> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES > ACTIONS PEDAGOGIQUES LOCALES (par niveau et discipline) > Festivals ou Salons organisés par des réseaux (Actions locales) > B* Le #FestivalActu : construire avec les partenaires un projet culturel (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Le #FestivalActu : construire avec les partenaires un projet culturel d’éducation aux médias et à l’information au collège REP+ Pierre Adt de Forbach (Innovathèque)

24 août Version imprimable de cet article Version imprimable

Le #FestivalActu : co-construire un projet culturel d’éducation aux médias et à l’information

Quoi ?
Image de l’action Le #FestivalActu : co-construire un projet culturel d’éducation aux médias et à l’information

Si les festivals du film destinés à la jeunesse ne sont pas une nouveauté, notre démarche est innovante car elle vise la jeunesse au sens large et se donne comme objectif de ne pas se fixer de limites.

Notre démarche inédite de co-construction dépasse les limites habituelles du système éducatif en créant du lien entre des acteurs qui ne se rencontrent que rarement alors qu’ils travaillent sur un même territoire et en direction d’un public similaire, notre point de départ sera le BEF.

Il n’y a pas de palmarès : toutes les équipes sont valorisées, c’est la démarche pédagogique qui est saluée collectivement et non la qualité technique ou artistique de la réalisation. Cela en fait un festival amateur dans une dimension se rapprochant au maximum d’une organisation professionnelle.

17/09/2019

https://www.festivalactu.fr/

Qui ?
2 membre(s) dans l’équipe - 13 partenaire(s)

Avec ce projet notre volonté et de réellement mettre en œuvre une démarche globale avec l’ensemble des acteurs de l’éducation.
- l’interdegré : la participation est possible pour tous les niveaux scolaires, de la maternelle à l’université
- l’interdisciplinaire : l’éducation aux médias et à l’information et la formation du citoyen ne relèvent pas d’une discipline en particulier
- l’intercatégoriel : nous ciblons la jeunesse au sens large, quelle que soit la structure éducative (IME, Association, Centre éducatif fermé, centre sociaux, éducation spécialisée …) et nos partenaires sont multiples (publics, collectivités territoriales, culturels, associatifs, médiatiques, privés …)
- le lien avec le monde professionnel : médiatique (journalistes, mise en situation des élèves dans un atelier radio …) ou artistique (intervention de parrains professionnels de l’image et échanges autour de leurs réalisations)

Notre ambition est d’encourager la collaboration entre l’ensemble de ces acteurs.

Les partenaires
Département de la Moselle
CLEMI
EuroDistrict SarreMoselle
Le Républicain Lorrain
Communauté d’Agglomération
JDE Journal des Enfats
Cinéma Le Paris Forbach
Les Francas
Time’s
Ministère de l’Education Nationale
Ville de Forbach
France Bleu Lorraine Nord
CléA Collectif pour les loisirs l’éducation et l’animation.

Les participants
1 académie(s)
30 établissemet(s)
41 classe(s)
1800 élève(s)
35 enseignant(s)
200 autre(s) participant(s)

Où ?
PIERRE ADT, Nancy-Metz (057)
Le projet est porté conjointement par le BEF du Bassin Houiller, l’IEN de la circonscription de Forbach et l’association partenaire de l’enseignement public CLéA (collectif pour les loisirs, l’éducation et l’animation).

Pourquoi ?
Problème identifié

Le projet est né du contexte post-attentats de 2015 : l’éducation aux médias et à l’information nous est apparue comme une solution aux dérives pouvant mener à une négation extrême de notre modèle de société républicaine.

Le développement des phénomènes des « fake news », des « théories du complot » ayant pris une ampleur démesurée avec la généralisation des médias sociaux il nous semblait urgent de donner les clés de lecture du monde qui nous entoure à nos élèves.

Notre projet est donc né : faire du cheminement de la création artistique d’un film un moment d’éducation à l’image et à l’information et donc un élément clé de la construction de la citoyenneté.

Cette démarche s’ajoute à notre volonté de valoriser notre territoire en le plaçant au centre d’une action innovante par sa forme, son ampleur, son fonctionnement. Il s’agit pour nous, dans un bassin culturellement renfermé sur lui-même, d’amener les élèves à adopter une culture de la sensibilité, une culture de l’engagement.
Indicateur(s) qualitatif(s)

Quand ?
Du 04/06/2020 Au 05/06/2020
Comment ?

Accompagnement et suivi régulier des équipes de réalisation (utilisation du numérique, apprentissages et co-apprentissage par les pairs dans un partage d’expériences, formation continue et ponctuelle aux outils de production de médias). Prêt de matériel vidéo et possibilité de mise en place d’ateliers vidéo pour accompagner plus ou moins les équipes et pour instaurer une équité de moyens de réalisation.

Mutualisation des ressources de chaque partenaire à travers un site internet connecté aux réseaux sociaux (Instagram, Facebook, Twitter).

Modalités de mise en oeuvre

Septembre 2018 : définition de la charte graphique, recherche de partenaires et début des inscriptions
Octobre 2018 : première réunion de pilotage et diffusion des éléments de communication
Novembre à mai 2018 : suivi des projets, des équipes et des partenaires
Mai 2018 : remise des films et mise en place technique`
Juin 2018 : organisation du festival

Voir les différentes étapes pour les équipes de réalisation dans le document suivant

Voir également notre blog
Quel bilan ?
Modalités d’évaluation
Auto-évaluation de l’action par l’équipe pédagogique

Nombre de films et donc d’inscriptions en hausse depuis 2016, nombre de participants en hausse depuis 2016. Nombre d’abonnés en hausse depuis 2016 sur nos réseaux sociaux.
Autre évaluation (par des associations, des consultants...)

Forte croissance des inscriptions, des visiteurs, rayonnement médiatique accru sur la période (articles de presse au Luxembourg, dans la presse régionale et nationale).

Et après ?

Amélioration du climat scolaire : la relation entre les élèves et les enseignants change grâce à ce temps de travail autour d’un projet vidéo, les élèves changent d’attitude vis-à-vis de leur travail et de l’école.

Meilleure cohésion de groupe et développement du sentiment d’appartenance : toutes les équipes sont valorisées, il n’y a pas de vainqueur ni de perdant.

Faire vivre les réalisations : de support de projet à support d’enseignement en classe et hors classe (ex : analyse de vidéos lors de temps scolaire en EMC, présentation lors de forums interétablissement, débats au sein de la structure familiale).

Ouvrir le festival à un public plus large : mise en place d’une projection plein air (d’une sélection de réalisations des élèves et d’un film grand public en lien avec l’actualité) en clôture de l’édition 2019 pour toucher les familles et la population de la commune de Forbach.

Développement et suite de l’action
Essaimer : donner l’envie de tenter l’aventure, encourager les équipes pédagogiques à adopter de nouvelles pratiques d’enseignement en se confrontant à d’autres équipes lors d’un événement d’ampleur.

Participer à la diffusion d’une image positive de l’école, des structures éducatives et de notre territoire.

Extrait de innovatheque

Répondre à cet article