> 5 - Pédagogie en ZEP > Innovation et Education prioritaire (généralités) > B* Les neurosciences cognitives et la mise en place de stratégies efficaces (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Les neurosciences cognitives et la mise en place de stratégies efficaces pour tous nos élèves, à l’école REP Les Bancouliers de Saint-Denis (La Réunion) (Journée innovation 2017)

19 octobre 2016 Version imprimable de cet article Version imprimable

Les neurosciences cognitives et la mise en place de stratégies efficaces pour tous nos élèves, à l’école REP Les Bancouliers de Saint-Denis (Journée innovation 2017)

Ecole élémentaire publique [REP] les Bancouliers
6 ALLÉE DES KENTIAS , 97490 ST DENIS
Site de l’école
Auteur : Mme Nathalie TECHER
Mél : nathalie.techer2@gmail.com

Des élèves qui reprennent confiance en leurs capacités, qui comprennent d’une manière explicite ce que l’on attend d’eux et comment fonctionne leur cerveau quand ils apprennent. Des élèves qui éprouvent et adoptent des méthodes qui les aident à mieux lire, comprendre, écrire et aborder autrement l’école.

Nombre d’élèves et niveau(x) concernés
Depuis 2015/2016 avec des élèves de CE1. En 2016/2017 CE1/CE2 : avec 13 CE1 de l’année dernière et 13 nouveaux. En 2016/2017 : 13 élèves de CE2 dans d’autres classes et tous les élèves de la classe concernée.

A l’origine
L’année dernière, suite à l’intervention dans deux classes d’une intervenante pour des ateliers sur « Les valeurs du vivre ensemble », avec découverte des émotions, de la gestion de conflit, le climat des classes s’était apaisé.

Parallèlement, j’ai effectué des recherches en pédagogie positive pour améliorer ce processus et j’ai découvert les « neurosciences ». Tout d’abord, la conférence de Mr Gaspar que j’ai adaptée à ma classe de CE1 puis d’autres et nombreuses, riches ressources. Cette année, après d’autres recherches plus soutenues en neurosciences dans les domaines de l’apprentissage, de la lecture, de la compréhension je peux proposer d’autres méthodes pour encore les aider.

Objectifs poursuivis
1. amener les élèves à retrouver leur confiance en soi, l’estime de soi.
2. insuffler l’envie de s’investir dans les apprentissages.
3. donner des éléments aux élèves pour qu’ils puissent comprendre comment fonctionne leur cerveau et comment ils peuvent agir sur celui-ci.
4. utiliser des méthodes, des stratégies en neuroscience cognitive pour aider nos élèves notamment les plus démunis en lecture et compréhension (progression pour les capacités en lecture, éducation inversée et schéma narratif pour la compréhension).
5. pour les élèves, utiliser des stratégies, des méthodes pour calmer le stress, être plus attentif, s’impliquer et même développer des capacités en métacognition (exercices de relaxation à chaque rentrée de récréation, commencer par un exercice, une question que l’on connaît pour que notre cerveau reste en éveil, comprendre avec ses pairs n’importe quel texte).

Description
• Mettre en place dès le CP des stratégies efficaces issues de la recherche en neurosciences pour aider les élèves dans leur développement et dans les apprentissages, notamment en lecture et compréhension.
• Développer la métacognition pour utiliser ses nouveaux outils avec un étayage du maître présent au départ mais qui tend vers l’autonomie des apprenants. Tout ceci dans un climat de bienveillance pour restaurer l’estime de soi.
• Dans toutes les classes mettre en place les méthodes de la pédagogie positive, des « Valeurs du vivre ensemble » pour améliorer le climat de la classe. S’appuyer par exemple sur le programme Neurosup sur l’attention, la mémoire, la restitution pour aider les élèves à comprendre comment ils peuvent agir pour ne pas subir les apprentissages.
• Proposer des stratégies efficaces données par les neurosciences dans les apprentissages notamment en lecture/compréhension pour aider nos élèves à mieux lire et comprendre. Méthode : enseignement réciproque et schéma narratif pour la compréhension.
• Faire participer les élèves à une action en lien avec l’attention et proposée dans le cadre des Savanturiers du Cerveau et du MOOC associé, c’est-à-dire « Éducation par la recherche : neurosciences à l’École ».

Trois ressources ou points d’appui
1. : Les livres de la série « apprentissage » : Un cerveau pour apprendre…à lire – le cerveau et l’apprentissage - Un cerveau pour apprendre…différemment.
2. : Site : atelier.on.ca/edu/core.cfm -> enseignement réciproque (compréhension)
3. : Toute la bonne volonté de mes collègues, du directeur et de notre intervenante pour les ateliers « les valeurs du vivre ensemble ».

Difficultés rencontrées
1. : Venue envisagée de Mr Gaspar pour approfondir avec d’autres son programme Neurosup.
2. : La somme de travail de concertation avec l’équipe en 2015/2016 étant donné le contexte des nouveaux programmes.

Moyens mobilisés
• Ressources du site : http://atelier.on.ca/edu/core.cfm
• Le directeur de l’école élémentaire Les Bancouliers, M Christian LANAVE
• Mme Sonia BERRIRi pour l’atelier « les valeurs du vivre ensemble » et engagée dans le DU de Psychologie positive
• Mr Gaspar en relation par courriel.
• Mooc et participants.

Partenariat et contenu du partenariat
• Mme Sonia BERRIRI intervenante extérieure pour l’atelier « Les valeurs du vivre ensemble » mis en œuvre en 2015/2016, engagée dans le DU de Psychologie positive et volontaire pour s’engager dans la continuité du projet dans la relation aux parents.

Liens éventuels avec la Recherche
http://lecerveau.mcgill.ca/intermediaire.php
http://moncerveaualecole.com/
https://www.facebook.com/NEuroscol-le-cerveau-au-coeur-de-lEducation-155454448139338/
https://www.youtube.com/watch?v=yO_2C3t2w1I : Conférence de Marshall Rosenberg
https://www.youtube.com/watch?v=a7mafggbubA : Conférence d’Éric Gaspar

Evaluation
Résultats scolaires, Socle commun, Habiletés sociales, Relations avec les parents, Co-éducation

Modalités du suivi et de l’évaluation de l’action
• observations directes et/ou questionnaire de départ et de fin sur l’estime de soi et sa motivation en classe
• évaluation début et fin en : lecture – compréhension
• évaluation par observation sur l’implication des apprenants dans la vie de classe, dans les projets.
• réunion avec le chargé de mission de la CARDIE

Effets constatés
- Sur les acquis des élèves : J’observe des résultats probants sur la dynamique des élèves face aux apprentissages. Le simple fait de leur parler du fonctionnement de leur cerveau, le pouvoir qu’il avait de changer les choses, leur a permis d’être plus serein, de ne plus avoir peur, d’oser poser des questions avouer leur erreur puisqu’il était possible d’y remédier avec l’aide de tous.
- Sur les pratiques des enseignants : Mobilisation et renforcement des compétences suivantes :
- 3. Connaître les élèves et les processus d’apprentissage
• Connaître les concepts fondamentaux de la psychologie de l’enfant, de l’adolescent et du jeune adulte.
• Connaître les processus et les mécanismes d’apprentissage, en prenant en compte les apports de la recherche.
- Tenir compte des dimensions cognitive, affective et relationnelle de l’enseignement et de l’action éducative.
- 12. Coopérer avec les parents d’élèves
• Œuvrer à la construction d’une relation de confiance avec les parents.
• Analyser avec les parents les progrès et le parcours de leur enfant en vue d’identifier ses capacités, de repérer ses difficultés et coopérer avec eux pour aider celui-ci dans l’élaboration et la conduite de son projet personnel, voire de son projet professionnel.
- 13. Coopérer avec les partenaires de l’école
• Connaître les possibilités d’échanges et de collaborations avec d’autres écoles ou établissements et les possibilités de partenariats locaux, nationaux, voire européens et internationaux.
- 14. S’engager dans une démarche individuelle et collective de développement professionnel
• Compléter et actualiser ses connaissances scientifiques, didactiques et pédagogiques.
• Se tenir informé des acquis de la recherche afin de pouvoir s’engager dans des projets et des démarches d’innovation pédagogique visant à l’amélioration des pratiques.
• Réfléchir sur sa pratique – seul et entre pairs – et réinvestir les résultats de sa réflexion dans l’action.
• Identifier ses besoins de formation et mettre en œuvre les moyens de développer ses compétences en utilisant les ressources disponibles.
- Sur le leadership et les relations professionnelles : -
- Sur l’école / l’établissement : -
- Plus généralement, sur l’environnement : -

Extrait du site Expérithèque : 2017C Ecole Les Bancouliers : Les neurosciences cognitives et la mise en place de stratégies efficaces pour nos élèves

Répondre à cet article