> PILOTAGE, ACCOMPAGNEMENT, ÉVALUATION, ORIENTATION > Evaluation (généralités) > Début ce lundi des évaluations nationales. Revue de presse

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Début ce lundi des évaluations nationales. Revue de presse

14 septembre Version imprimable de cet article Version imprimable

Evaluations nationales à l’école : un test pour mesurer les effets du confinement
Les évaluations ont débuté lundi, en CP, CE1, sixième et seconde. Des tests sont désormais préconisés aux autres niveaux de la scolarité.

[...] Crainte de « stresser les enfants »
Mais évaluer autant ? Aussi vite ? Et à quelles fins ?, questionnent les enseignants. Pour bon nombre de professeurs, le sentiment d’« urgence » le dispute à la crainte de « stresser les enfants ». « Les effets du confinement ne se font pas seulement sentir sur le lire-écrire-compter, rapporte Lisa Rochowiak, chargée d’une classe de CE1 en Seine-et-Marne, dans une école relevant de l’éducation prioritaire. Les élèves ont aussi perdu leurs habitudes de travail. Rester assis, bien tenir son crayon, c’est, pour certains, redevenu très compliqué… »

[...] Pas de boycott comme en 2018, lors de la première édition ; peu de résistances sur le terrain. La pétition mise en ligne par plusieurs syndicats (dont le SNUipp-FSU et le SNES-FSU, majoritaires) pour demander l’annulation des épreuves n’a obtenu, à ce jour, que quelque 11 000 signatures… sur un total de 866 000 enseignants.

Extrait de lemonde.fr du 14.09.20

 

Le Snpden lassé des évaluations nationales
"Si ça ne marche pas on ne fait pas". Par plusieurs tweets le Snpden donne "consigne" de ne pas faire passer les évaluations nationales, en 6ème et en 2de, si le ministère n’apporte pas de simplification à des problèmes récurrents : les mots de passe des élèves et les bugs. "C’est long et ça bug en permanence" nous a dit P Vincent, secrétaire général du Snpden Unsa. "La simplification annoncée n’est pas au rendez-vous". Ces évaluations du 2d degré ont fait l’objet d’un rapport très critique de l’Inspection générale qui montre leur inutilité, leurs erreurs de conception et leur décalage total avec les pratiques enseignantes. L’Inspection envisage la suppression des évaluations de 2de.

Le rapport de l’Inspection

Extrait de lecafepedagogique.net du 14.09.20

 

Le niveau scolaire des élèves évalué à partir de ce lundi
Ces tests nationaux, les premiers depuis le confinement, sont décriés par les enseignants.

Les évaluations de Jean-Michel Blanquer se proposent d’objectiver la situation. En CP, CE1 et sixième, elles devront se tenir entre le 14 et le 25 septembre. En CE1, où les élèves sont censés arriver avec une lecture « fluide », elles comprendront [...]

« Une grande partie des enseignants oscillent entre léger intérêt et indifférence » vis-à-vis des évaluations de sixième et de seconde, constate un rapport de l’Inspection générale, rendu en juin. Au lycée, dans un tiers des cas, les professeurs de lettres et de maths, ne se sont pas « mobilisés » sur le sujet, ajoute-t-il. déjà réglons le problème de ces enseignants pas concernés par leur emploi, ouste à la porte toujours contre tout mais aucune solution apportée depuis 30 ans sauf au détriment des élèves

Extrait de lefigaro.fr du 14.09.20
(l’article rappelle les résultats de l’an dernier, y compris en éducation prioritaire)

 

Début des évaluations nationales en CP et CE1 : trop tôt, alertent des enseignants

À peine rentrés en classe, des élèves vont passer les évaluations nationales. Elles existaient déjà les années précédentes mais les résultats seront scrutés à la loupe cette année, car ils permettront de mesurer le retard pris pendant le confinement.

Pour de nombreux enseignants, ces évaluations arrivent beaucoup trop tôt.

Coup d’envoi des évaluations nationales. Les élèves de CP et CE1 vont passer ces tests en français et en mathématiques à partir de cette semaine et jusqu’au 25 septembre. Les élèves de 6ème, les élèves de seconde et de CAP auront jusqu’au 2 octobre pour les passer. En 6ème et en seconde, les élèves travailleront sur ordinateur. Ils auront des exercices en français pendant une heure environ, de même qu’en mathématiques. En 6ème, la nouveauté cette année consiste en un test de lecture pendant une minute, pour voir si l’élève lit de manière fluide.

En CP et en CE1, les élèves feront les exercices dans un livret papier, à raison de cinq séquences d’une dizaine de minutes chacune. Ils devront aussi répondre à des questions sur la manière dont ils ont vécu la période où leur école était fermée. Parmi les questions posées à ces petits de 6 ans : "Est-ce que c’était facile de travailler à la maison ?", "Est-ce que tu t’es beaucoup ennuyé ?", "Est-ce que tu étais content de rester tout le temps à la maison ?". Les enfants devront entourer le rond pour "oui", le carré pour "non".

Extrait de franceinter.fr du 14.09.20

 

Evaluations nationales : est-ce le bon moment ? ; par Charles hadji (The Conversation)

[...] Cependant, si les intentions du ministère qui impose ces évaluations précoces (en tout début d’année) peuvent être jugées indiscutablement bonnes, leur réalisation soulève des difficultés, et expose à un certain nombre de dangers. Tout d’abord, parce que le modèle qui légitime l’organisation d’évaluations précoces impose à l’évaluation d’être diagnostique, c’est-à-dire de permettre une analyse et une compréhension de la situation observée.

Or, le risque existe, pour des évaluations nationales, de fonctionner comme des évaluations normatives, qui privilégient comparaisons et classements. Le CSEN n’affirme-t-il pas que « seules des évaluations nationales permettent de situer chaque élève par rapport à une référence nationale » ?

Extrait de theconversation.fr du 13.09.20

 

Évaluations CP/CE1 : le SE-Unsa obtient une compensation de 6 heures

En réponse au courrier du SE-Unsa, le ministère accorde une compensation de 6 heures sur les APC .

La saisie des résultats des évaluations nationales de CP et CE1 est une surcharge de travail pour les enseignants.
Le SE-Unsa a écrit au ministre pour lui demander une compensation horaire pour tous les enseignants concernés.
Grâce à cette intervention, le SE-Unsa a obtenu que 6 heures soient dégagées, soit une heure de plus que les années précédentes. Elles permettront aux enseignants de disposer de temps pour la saisie des réponses des élèves.
Ces 6 heures seront à déduire des 36 heures d’APC (activités pédagogiques complémentaires).

Extrait de ecoleetsociete.se-unsa.org du 11.09.20

 

Les évaluations nationales modifiées
Ceux qui s’attendaient à la suspension des évaluations nationales lors de cette rentrée pas comme les autres ont déjà été déçus. Mais le ministère ajoute une surprise aux évaluations de CP et CE1 avec un questionnaire portant sur le confinement. "Lors de cette rentrée 2020, la DEPP conduit deux courtes enquêtes adossées aux évaluations de rentrée. Elles interrogent les élèves de CP et de CE1 et les directeurs d’écoles sur la continuité pédagogique pendant les périodes de fermeture et de réouverture des établissements scolaires. Il s’agit de recueillir des informations sur le vécu des élèves et des enseignants, directeurs d’écoles. Elles ont pour objectif de connaitre l’avis des élèves et des directeurs d’école sur contexte de mise en oeuvre de la continuité pédagogique, son organisation, ainsi que les modalités de relations entre les différents membres de la communauté éducative. La démarche de la DEPP permettra de s’assurer de la qualité statistique du bilan et de produire des résultats descriptifs rapidement".

Les cahiers professeur et élèves

Extrait de cafepedagogique.net du 08.09.20

 

Une pétition contre les évaluations nationales
" Alors que la rentrée scolaire de septembre s’annonce très particulière à bien des égards et après des mois d’isolement et de déstabilisation, les élèves ont d’abord besoin que soient recréées des dynamiques pédagogiques collectives et de retrouver confiance. Les familles ont besoin d’aborder la rentrée sereinement. Les enseignants également ont d’abord besoin qu’on fasse confiance à leur professionnalité, pour, dans le cadre de leur liberté pédagogique, mettre en œuvre les situations d’apprentissages et construire leurs outils en fonction des besoins de leurs élèves. Les évaluations nationales que le ministère entend maintenir coûte que coûte, malgré le contexte de cette rentrée très particulière, ne doivent pas avoir lieu", écrivent le Snuipp, le Snes, le Snuep Fsu, la Cgt éducation, Sud et FO ainsi que la Fcpe. Un rapport de l’Inspection générale a démontré récemment l’inutilité des évaluations dans le second degré et manifesté son incapacité à évaluer celles du premier.

La pétition

Extrait de cafepedagogique.net du 09.08.20

 

Évaluations des acquis et besoins des élèves au CP
Afin de permettre aux enseignants d’adapter leurs pratiques pédagogiques à leur classe, les élèves de CP sont évalués en français et en mathématiques en début d’année scolaire et à mi-parcours.

Extrait de eduscol.education.fr

Répondre à cet article