> POLITIQUE DE LA VILLE > QUARTIERS. Délinquance, Violences urbaines > A Villeneuve-Saint-Georges (94), les mères de familles du quartier créent la (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

A Villeneuve-Saint-Georges (94), les mères de familles du quartier créent la "brigade des daronnes" pour éviter les affrontements entre jeunes. Une action similaire à la Goutte d’Or (Paris 18e) depuis 2016

29 mars Version imprimable de cet article Version imprimable

"La Brigade des daronnes" à Villeneuve-Saint-Georges
Enfin quand les mères de familles prennent les choses en main et se mobilisent dans les quartiers pour éviter les affrontements entre jeunes… Ça se passe à Villeneuve Saint Georges, en région parisienne : "La Brigade des daronnes" a impressionné Justin Morin, du service Police/Justice d’Europe 1.

Extrait de api.europe1.f du 27.03.21

 

La « brigade des daronnes » contre les violences
Durée : 01:33 13-03-21

Dans un contexte très tendu parmi les jeunes, avec de nombreuses violences urbaines ces dernières semaines, une lueur d’espoir apparaît. Des mères de familles ont décidé d’agir et de ne pas laisser les violences gangrener leurs quartiers et leurs villes. Pour ne pas tomber dans le fatalisme, elles ont décidé de veiller sur les jeunes de Villeneuve-Saint-Georges, jour et nuit. Cette « brigade des daronnes » fonctionne, et leurs actions payent peu à peu.

Extrait de msn.com.fr du 16.03.21

 

Reportage
A la Goutte-d’or, des parents ont sifflé la fin des rixes

En 2016, un groupe de parents de ce quartier populaire du XVIIIe arrondissement de Paris a mis fin aux rixes qui opposaient leurs enfants à ceux du XIXe. Un exemple qu’ils veulent inspirant.

Cela se passe dans un petit local, au milieu d’une rue de la Goutte-d’or, dans le XVIIIe arrondissement de Paris. Entre une école polyvalente et la bibliothèque, tout au bout. Tous les premiers mercredis du mois depuis plus de vingt ans, le « Groupe parole parents » de l’association des Enfants de la Goutte-d’or (EGDO) s’y retrouve. Des parents de ce quartier populaire y discutent de l’éducation de leurs enfants, de la vie de leur quartier. Ils viennent rarement les mains vides, désireux de partager des spécialités de leur patelin d’origine, que ce soit en France ou, souvent, à l’étranger. Ils commentent l’actualité. Discutent de leur rapport au monde aussi.

Extrait de liberation.fr du 29.03.21

 

En bas à gauche les mots-clés de l’article
et ci-dessous les 10 derniers articles de la rubrique QUARTIERS. Délinquance, Violences urbaines (chemin en haut de la page 🏠)

Répondre à cet article