> 6 - DISPOSITIF > VIE SCOLAIRE (climat, décrochage, pauvreté, rythmes, santé) > CLIMAT SCOLAIRE > Climat (Communication officielle) > Violences à l’école : J.-M. Blanquer abandonne l’idée de suppression des (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Violences à l’école : J.-M. Blanquer abandonne l’idée de suppression des allocations familiales (VousNousIls)

16 mars Version imprimable de cet article Version imprimable

Violences à l’école : le ministère de l’Education nationale abandonne l’idée de suspension des allocations familiales

Jean-Michel Blanquer renonce à son projet de suspension des allocations familiales pour lutter contre la violence scolaire. D’autres sanctions sont néanmoins envisagées.

Alors que le plan « violences à l’école » a été reporté pour la quatrième fois, le ministre de l’Education nationale Jean-Michel Blanquer souhaite désormais abandonner le projet de suspension des allocations familiales pour les familles d’élèves violents.

Cette mesure était au centre de tous les débats et avait suscité de vives polémiques. Certains députés de la majorité avaient exprimé publiquement leur opposition. De son côté, le ministre a affirmé que suspendre les allocations familiales pour les familles concernées, ça « faisait trop couleur Ciotti » selon RMC, se référant ainsi au député LR Eric Ciotti, qui avait proposé une loi similaire en octobre dernier.

Extrait de vousnousils.fr du 12.03.19 : Violences à l’école : le ministère de l’Education nationale abandonne l’idée de suspension des allocations familiales

Répondre à cet article