> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES > ACTIONS PEDAGOGIQUES LOCALES (par niveau et discipline) > Actions locales AU COLLEGE > Collège (Français et Langues) > Guyane - un dispositif de continuité pédagogique multilingue pour les élèves (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Guyane - un dispositif de continuité pédagogique multilingue pour les élèves allophones - dispositif "je lis, j’écris" au collège REP+ Auxence Contout

31 mars Version imprimable de cet article Version imprimable

LA PETITE CLASSE DE FRANCAIS A LA MAISON
Des liens et des ressources de langue française pour les élèves allophones de Guyane par leurs enseignants UPE2A :

Extrait de circo-matoury-remire-montjoly.etaac-guyane.fr de juillet 2020

 

Dispositif "Je lis, j’écris"

Soucieux de garantir une équité entre les élèves, le dispositif "Je lis, j’écris" a vu le jour au sein du collège Auxence Contout.

Pour en savoir un peu plus, cliquez sur la fiche rédigée par Madame Yvonette Saint-Jean, coordonnatrice du réseau :

2020. DISPOSITIF « Je lis, J’écris »
Le collège se doit de garantir un traitement équitable à tous ses élèves en matière
d’éducation. Il doit offrir les mêmes chances de réussite aux élèves en difficulté.
L’équipe éducative a cette volonté de mener à bien cette volonté de politique positive
et ambitieuse.
Le nombre d’élèves en difficulté pose question et il leur est proposé, une autre
organisation de travail. En octobre le dispositif d’aide « Je lis, J’écris » voit le jour.
Des petits groupes d’élèves sont constitués. Ils sont pris en responsabilité par les
enseignants et par la coordonnatrice de réseau (4 fois par semaine en raison de deux
heures).
Le travail porte sur le français, les mathématiques et aussi sur le métier d’élève, la
posture, la confiance, le respect de soi et des autres, la solidarité, l’envie de faire,
l’envie de produire. Ce dispositif a permis de travailler la conscience phonétique, la
compréhension du système alphabétique, l’habileté à décoder les mots écrits, le
vocabulaire et la fluidité dans le domaine de la lecture.
Il s’agit de partir des connaissances de l’élève pour l’amener seul à cheminer et à
renforcer de façon ludique ses acquis pour une avancée certaine et ce, à son rythme.
Ainsi, les élèves ont développé une appétence particulière pour la lecture et
prennent tous plaisir à lire. Ils sont volontaires et avancent à leur rythme.
L’autoévaluation permet à l’élève de mesurer ses progrès, de gagner en confiance et
de mieux se projeter dans ses apprentissages. L’enseignant aide à la construction du
sens chez l’élève.

Extrait de educ-prioritaire.ins.ac-guyane.fr du

Répondre à cet article