> 5 - TYPE DE DOCUMENT, ACTEUR, POSITION - PROTESTATION > ACTEUR > ENSEIGNANT : métier, statut > Enseignant en ZEP : statut > Les primes augmentent l’attractivité des écoles des Hauts de Rouen pour les (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Les primes augmentent l’attractivité des écoles des Hauts de Rouen pour les enseignants (reportage)

3 août Version imprimable de cet article Version imprimable

Pourquoi les écoles prioritaires des Hauts de Rouen sont devenues attractives pour les enseignants

[...]« On bénéficie de davantage de moyens », depuis la fin du quinquennat Hollande et l’arrivée du gouvernement Philippe, témoigne Éric Morel. La mise en place des CP à 12 élèves et bientôt des CE1 à 14 ont transformé le quotidien de ces fonctionnaires. « Ça attire les collègues », reconnaît Éric Morel.

À cela, il faut ajouter les primes mensuelles. « Un plus certain » pour Barbara, qui comme jeune professeure ne dépasse pas les 1 500 euros par mois. « La revalorisation des salaires est bloquée, alors une prime de 200 euros en Rep+ et 150 euros en Rep, ce n’est pas négligeable », insiste la syndicaliste Laurence Salaün.

[...] D’autant que le gouvernement a annoncé une prime annuelle de 3 000 euros progressive pour les enseignants en Rep+. [...]

Extrait de actu.fr/normandie du 07.07.18 : Pourquoi les écoles des Hauts de Rouen sont devenues attractives pour les enseignants

Répondre à cet article