> PILOTAGE, ACCOMPAGNEMENT, ÉVALUATION, ORIENTATION > Devoirs à la maison et Enseignement à distance > Continuité pédagogique : "Peut-être que les parents réalisent combien on (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Continuité pédagogique : "Peut-être que les parents réalisent combien on travaille et qu’il est difficile d’enseigner (témoignages, le Point)

27 mars Version imprimable de cet article Version imprimable

« Peut-être que les parents réalisent combien on travaille et qu’il est difficile d’enseigner »

TÉMOIGNAGES. Depuis la fermeture des écoles en raison de l’épidémie de coronavirus, les professeurs doivent faire classe à distance. Un défi quotidien !

[...] « Travailler main dans la main » avec les parents
Une tâche ardue, voire impossible dans certaines classes. « Ceux qui décrochaient en cours, et que l’on portait à bout de bras, ne risquent pas de raccrocher durant cette période », déplore déjà Marie, professeure dans un collège d’éducation prioritaire en banlieue parisienne. Sans compter que certains élèves sont dépourvus de matériel informatique. Une gageure pour les professeurs, qui transmettent les consignes par téléphone, quand ils le peuvent.

La crainte d’une éducation à deux vitesses est partagée par Margaux Andrieu, jeune professeure des écoles, qui redoute que « les écarts ne se creusent », malgré elle. « On doit bien continuer à "nourrir" ceux qui sont en demande et pour qui les parents sont présents », indique-t-elle. Car, plus que jamais – et particulièrement avec les jeunes enfants –, les parents entrent dans l’équation de cette nouvelle école à la maison. « Ils doivent impérativement être partie prenante, on doit travailler main dans la main », prévient Marlène.

Extrait de lepoint.fr du 25.03.20

Répondre à cet article