> 6 - ACTEURS /POSITIONS > POSITIONS > Positions d’associations, journalistes, personnalités... > Pré-Assises. Concertation. La contribution d’ATD Quart Monde

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Pré-Assises. Concertation. La contribution d’ATD Quart Monde

10 septembre 2012 Version imprimable de cet article Version imprimable

ATD Quart Monde a rendu le document public cet été, quand Vincent Peillon, ministre de l’Education nationale, l’a sollicité dans le cadre de la rédaction de la loi d’orientation sur l’école. Cette dernière fixera les grandes lignes du gouvernement en matière d’éducation.

Voici les propositions, commentées par ATD Quart Monde, pour Rue89.

Extrait de {} rue89.com} du 10.09.12 : Six idées neuves pour les élèves pauvres

 

Le texte de la contribution d’ATD en PDF (2 p.)

Propositions (avec référence aux quatre groupes de travail de la concertation nationale)
- Dans le contenu de la formation initiale et continue des enseignants, inclure deux points essentiels : - Formation aux pratiques coopératives, notamment par la rencontre de mouvements pédagogiques. La mise en oeuvre de la pédagogie coopérative, dans la classe en premier lieu, doit être un objectif de formation. (groupe 4) - Formation à la connaissance de la grande pauvreté et réflexion approfondie sur les
stéréotypes et les préjugés. Formation au dialogue. Formation à aller à la rencontre des familles les plus éloignées de la culture de l’école. (groupes 2, 3 et 4)
- Mettre en place une évaluation de l’enfant s’appuyant sur ses connaissances et ses compétences, mettant en valeur ses réussites, dans un dialogue parent-enfant-enseignant. (groupe 1, 2 et 3)
- Ré-introduire dans le temps scolaire, dans le cadre de l’école primaire et du collège, tout apprentissage et travail scolaire. Le travail à la maison est source de grandes inégalités. Le réaliser sur le temps scolaire permet de développer un esprit coopératif au profit de tous les élèves. (groupe 2)
- Ecrire une charte éthique assurant à tous les parents et à tous les enfants une place d’égale dignité dans l’école ou le collège. Cette charte donnera lieu à un travail annuel dans les classes. (groupe 2 et 3)
- Favoriser la participation de tous les parents, et en particulier des parents des élèves les plus en difficulté, au dialogue collectif Parents-École à travers des lieux de dialogue (espace-parents par exemple) et en développant une représentation socialement plus diverse dans les instances scolaires. (groupe 3 et 4)
- Évaluer régulièrement l’application de la loi d’orientation et de programmation sur l’École, au niveau national comme au niveau local, par des processus novateurs incluant notamment la participation des parents. (groupe 3)

Répondre à cet article