> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES > ACTIONS PEDAGOGIQUES LOCALES (par niveau et discipline) > Actions locales INTERDEGRES > B* Apprendre à jouer pour apprendre en jouant dans les écoles maternelle et (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Apprendre à jouer pour apprendre en jouant dans les écoles maternelle et élémentaire REP Prieur de la Marne de Reims

6 novembre Version imprimable de cet article Version imprimable

Apprendre à jouer pour apprendre en jouant

QUOI ?

Création d’une ludothèque à l’école en partenariat avec la Maison de Quartier et les parents avec un partage des jeux Maison de Quartier/familles/école pour redynamiser les liens parents/école et favoriser la venue des parents (rencontres parents – enfants autour de jeux de société classiques, simples, ludiques, aux règles faciles d’accès).

Le jeu comme support innovant : le jeu est depuis longtemps un média d’apprentissage. L’innovation est basée sur la création d’un espace dédié, structuré dans son utilisation pour le quotidien des équipes. L’objectif est de favoriser le jeu comme support intégré d’apprentissage.

Climat scolaire : projet investi par les élèves pendant les temps "hors scolaire" : récréation, méridiens et soir. Nous faisons le pari que les élèves ayant besoin d’un temps calme et apaisant demanderont à intégrer la ludothèque dans ces moments. Le jeu sous toutes ses formes permettra à des élèves en besoin de canaliser leurs émotions et de s’exprimer différemment.

QUI ?

- L’équipe
2 membre(s) dans l’équipe - 2 partenaire(s)

Les parents sont associés à la gestion et à l’animation de la Ludothèque sur les temps scolaires. Ce projet est innovant dans la mesure où c’est une action de territoire avec l’ensemble des acteurs majeurs de celui-ci : partenariat Ecole-Parents-Maison de Quartier.

Un travail d’équipe :
Ce projet nécessite une coordination importante au sein des équipes, celle-ci porte également sur le lien avec les partenaires : animation hors temps scolaire, continuité et bénéfices pour les élèves, gestion pédagogique.

- Les partenaires
• Maison de quartier Jean Jaurès à Reims
• Ville de Reims

- Les participants
• 295 élève(s)
• 16 enseignant(s)
• 3 autre(s) participant(s)

OÙ ?

REP PRIEUR DE LA MARNE, Reims (019)
Ecole maternelle, Ecole élémentaire - Scolarisation à 2 ans, CM2

• Création d’une ludothèque à l’école en partenariat avec la Maison de Quartier et les parents, partage des jeux MDQ/familles/école pour redynamiser les liens parents/école.
• Créer du lien social Ecole / Quartier / Familles / Maison de Quartier (espace « Chalet » de la Maison de Quartier Jean Jaurès, vecteur de lien social et intergénérationnel).
• Périscolaire : un intervenant MDQ en Ludothèque durant la pause méridienne et de 15h45 à 17h45, au titre des animations Ville De Reims.
• Développer le triangle partenarial Ecole-Parents-Maisons de quartier pour que l’école soit également un lieu de vie et de rencontre partagé du « territoire proche ».
• Fête de Quartier : fête familiale un samedi après-midi au Parc Maryse Bastié lors de laquelle sera représentée la Ludothèque (stand jeux – implication de l’école). Fête regroupant les familles du quartier Chalet et du quartier Le Flambeau pour une mixité positive, en Juin.

• 1 académie(s)
• 1 établissement(s)
• 16 classe(s)

POURQUOI ?

- Problème identifié

Renforcer le lien entre l’école et les parents, pour notamment prévenir et lutter contre l’absentéisme, le décrochage et l’exclusion scolaires, et permettre le développement de nouvelles formes de coopération entre les familles et l’école. Nécessité de renforcer ce lien social dans un fort contexte de précarisation. Remobiliser les parents dans le parcours scolaire de leurs enfants grâce à leur implication dans la mise en œuvre et l’encadrement des moments de jeu.

Permettre aux élèves de découvrir les règles du jeu de la vie en société :
• Respect de soi et des autres dont les parents acteurs de ce dispositif
• Confiance en soi
• Epanouissement personnel
• Cohérence du groupe
• Contrat d’acceptation de la règle par la liberté.

- Indicateur(s) qualitatif(s)

Evolution du nombre d’enfants fréquentant la Ludothèque sur les temps scolaires et périscolaires (par classe – cycle – âge) - Fréquence à la semaine (récréations, pause méridienne, accueil du soir).
• Evolution du nombre de parents qui assureront des permanences avec fréquence de leur implication.
• Evaluations intermédiaires régulières pour le suivi du fonctionnement de la ludothèque et de sa fréquentation.
• Nombre de rencontres de travail nécessaires avec la MDQ.
• Observation de la qualité du comportement des enfants qui auront bénéficié d’un « moment » en Ludothèque et nombre de situations « violentes » à gérer : au retour de la récréation et après la « cantine » (plus calmes, plus sereins, plus concentrés, prêts à se remobiliser face au travail …) quel impact sur le climat scolaire ?

QUAND ?

Du 01/01/2016 Au 09/07/2021

COMMENT ?

- Moyens mobilisés

• Création d’un espace ludique à l’école en partenariat avec la maison de quartier, les parents et la ville de Reims.
• Favoriser la venue des parents à l’école en organisant des rencontres parents – enfants autour de jeux de société classiques, simples, ludiques, aux règles faciles d’accès.
• Intégrer l’utilisation de la ludothèque aux apprentissages avec les enseignants et les parents.
• Intégrer l’utilisation de la ludothèque sur les temps périscolaires (midi et soir) en complément des temps scolaires.
• Classe Passerelle (accueil des 2 ans en maternelle) en appui de la ludothèque (ou l’inverse) par la présence des parents en classe qui accompagnent leurs enfants nouvellement scolarisés dès leurs 2 ans.
• Associer les parents à la gestion et à l’animation de la Ludothèque sur les temps scolaires.

- Modalités de mise en œuvre

* Ce projet est une action de territoire avec l’ensemble des acteurs majeurs de celui-ci :
• les parents sont invités à participer à la vie de la ludothèque (animation et temps de jeu avec leurs enfants au sein de l’école).
• les parents ont la possibilité de poursuivre ces temps de jeu au sein de la MDQ lors de temps hors scolaire
• les parents et les habitants du quartier retrouvent les acteurs de ce projet (enseignants, animateurs MDQ) lors des différents évènements du quartier.

*Le jeu comme support innovant :
Le jeu existe depuis longtemps comme média d’apprentissage dans les écoles. L’innovation pour ce projet porte sur le fait que nous créons un espace dédié et structuré dans son utilisation pour le quotidien des équipes et qui a pour objectif de favoriser le jeu comme support intégré d’apprentissage.

*Climat scolaire :
• Ce projet est investi par les élèves pendant les temps "hors scolaire" : récréation, temps méridiens et du soir.
• Nous faisons le pari que les élèves qui sentiront le besoin d’un temps calme et apaisant demandent à intégrer la ludothèque dans ces moments. Le jeu sous toutes ses formes permettra à des élèves en besoin de canaliser leurs émotions et de s’exprimer différemment.

*Travail d’équipe :
• Ce projet nécessite une coordination importante au sein des équipes pour l’organisation d’un emploi du temps permettant à tous les élèves de l’école d’y avoir accès et également dans le choix des jeux et jouets permettant d’atteindre les objectifs visés. La ludothèque est un espace évolutif : modalités d’utilisation, achats de nouveaux jeux ...
• La coordination porte également sur le lien avec les partenaires : animation hors temps scolaire, continuité et bénéfices pour les élèves, gestion pédagogique …

QUEL BILAN

- Indicateur(s) qualitatif(s)
Projet en cours

ET APRÈS

• Evolution du nombre d’enfants fréquentant la Ludothèque sur les temps scolaires et périscolaires (par classe – cycle – âge) - Fréquence à la semaine (récréations, pause méridienne, accueil du soir)
• Evolution du nombre de parents qui assureront des permanences avec fréquence de leur implication
• Evaluations intermédiaires régulières pour le suivi du fonctionnement de la ludothèque et de sa fréquentation.
• Nombre de rencontres de travail nécessaires
• Observation de la qualité du comportement des enfants qui auront bénéficié d’un « moment » en Ludothèque et nombre de situations « violentes » à gérer : au retour de la récréation et après la « cantine » (plus calmes, plus sereins, plus concentrés, prêts à se remobiliser face au travail …) quel impact sur le climat scolaire ?

- Diffusion

Texte
• Inauguration en présence des représentants des parents élus, de la Ville de Reims, de la MDQ, de l’Education Nationale, du REP
• Visites du lieu à chaque rentrée scolaire pour les nouveaux parents et lors des Conseils d’école pour les représentants des parents élus
• Flyers
• Informations écrites familles pour chaque nouvelle action

- Développement et suite de l’action

• Accueil des élèves des classes élémentaires et maternelles en ludothèque à 8h20 et 13h20 selon roulement préétabli (présence des parents).
• Organisation de « cafés parents » dédiés à la ludothèque (1/2 journées).
• Rédaction d’une Charte parents visant à cadrer le prêt des jeux et leur rôle en ludothèque en présence des élèves.
• Elargir le prêt de jeux en fonction d’un choix « éclairé » (multiplier le nombre de certains jeux de société aux règles accessibles).

Extrait de Innovathèque du 27.04.20

Répondre à cet article