> EDUCATION PRIORITAIRE > PEDAGOGIE EN ZEP > Actions pédagogiques AU COLLEGE > Actions interdisciplinaires (Collège) > B* 2 actions du collège REP Jean Rostand de Doullens (Somme) : Création d’une (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* 2 actions du collège REP Jean Rostand de Doullens (Somme) : Création d’une Webradio en lien avec les écoles et option Musique avec l’Ecole de musique intercommunale

20 février Version imprimable de cet article Version imprimable

JRD Webradio

Collège [REP] Jean Rostand
2 rue DES TILLEULS , 80600 DOULLENS
Site du collège
Auteur : Guillaume CUITOT
Mél : guillaume-gabri.cuitot@ac-amiens.fr

Réalisation d’une webradio du collège par des élèves volontaires, en réseau avec les écoles du premier degré du secteur.

Plus-value de l’action
Diffusion des productions des élèves sur le site du collège sur la plateforme académique de Rouen et au sein du CDI.
• Courtes émissions sur des sujets variés (critiques littéraires, actualité des établissements, lectures offertes, actualité culturelle, actualité nationales et internationale, mise en voix de travaux d’élèves, débats argumentés…) correspondants aux choix des élèves ou a des projets pédagogiques en cours.
• Au sein du CDI : construction d’une borne d’écoute en cours de technologie.
• Participation au concours Médiatiks organisé par le CLEMI.
• l’ENT Commun inter-degré et sur la plateforme académique de Rouen.
L’élève est à la fois émetteur et récepteur des productions permettant de développer les compétences d’analyse, de réécriture…

Nombre d’élèves et niveau(x) concernés
Tous les élèves du collège (et 632 élèves du premier degré du réseau REP)

A l’origine
- Depuis deux ans, un projet webradio est mis en place au collège dans le cadre de l’accompagnement éducatif. La pertinence de ce projet est confortée par la circulaire de rentrée 2015 et la réforme du collège qui soulignent toutes deux l’importance du renforcement de l’éducation aux médias et à l’information. Notre collège placé en éducation prioritaire accueille de nombreux élèves issus de CSP défavorisées. Nous constatons parmi les difficultés de nos élèves un manque de vocabulaire qui empêche l’accès au sens du contenu des informations qu’ils reçoivent. Les élèves manquent de mots pour comprendre le monde qui les entoure et pour le dire. Le travail de création d’émissions radio (de podcasts divers et variés valorisant l’expression orale sous toutes ses formes) permet de mettre en place une pédagogie différenciée et de stimuler les fonctions cognitives des élèves au sein d’une activité motivante. Par ailleurs, notre établissement étant situé en zone rurale, nos élèves manquent d’ouverture culturelle, l’étude des médias permet une réelle ouverture sur le monde.
- Ce projet à pour but également de lutter contre le décrochage en fédérant les élèves autour d’un projet valorisant, en leur donnant un sentiment d’appartenance à un parcours d’élève de la maternelle à la 3ème et en les impliquant dans un travail de groupe.
- Enfin, ce projet s’inscrit dans une volonté de proposer une utilisation globale des outils numériques de la création à la communication en ligne en passant par l’enregistrement et l’arrangement, pour aboutir à une autonomie totale et une utilisation intelligente et citoyenne de la part des élèves. Partant des même constats les écoles de notre réseau d’éducation prioritaire projettent de réaliser également des podcasts que nous diffuserons sur une plateforme commune.
L’action WEBRADIO du REP découle de la volonté de construire une progressivité commune à l’ensemble des professeurs du réseau concernant la maîtrise de la langue, l’éducation aux médias et la maîtrise des outils numériques.

Objectifs poursuivis
Egalité des chances pour tous. Lire/dire/écrire.
Donner des clefs de compréhension d’analyse des médias ; aiguiser l’esprit critique et analytique ; développer la curiosité des élèves et leur usage des médias. Former des citoyens responsables et autonomes ; favoriser l’expression des élèves ; motiver et responsabiliser les élèves. Développer les compétences de travail en groupe, améliorer la gestion de soi et de ses émotions et la concentration.
Principaux éléments du socle commun de connaissances et de compétences et de culture concernés par ce projet (le contenu varié des productions touchant bien entendu également à d’autre parties du socle)
• Domaine 1 : les langages pour penser et communiquer. Comprendre, s’exprimer en utilisant la langue française à l’oral et à l’écrit
• Domaine 2 : les méthodes et outils pour apprendre Organisation du travail personnel. Coopération et réalisation de projets. Médias, démarches de recherche et de traitement de l’information. Outils numériques pour échanger et communiquer
• Domaine 3 : la formation de la personne et du citoyen. Expression de la sensibilité et des opinions, respect des autres. La règle et le droit. Réflexion et discernement. Responsabilité, sens de l’engagement et de l’initiative.
Objectifs du projet REP :
• Axe pédagogique inter-degré :
1. Construire une progressivité sur l’ensemble du réseau de la maternelle à la 3ème sur l’oral et la production d’écrits transversale à toutes les disciplines – (critères et exigences communs)
2. Favoriser l’usage des outils numériques – ENT (espace numérique de travail inter-degré)
• Axe coopération avec les familles : - Valoriser le travail des élèves au sein de leur famille
• Axe coopération avec les partenaires :
1. Associer le périscolaire – Partage des critères et des exigences du niveau de maîtrise de la langue.
2. Valoriser le travail des élèves au sein de sa communauté – Convoquer les ressources extérieures (partenaires santé, sécurité, culturels – monde de la presse et des médias)

Description
Création d’émissions de radio sur des sujets de leur choix par des élèves volontaires.

Modalité de mise en œuvre
De la découverte des webradios à la maîtrise autonome de toutes les étapes de réalisation d’une webradio propre au collège. Après quelques écoutes du paysage radiophonique français, pour découvrir les différentes possibilités offertes par ce média, découvrir les différents éléments constitutifs d’une émission et saisir les techniques de discours journalistique. Les élèves sont rapidement mis en situation de production. Il apprennent progressivement à maîtriser les différentes étapes (conférences de rédaction, recherches, rédaction, mise en voix, enregistrement, montage, mise en ligne) de réalisation et de diffusion d’émissions radiophoniques sur les sujets de leurs choix.
L’objectif est donc de mettre les élèves en situation de production pour favoriser la réussite de chacun et faire de la webradio du collège un espace d’ouverture culturelle, de partage et de coopération. 2 heures par semaine, les élèves volontaires participent à la création d’émissions sur des sujets de leur choix. En plus de cette heure hebdomadaire, les élèves de toutes les classes sont amenés à proposer selon les projets de l’année des contenus particulièrement l’an prochain dans le cadre des EPI. L’ensemble des productions sera diffusé via l’ENT commun au REP et au sein du CDI sur une borne d’écoute.

Moyens mobilisés
• Equipe de 3 enseignants (éducation musicale, lettres, documentaliste) et le coordonnateur REP.
• Moyens financiers : HSE Cardie et 70 heures de la DGH.
• Moyens matériels : pour l’instant un studio d’enregistrement à été installé dans une petite salle annexe au CDI, le matériel a été emprunté au CLEMI, pour cette année, nous aimerions acquérir le minimum pour ne pas être dépendant de ce prêt et qu’il puisse profiter à d’autres établissements. Pour la diffusion, une borne d’écoute est en cours de réalisation avec les professeurs de technologue, composée de deux lecteurs MP3 et de 4 casques, elle sera présente au CDI. Une demande va être faite à la communauté de commune.

Partenariat et contenu du partenariat
Dans le cadre du réseau REP avec les écoles du premier degré du secteur

Liens éventuels avec la Recherche
Néant

Evaluation
- Indicateurs : Amélioration de la maîtrise de la langue (qualité des contenus diffusés dans le fonds et dans la forme). Développement de l’initiative et de l’autonomie des élèves (proportion d’élèves capables de réaliser seul toutes les étapes de création d’une émission). Maîtrise des outils numériques d’enregistrement , de montage et de mise en ligne (proportion des élèves maîtrisant tous les outils en fin d’année, validation d’items du B2i). Aiguiser l’esprit critique et citoyen des élèves (capacité des élèves à comprendre les sujets d’actualité et à respecter les droits). Succès et notoriété de la webradio (nombre de visites sur le site internet de l’établissement, des connexions de l’ENT inter-degré et utilisation de la borne d’écoute au CDI).
- Evaluation : Grille d’évaluation commune des productions, avec différents niveaux de compétences du primaire à la 3ème. Evaluation disciplinaires des contenus. Validation du socle commun de connaissances, de compétences et de culture. Nombre d’élèves volontaires et assiduité. Statistiques du site internet de l’établissement. Evaluation :

Modalités du suivi et de l’évaluation de l’action
Auto-évaluation

Effets constatés
<>- Sur les acquis des élèves : Amélioration de l’estime de soi et de la confiance, prise de parole plus assurée, développement de l’autonomie et de l’initiative, amélioration des résultats en général.
- Sur les pratiques des enseignants : L’outil de la webradio est ouvert à toutes sortes de contenus pédagogiques, il à une attractivité motivante pour les élèves et permet une différentiation pédagogique. Comme nous l’avons vu dans les objectifs ce projet touche toutes les compétences du socle commun de connaissances, de compétences et de culture. Outil valorisant et aboutissement des projets interdisciplinaires, des EPI au cycle 4 et contribuer ainsi à enseigner plus explicitement.
- Sur le leadership et les relations professionnelles : En attente de bilan
- Sur l’école / l’établissement : Projet fédérateur du réseau prioritaire. Renforcer une identité, un travail collectif des équipes pédagogiques et fluidifier le parcours de l’élève. La webradio est aussi un outil de communication, une vitrine de l’établissement et du réseau.
- Plus généralement, sur l’environnement : En attente de bilan

Extrait du site Expérithèque : 80 - DOULLENS - Collège Jean Rostand - JRD Webradio

 

 

Musique

Collège [REP] Jean Rostand
2 rue DES TILLEULS , 80600 DOULLENS
Site du collège
Auteur : Pascal LEFRANCOIS
Mél : plefrancois@ac-amiens.fr

Classe ou atelier orchestre avec une heure d’enseignement orchestre plus des répétitions le mercredi après midi.

Plus-value de l’action
Web radio du collège et diffusion des prestations des élèves et des intervenants / presse / Musée Lombard (concerts) / Espace culturel

Nombre d’élèves et niveau(x) concernés
2 classes (d’environ 25 élèves) en 6ème et 5ème et suivant les actions maillage de tout le niveau 6ème

A l’origine
- La Ville de Doullens met à disposition la salle de répétition de l’Orchestre à Vent, équipée d’un parc d’instruments à percussion de qualité (claviers, peaux, accessoires, batterie...), d’un piano, et d’un système de diffusion de la musique (mini table, lecteur CD et enceintes). L’Ecole Intercommunale de Musique nous rejoint à l’occasion des Rencontres Musicales organisées par le RRS (intervenants, accompagnement de chants). Depuis de nombreuses années l’Ecole de Musique est présente dans les écoles de l’intercommunalité (présence régulière d’intervenants Dumistes), ainsi qu’à l’IMPRO au travers de projets musicaux.
-L’Option Musique du Collège est constituée de 2 niveaux de 21 élèves en 6ème et 28 en 5ème répartis dans 2 classes pour chaque niveau (6ème D et E et 5ème C et D). Au sein de ces deux classes, peu d’élèves pratiquent un instrument dans une des écoles de musique du secteur (Doullens, Beauquesne), alors que leur souhait est réel et exprimé au travers du questionnaire de rentrée ainsi qu’au cours de l’année scolaire lors des activités pratiques. Fréquentation d’une école de musique : 6 élèves sur 21 en 6ème et 3 élèves sur 28 en 5ème. Quelques élèves de l’Option s’inscrivent à l’Ecole de Musique dans les années qui suivent, mais la difficulté pour les jeunes qui habitent à l’extérieur de Doullens réside dans les déplacements que les parents doivent effectuer en fin de journée, ce qui limite la liberté de pratiquer la musique. Un partenariat Collège/Ecole de musique peut permettre de surmonter cette difficulté.

Objectifs poursuivis
Le développement du projet.
Le souhait partagé par les différents acteurs de la vie musicale (Collège, Ecole de Musique, Orchestre à vent, Municipalité) est de développer un pôle musique au Collège Jean Rostand. -
Dans les séances de travail (direction du Collège, enseignant d’Education Musicale, directeur de l’Ecole de Musique) il ressort que dans un premier temps (année scolaire 2015/2016) les professeurs de l’Ecole de musique du Doullennais présenteront les instruments aux collégiens (maillage du niveau 6ème)
• Les élèves de l’Option musique auront la possibilité d’essayer les instruments enseignés (en 6ème et 5ème) de manière à ce que le Collège propose un emploi du temps adapté à la rentrée 2016 et donc pour les professeurs de l’école de musique une offre sur le créneau 14h00 / 16h30, où les élèves pourraient se rendre à l’école de musique après les cours, et reprendre le bus à 16h30.
• Le projet de monter un répertoire commun entre la Chorale du Collège (élargie à l’école primaire dans le cadre du RRS) avec accompagnement par l’orchestre des jeunes de l’Ecole Intercommunale du Doullennais, permettrait une phase de restitution publique.
• Un Orchestre au Collège est à l’étude avec la participation de Christian Lainé, professeur de Tuba diplomé d’état (Ecole de Béthune et Doullens) et spécialiste des ensembles d’Orchestres à l’Ecole dans le Béthunois où il réussit de manière remarquable.

Description
Intégration d’un atelier musique au projet d’établissement pour mettre en place une classe orchestre.

Modalité de mise en œuvre
En collaboration avec l’école de Musique du Doullennais, la communauté de commune du Doullennais et le collège Jean Rostand, il sera proposé aux élèves d’assister à cet Atelier Musique, destiné à stimuler la pratique instrumentale des élèves en s’appuyant sur une pédagogie innovante par des professeurs d’instruments de l’Ecole de musique intercommunale, atelier qui s’intégrera dans le projet d’établissement.
Les classes orchestres permettent :
1- d’initier à la pratique d’un instrument en démocratisant l’éducation musicale.
2- de former un orchestre avec des élèves qui n’ont jamais pratiqué d’instrument par l’utilisation de l’improvisation
3- de faire progresser les élèves en terme de résultats scolaires et de comportement.
4- de développer les compétences déjà acquises et poursuivre ses apprentissages. Modalités :
1- L’élève doit s’engager pour 2 ans minimum : une convention sera signée entre l’école de musique, le collège et la famille.
2- L’option est ouverte à tous les élèves de la 6ème à la 5ème.
2- Pendant 2 ans minimum, les élèves suivent 1 heure d’enseignement d’orchestre par semaine encadrée par 1 ou 2 professeurs de l’école de musique ainsi que le professeur d’Education musicale du collège.
3- Les instruments seront prêtés.
4- Dans le cadre de ce projet pédagogique, les élèves sont également amenés à se produire devant un public : portes ouvertes, écoles du secteur, collège ensemble. Les productions face au public sont très motivantes et valorisantes et seront renouvelées au maximum au fur et à mesure que le répertoire du groupe s’étoffera. 5- Une obligation pour les élèves d’assister au moins une fois par mois aux répétitions le mercredi après midi à l’école de musique. Coût de l’investissement en instruments à étudier avec la Communauté de Communes et le Conseil Départemental

Moyens mobilisés
Equipe pédagogique : 2 professeurs d’éducation musicale et le directeur de l’école intercommunale de musique.
Moyens financiers : 72 heures de la DGH et HSE Cardie.
Moyens matériels : Salle de musique du collège / salle de répétition de l’orceshtre à vent de Doullens avec parc d’instruments à percussions / salles de l’Ecole de Musique / Espace Culturel selon disponibilité. Tablettes souhaitables , outils nomades, Projet réalisable sans les tablettes

Partenariat et contenu du partenariat
Avec l’Ecole Intercommunale de Musique du Doullennais. (Horaires dédiés, implication des professeurs de la structure ainsi que des ensembles instrumentaux d’élèves)

Liens éventuels avec la Recherche
Néant

Evaluation
• Implication de tous les acteurs dans les projets
• Inscription des élèves dans les différents ateliers (chorale, orchestre, option musique, école intercommunale de musique)
• Meilleurs résultats dus à un développement des capacités de concentration et de mémorisation

Modalités du suivi et de l’évaluation de l’action
Auto-évaluation

Effets constatés
- Sur les acquis des élèves : Renforcement de la pratique musicale, montage de projets plus aboutis (concerts..) ; comportement (concentration, écoute, posture du musicien : auditeur// interprète)
- Sur les pratiques des enseignants : Travail en équipe, échange et collaboration avec les enseignants de l’enseignement musical spécialisé
- Sur le leadership et les relations professionnelles : Pôle musique : valorisation de la matière et Pôle d’excellence dans l’enseignement public local.
- Sur l’école / l’établissement : Relation de partenariat avec une structure forte de l’intercommunalité. Echanges culturels
- Plus généralement, sur l’environnement : L’école de musique du doullennais est un vecteur d’excellence, nous souhaitons continuer de faire de ce projet l’image de marque du collège qui draine une grande quantité d’élèves qui sans cela seraient restés dans le privé. C’est un projet qu’il faut repenser sous forme d’EPI original qui concernerait au moins deux niveaux d’élèves volontaires. Le partenariat avec l’école de musique et les échanges de pratiques de savoirs et de matériel, peuvent n’être que bénéfique pour les élèves qui ont la chance d’aller pratiquer dans la vraie salle de musique de la com des com. La présence de d’intervenants extérieurs spécialisés dans des domaines musicaux spécifiques ne peut que favoriser l’ambition musicale ou plus, et mettre à la portée des élèves une activité parfois jugée inaccessible par simple méconnaissance. Là encore quand les élèves se retrouvent dans une production concrète, leurs efforts prennent sens. L’idée étant de prolonger l’expérience sur les autres niveaux

Extrait du site Expérithèque : 80 - DOULLENS - Collège Jean Rostand - Musique

Répondre à cet article