> 6 - DISPOSITIF > PILOTAGE DES RESEAUX (tous niveaux) > Pilotage national > Pilotage national : site ou journal national > Correctif OZP : Non, le nouveau site national Education prioritaire n’a pas (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Correctif OZP : Non, le nouveau site national Education prioritaire n’a pas supprimé toutes ses archives !

11 octobre 2014 Version imprimable de cet article Version imprimable

L’éditorial de la dernière Lettre de l’OZP du 9 octobre 2014 pointait le manque de mémoire de l’Education nationale et en prenait pour exemple "la nouvelle version du site Education prioritaire qui a fait table rase de tout ce qui avait été mis en ligne auparavant : documents, reportages..., comme si ce site, bien fait par ailleurs, avait démarré avec la refondation".

Ce reproche était en grande partie injuste. La nouvelle version du site Education prioritaire comprend en effet une rubrique Ressources (en haut de la page à droite) divisée en 3 sous-rubriques : Ressources pour la pratique (22 articles), Ressources pour la formation (15) et Apports de la recherche (4 articles).

Si l’on fait une recherche au-dessus sur l’"Accès aux ressources" et sur "les priorités", c’est plus de 120 documents qui sont proposés (beaucoup de fiches-actions mais aussi des dossiers, reportages et conférences filmés...), pour la plupart antérieurs à la refondation, certains même remontant à 2006-2007.
A cela s’ajoutent, en cliquant sur le bandeau du haut, des listes de textes officiels et rapports officiels.

Certes, cela ne recouvre pas tous les documents publiés depuis que ce site national existe, mais nous saluons les volontés de sélectivité et de fonctionnalité qui ont présidé à la constitution de ces rubriques de ressources dans un site dédié essentiellement à l’utilisation du référentiel Education prioritaire, un outil dont nous avons à plusieurs reprises souligné le grand intérêt.
Notons également que cette sélection est largement ouverte à des sources diverses et que ce site n’en est qu’à ses débuts.

Si notre attention a été prise en défaut à ce moment-là, c’est sans doute que, dans le long travail que nous avions entrepris d’"Etat des lieux et historique" de l’ensemble des pages et sites académiques Education prioritaire, nous avons été amenés à relever de nombreuses listes de réseaux (dont celles des Eclair et RRS), celles-là mêmes qui ont disparu du site national, qui a préféré attendre la publication prochaine de la nouvelle carte.
Et comme nous avons déploré de grands trous dans la mémoire des sites académiques, nous avons un peu trop vite étendu ce regret au site national. Mais est-ce bien une excuse ?

Répondre à cet article