> 7 - DISPOSITIF > DEDOUBLEMENT, PDMQDC, TAILLE DES CLASSES > Au sommaire de Fenêtre sur cours : un dossier sur la taille des classes et (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Au sommaire de Fenêtre sur cours : un dossier sur la taille des classes et un portrait de maitre+

19 janvier 2018 Version imprimable de cet article Version imprimable

Fenêtre sur cours , n° 443, janvier 2018

Dossier (pp. 13-19) : Les effectifs, ça compte
Interview. Moins d’élèves par classe pour réduire les inégalités scolaires /
p. 19 « L’influence est d’autant plus forte que les enfants sont jeunes » (interview de Pasal Bressoux)

Avec 100 000 classes à plus de 25 élèves, la France fait partie des pays de l’OCDE où les effectifs sont les plus chargés.
Des classes dans lesquelles enseigner et apprendre se fait au prix d’énormes difficultés. Les études consacrées au sujet montrent que la réduction du nombre d’élèves pas classe améliore sensiblement la réussite des élèves et réduit les inéga
lités scolaires.

 

page 28 MAÎTRE+ D’abord prof de philo, Christophe Tixier est « Plus de maître » à Abbeville (80) depuis le lancement du dispositif.

[...] Le dispositif [CP à 12] dégage « plus de temps pour chaque élève, en difficulté ou non, pour les silencieux aussi qui masquent leurs incompréhensions »
. Christophe regretterait que les « Pdm » disparaissent, « il faudrait laisser le
temps de l’évaluation et de construction d’outils ».
Lui intervient soit en co-enseignement, soit avec quelques élèves dans la BCD mitoyenne « pour les activités de décompte des syllabes ». Souvent il aime inverser les rôles et prendre la classe pendant que le titulaire s’occupe d’un groupe.
« Je suis un maître comme les autres », insiste-t-il.
C’est important pour lui et pour maintenir de bonnes relations avec ses collègues. Pas question de passer pour un maître spécialisé ou pire, un expert qui les prendrait de haut. « Je travaille avec eux. Ce n’est pas forcément évident d’ouvrir sa classe à quelqu’un, ils ne doivent pas se sentir jugés ». Le quadragénaire se demande d’ailleurs comment les jeunes « Pdm » ont réussi ce délicat tissage de relations
professionnelles. Lui s’est beaucoup documenté une fois le poste obtenu. [...]

Extrait de snuipp.fr de janvier 2018 : Fenêtre sur cours

 

Réduire les effectifs élèves est efficace

Nouvelle maquette et nouvelles rubriques, la revue du Snuipp Fsu (n°443) consacre un dossier à la réduction des effectifs élèves. Pascal Bressoux y fait le point de la recherche. "Il y a un gain significatif à réduire la taille des classes", affirme t-il. "Cette influence est d’autant plus forte qu’on a affaire à des enfants qui sont jeunes. En particulier au début de l’école élémentaire. Le gain est plus fort en élémentaire qu’au collège ou au lycée... Ce que l’on peut ajouter c’est que la réduction de la taille des classes profite d’autant plus que les élèves sont issus de milieux défavorisés. Ce sont ces enfants qui en bénéficient le plus, même si tout le monde en profite bien sûr. Quand on parle d’effets on ne parle pas d’effets miraculeux. Il y a plus de gain à attendre de la mise en place de pratiques efficaces d’enseignement, mais la taille des classes est une variable plus facilement manipulable".

Extrait de cafepedagogique.net du 19.01.18 : Réduire les effectifs élèves est efficace

Répondre à cet article