> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES > DISCIPLINES (doc. généraux) > Disciplines : CULTURE, SPORT, ECOLE et QUARTIER : Eac, Eps, Liaison (...) > Les collégiens en éducation prioritaire sont moins touchés que les autres par (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Les collégiens en éducation prioritaire sont moins touchés que les autres par une action ou un projet action d’éducation artistique et culturelle (Depp)

26 septembre Version imprimable de cet article Version imprimable

Trois élèves sur quatre touchés par au moins une action ou un projet relevant de l’éducation artistique et culturelle
Note d’information - N° 19.34 - septembre 2019

Au cours de l’année 2017-2018, trois élèves sur quatre ont été touchés par au moins une action ou un projet relevant de l’éducation artistique et culturelle : 82 % dans le premier degré et 62 % dans les collèges.
Les disparités de l’offre en matière d’action ou de projet sont en partie liées aux caractéristiques des établissements scolaires, notamment à l’ancienneté moyenne des enseignants. En éducation prioritaire (EP), les parts d’élèves touchés par les actions ou projets sont moindres, respectivement 78 % en école et 55 % en collège.
Les différences entre établissements sont également liées à l’organisation de l’éducation artistique et culturelle et à la présence d’un coordinateur éducation artistique et culturelle (dont sont dotées plus de deux écoles sur cinq) ou d’un référent EAC (présents dans deux tiers des collèges).
Outre les actions et projets EAC, près de 100 % des écoles et des collèges organisent au moins une activité en lien avec l’éducation artistique et culturelle (sortie culturelle, rencontre avec un artiste, etc.). Dans trois écoles sur quatre et dans plus de de neuf collèges sur dix, au moins une activité est réalisée en partenariat avec une structure culturelle.
Enfin, au cours de l’année 2017-2018, la chorale est présente dans 56 % des écoles et 84 % des collèges.

(...) Les collèges les plus marqués socialement, ceux des premier et
dernier quartiles de l’indice de position sociale (voir Méthodologie, p. 15),
sont moins concernés par l’eac : dans les établissements les plus favorisés
comme dans les plus défavorisés, respectivement 51 % et 56 % des élèves
bénéficient d’au moins une action ou un projet contre 77 % et 71 %
dans les collèges moins marqués socialement (deuxième et troisième
quartiles). En éducation prioritaire, 55 % des collégiens sont touchés
par au moins une action ou un projet eac (contre 64 % hors éducation
prioritaire). L’écart observé pour les collèges est moins grand dans le
premier degré (78 % contre 83 %).

Extrait de education.gouv.fr du 24.09.19

Répondre à cet article