> ACTEURS et PARTENAIRES > PARTENAIRES > PARENTS > Parents (Déclarations gouvernementales) > Dominique Bertinotti lance la préfiguration des "schémas territoriaux des (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Dominique Bertinotti lance la préfiguration des "schémas territoriaux des services aux familles" dans les zones prioritaires de 17 départements

10 février 2014 Version imprimable de cet article Version imprimable

D. Bertinotti lance la préfiguration des "schémas territoriaux des services aux familles"

Dominique Bertinotti lance ce 7 février à Strasbourg "la phase de préfiguration" des "schémas territoriaux des services aux familles". Il s’agit de "rénover la gouvernance de la politique d’accueil du jeune enfant et de soutien à la parentalité en associant l’ensemble des acteurs concernés", collectivités, CAF, mutualité sociale agricole, associations familiales, rectorat, parents tirés au sort... Dans les 17 départements préfigurateurs, les acteurs pourront "se fixer des objectifs partagés et cohérents" en matière de places de crèche, de maisons d’assistantes maternelles, de médiation familiale, d’accompagnement des parents au soutien scolaire de leurs enfants... Ils seront réunis par le préfet.

Ces schémas devraient être généralisés au second semestre 2014 et "les zones prioritaires en matière d’accueil du jeune enfant pourront bénéficier dès la signature des schémas du nouveau fonds de rééquilibrage territorial d’un montant global de 125 millions d’euros" (sur 5 ans) et inscrit dans la COG (convention d’objectifs et de gestion) signée avec la CNAF (caisse nationale d’allocations familiales).

Les 17 départements concernés sont La Réunion, la Seine-Saint-Denis, les Bouches-du-Rhône, le Pas-de-Calais, le Bas-Rhin, les Pyrénées atlantiques, la Seine-maritime, le Lot, la Corrèze, la Charente, la Charente-maritime, le Jura, l’Ain, l’Indre-et-Loire, les Côtes-d’Armor, la Loire-atlantique et la Haute-Loire.

Extrait du site toutEduc du 07.02.2014 : D. Bertinotti lance la préfiguration des "schémas territoriaux des services aux familles"

Répondre à cet article