépendent seulement d’un changement d’attitude de l’élève, qui peut être réalisé rapidement (se coucher tôt, entrer en silence en classe, ne pas bavarder en classe, lever la main pour prendre la parole…).

Il est possible aussi de distribuer une seconde fiche d’auto-évaluation qui permettra à l’élève pendant la semaine de vérifier s’il a réussi à respecter les items travaillés.

Extrait de accompagnement.ac-creteil.de du 19.04.2019

Répondre à cet article