> 5 - TYPE DE DOCUMENT, ACTEUR, POSITION - PROTESTATION > ACTEUR > ENSEIGNANT : métier, statut > Enseignant en ZEP : métier, statut > Selon Les Echos, la prime de 3 000 euros/an en REP+ pourrait être (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Selon Les Echos, la prime de 3 000 euros/an en REP+ pourrait être conditionnée en partie à la réalisation d’un projet collectif. Autres informations

30 juin Version imprimable de cet article Version imprimable

Education prioritaire : Blanquer invente la prime au mérite collectif

A partir de septembre, les enseignants dans les quartiers difficiles seront éligibles à une prime de 3.000 euros, dont une partie pourrait être conditionnée à la réalisation d’un projet collectif.

Ce n’est, officiellement, qu’un scénario. Mais c’est celui qui a la préférence du ministre de l’Education : Jean-Michel Blanquer voudrait ne verser la prime de 3.000 euros promise aux enseignants des écoles et collèges des quartiers difficiles (« REP + ») que sous certaines conditions. Selon des sources concordantes, cette promesse de campagne d’Emmanuel Macron serait versée en trois fois. Tous les versements ne seraient pas...

Extrait de lesechos.fr du 30.06.18 : Education prioritaire : Blanquer invente la prime au mérite collectif

 

Voir aussi La prime REP+ à la rentrée 2018 : un communiqué de J.-M. Blanquer, repris par Matignon, confirme la possibilité d’un adossement partiel "aux progrès des élèves et à l’accomplissement du projet d’école et d’établissement". Commentaires et réactions syndicales et politiques

 

Education prioritaire : la vérité cachée de la prime aux enseignants

[...] Éducation : Blanquer prône un retour aux fondamentaux
En cas d’adoption d’une part modulable, une « agence de diagnostic et d’accompagnement » pourrait servir à évaluer les projets et les efforts des enseignants tous les trois ans, comme l’avait suggéré l’entourage d’Emmanuel Macron durant sa campagne. « Cette agence d’évaluation est une possibilité, il y en a d’autres », précise le ministère.

Ces conditions pourraient notamment tourner autour de la durée de séjour de l’enseignant dans l’établissement afin de limiter les changements d’équipes pédagogiques. Par ailleurs, les assistants d’éducation (AED) pourraient être exclus du dispositif.

Extrait de capital.fr du 30.06.18 : Education prioritaire : la vérité cachée de la prime aux enseignants

 

Voir aussi Selon Les Echos, la prime de 3 000 euros/an en REP+ pourrait être conditionnée en partie à la réalisation d’un projet collectif. Autres informations

 

La paye au mérite dès septembre ?
Après l’annonce, lors du Conseil des ministres du 12 juin, que le gouvernement instaurera la paye au mérite pour ses fonctionnaires, les choses s’accélèrent. Le 20 juin, le Café indiquait que la prime de 3000 € des Rep+ faisait partie de la négociation. Le 29 juin le gouvernement a précisé sa méthode. Dans un article du 30 juin, Les Echos apportent un nouvel éclairage. Si la prime de 3000€ est bien versée à partir de septembre , ce pourrait être en fonction des résultats des élèves ou de la participation au projet d’établissement.

Extrait de cafepedagogique.net du 02.07.18 : La paye au mérite dès septembre ?

Répondre à cet article