> AGENDA > Site OZP. Archives d’articles non indexés (2004-2008) > année 2004 > octobre > 29/10 - La ZEP de Sainte-Rose fête le créole (Clicanoo)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

29/10 - La ZEP de Sainte-Rose fête le créole (Clicanoo)

29 octobre 2004 Version imprimable de cet article Version imprimable

Extrait de « Clicanoo » du 29.10.04 : la ZEP de Sainte-Rose fête le créole

Parfum vétiver à l’école

Située à l’extrémité Est de l’île, l’école de Bois-Blanc, à Sainte-Rose, est souvent isolée, trop calme, au loin. Mais hier, c’était le grand boucan, la fête, pour le plus grand bonheur des quelque 125 marmailles que compte l’établissement auxquels s’ajoutent leurs invités de marque : des élèves de deux classes de l’école Raphaël-Élie à Sainte-Anne.

Il était question de célébrer comme il se devait la “journée internationale créole”. À l’initiative de cette manifestation, l’inspection de l’Éducation nationale de Saint-Benoît en collaboration avec l’Usep, la coordination ZEP de Sainte-Rose, l’Artothèque, le CRDP, l’association des moringeurs de Sainte-Rose, la mairie, les enseignants et les parents d’élèves qui se sont beaucoup investis.

Les marmailles se sont relayés au niveau des divers ateliers : jeux lontan s’inspirant de l’ouvrage de la FOL (Fédération des œuvres laïques), expositions d’objets lontan avec l’ancien maire de Sainte-Rose Alix Elma, karaoké créole, contes avec la célèbre Anny Grondin, tressage de vacoas, fabrication de tapis mendiants, découverte du fonctionnement du volcan animé par le CRDP et bien d’autres animations.

Sans oublier le jeu des “maisons des senteurs” où l’on devait deviner les épices et autres parfums caractéristiques de l’île, comme le vetiver, la vanille ou le kalou pilé, cachés dans des maisonnées en carton. Au menu du déjeuner bien copieux, les traditionnels rougails saucisses qu’accompagnaient le riz et les grains. Suivi d’une démonstration de moringue et d’un goûter créole, préparé par les parents : manioc, gâteaux... Bref, les maramailles se sont bien régalés.

L’objectif affiché de l’inspection de l’Éducation nationale était atteint : “Proposer des ateliers couvrant différents champs disciplinaires permettant aux enfants d’enrichir leur connaissance des faits culturels réunionnais et de partager un patrimoine commun”.

Répondre à cet article