> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES > ACTIONS PEDAGOGIQUES LOCALES (par niveau et discipline) > Actions locales A L’ECOLE > Ecole (Maths et Sciences) > B* Pratiquer le jeu d’échecs sur les temps scolaires et périscolaires avec (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Pratiquer le jeu d’échecs sur les temps scolaires et périscolaires avec l’aide de la mairie à l’école REP Rouget de Lisle de Neuilly-sur-Marne (93)

12 novembre Version imprimable de cet article Version imprimable

Projet d’école REP autour du jeu d’échecs

QUOI ?

Il s’agit de porter toutes les classes du CP au CM2 pour apprendre et pratiquer le jeu d’échecs et toutes ses variantes à visée pédagogique (utilisation diverse du plateau et des pièces).

QUI ?

1 membre(s) dans l’équipe - 2 partenaire(s)

Création de liens et de cohérence entre de nombreux acteurs et sur de nombreux temps : le projet permet un décloisonnement des temps scolaires et périscolaires.
• Temps d’accueil périscolaire : accueil du matin de 7h à 8h ; cantine (apprentissage) ; étude de 16h30 à 18h
• Apprentissage sur temps scolaire (financé par la mairie) : intervention d’un animateur diplômé de la FFE.
• Directrice (Deux demi-journées sur le temps de décharge)
• Tournoi : rencontre avec d’autres écoles de la ville (idée d’une communauté d’apprentissage à l’échelle de la circonscription)

Chaque acteur est un maillon de cette communauté éducative permettant que l’enfant soit porté par tous les adultes en cohérence.

- Les partenaires

• Mairie de Neuilly-sur-Marne Financement de l’activité (intervenant extérieur) Mise à disposition de la salle pour le tournoi
• Circonscription de Neuilly-sur-Marne IEN 1er degré

- Les participants
• 162 élève(s)
• 1 enseignant(s)
• 3 autre(s) participant(s)

CLAUDE ROUGET DE LISLE, Créteil (093) [REP]

Ecole élémentaire - CE1, CE2, CM1, CM2

C’est une action innovante car l’école se situe en Education Prioritaire sur un territoire où peu imaginent, y compris les acteurs, qu’une activité réputée élitiste comme le jeu d’échecs puisse être pratiquée.
Ce projet permet d’exposer des élèves et des familles peu habitués aux jeux de société et aux jeu d’échecs à un objet de culture et à un univers ludique original. Cette pratique est facteur de confiance et d’ouverture culturelle car les élèves réussissent dans un domaine valorisant.

Établissement(s)

Créteil CLAUDE ROUGET DE LISLE (093)

Un maître formateur est en poste à mi-temps. Il a une longue pratique des jeux de société en milieu scolaire et convaincu de leur bienfait pour les élèves.

• 1 académie(s)
• 1 établissement(s)
• 7 classes

POURQUOI

- Problème identifié

• Manque de liens et de liant entre les différents acteurs de l’école, facteur susceptible de nuire au climat scolaire et au sens des apprentissages
• Des élèves venant du quartier des Fauvettes de Neuilly-sur-Marne et ayant parfois une image dégradée d’eux-mêmes et de leur territoire
• Manque d’ambition socio-culturelle
• Volonté de proposer une activité qui permette une ouverture culturelle sur l’extérieur à plusieurs échelles (quartier, ville, département et monde via la plateforme MatPat sur Internet)
• Volonté de lutter contre l’addiction aux écrans en proposant une activité originale.

- Indicateur(s) qualitatif(s)

• Climat scolaire peu satisfaisant
• Manque d’implication de certains élèves et certains parents
• Manque de liens entre les différents temps de l’enfant

- Sources d’inspiration

• Livre Apprendre le jeu d’échecs à l’école et au collège Jérôme Maufras et Gérard Vaysse 2012
• Séminaire Le jeu d’échecs au service des apprentissages 2010
M. Maufras est venu plusieurs fois à partir de 2010 dans le cadre de sa mission Jeux de l’esprit et de sa mission CARDIE.

QUAND

Du 01/09/2011 Au 30/06/2022

COMMENT

C’est une action innovante car elle se déroule à la fois sur le temps périscolaire et sur le temps scolaire avec des intervenants extérieurs. En outre, elle s’inspire pour les élèves du modèle de la classe mutuelle qui rassemble des enfants du CE1 au CM2 favorisant les pratiques d’entraide, de tutorat et de coopération. La meilleure connaissance des élèves entre eux est facteur d’un climat scolaire plus apaisé.

- Moyens mobilisés

• Tablettes et TNI Materiel 10%
• Intervenants (période 2019-2022) Humain 300

- Modalités de mise en œuvre

• Temps d’accueil périscolaire : accueil du matin de 7h à 8h ; cantine (apprentissage) ; étude de 16h30 à 18h
• Apprentissage sur temps scolaire (financé par la mairie) : intervention d’un animateur diplômé de la FFE (CM1 et CM2)
• Directrice (Deux demi-journées sur le temps de décharge pour les CE1 et CE2)

QUEL BILAN

- Modalités d’évaluation

Auto-évaluation de l’action par l’équipe pédagogique

Cette auto-évaluation a été menée par des échanges entre collègues et est confirmée par des statistiques internes de climat scolaire (nombre d’incidents, décrochage, etc)
Évaluation interne à l’Éducation nationale
Ce projet a bénéficié d’un accompagnement de la mission Jeux de l’Esprit du Rectorat de Créteil de 2011 à 2014
Ce projet bénéficie désormais d’un accompagnement par la CARDIE (saisine en 2016) et projet de dépôt au CVE pour l’année 2020-2021. Auto-évaluation de l’action par l’équipe pédagogique

Cette auto-évaluation a été menée par des échanges entre collègues et est confirmée par des statistiques internes de climat scolaire (nombre d’incidents, décrochage, etc)

- Indicateur(s) quantitatif(s) actualisé(s)

Ce projet a une impact sensible sur le décrochage, le climat scolaire et l’estime de soi des élèves. Il a en outre permis de promouvoir l’égalité filles/garçons car le jeu d’échecs est dans sa forme compétitive un sport pratiqué en tournoi mixte.

- Indicateur(s) qualitatif(s)

ET APRÈS

Ce projet permettra de :

• Créer du lien entre élèves, entre adultes et dans les apprentissages : communauté d’apprentissage.
• Créer ou renforcer l’estime de soi et comprendre le sens du vivre-ensemble (règles du jeu, règles de vie)
• Promouvoir l’ouverture culturelle, nourrissage,
• Promouvoir l’égalité filles/garçons
• Rendre les élèves responsables et actifs dans leurs démarches d’apprentissage.

- Diffusion

Journal d’école Texte

- Développement et suite de l’action

• Etendre le projet aux familles avec l’implication des parents
• Création d’une ludothèque de l’école avec prêt de jeu d’échecs pour transmission aux parents, frères et sœurs
• Organisation de temps d’échanges et de rencontres avec les familles autour du jeu
• Participation à un projet Erasmus+ (partenariats européens) suivi par la CARDIE
• Dépôt de dossier au CVE en juin 2020
• Prolongement au collège
• Inscription USEP avec tournoi départemental

Extrait de Innovathèque du 28.11.19

Répondre à cet article