> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES > INNOVATION (généralités et Journées) > Le portail "Innovathèque" devient enfin accessible au grand public et (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Le portail "Innovathèque" devient enfin accessible au grand public et intègre en archives l’ancienne base Expérithèque (une Note du QZ)

23 juillet Version imprimable de cet article Version imprimable

Innovathèque : le système d’information national de l’innovation et de l’expérimentation

Innovathèque est le nouveau portail de l’innovation et de l’expérimentation pédagogiques du ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse. Il correspond à une refonte ergonomique et fonctionnelle de la bibliothèque nationale Expérithèque dont les fiches sont reprises entièrement dans Innovathèque. Cette application recense, diffuse et valorise plus de 7000 projets innovants et expérimentaux mis en œuvre dans les écoles et les établissements scolaires, afin d’élaborer divers outils thématiques d’information, d’analyse, de pilotage et d’évaluation des actions innovantes. Elle permet également de candidater aux appels à projets nationaux ou (inter)académiques.

Cette application est directement accessible, sans mot de passe, à tous les personnels du ministère de l’Éducation nationale et de la jeunesse (MENJ) depuis Arena ou Pléiade. Elle est désormais également ouverte au grand public pour consultation : https://innovatheque-pub.education.gouv.fr/innovatheque/accueil

 

Recenser et valoriser les actions innovantes et les expérimentations
L’innovation et l’expérimentation pédagogiques obéissent à des modes d’organisation distincts, mais visent l’une comme l’autre à améliorer le bien-être et la réussite des élèves.

Les innovations correspondent à une liberté d’organisation et ne sont pas régies par des dispositions légales spécifiques. Les projets innovants mis en œuvre par les personnels de l’Éducation nationale ne résultent pas d’une obligation légale spécifique mais d’une liberté d’organisation que ces personnels peuvent, ou non, exploiter à leur niveau, de manière à améliorer le service rendu à l’usager et qui s’exerce dans le respect des instructions et programmes nationaux, du projet d’école ou d’établissement avec le conseil et sous le contrôle des membres des corps d’inspection.

Les expérimentations sont des dispositifs « d’une durée limitée à cinq ans » qui dérogent à la réglementation en vigueur, après autorisation des autorités académiques compétentes, conformément à l’article L 314-2 du code de l’éducation. Les projets expérimentaux répondent au même besoin d’amélioration du service public, ils dérogent cependant à la réglementation en vigueur pour une période déterminée, après autorisation des autorités compétentes selon la procédure prévue par les articles D 314-1 du code de l’éducation et suivants.

Dans la continuité de l’ancienne base de données Expérithèque, l’application Innovathèque recense et valorise toutes ces actions, de manière à les diffuser et à faciliter leur essaimage. L’application Innovathèque doit aussi permettre d’évaluer ces actions et d’analyser les dynamiques de changement à l’œuvre au sein du système éducatif français.

Accompagner et étudier les pratiques innovantes et expérimentales, favoriser les échanges
Ce recensement des actions innovantes et expérimentales permet ainsi de faire connaître au grand public et aux personnels du ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse l’ensemble des projets conduits à l’échelle académique, interacadémique et nationale.

Au-delà de cet objectif, Innovathèque offre également aux équipes innovantes la possibilité d’être conseillées et accompagnées par les cellules académiques de la recherche, du développement de l’innovation et de l’expérimentation (voir la liste des CARDIE) qui les aident à affiner leur projet ou à mettre en forme leur action.

De façon générale, Innovathèque est conçue pour faciliter le travail en équipe et les échanges entre porteurs de projets, en offrant aux actions innovantes ou aux expérimentations davantage de visibilité et de clarté.

Cette application fournit enfin un matériau utile aux chercheurs et aux décideurs publics en charge de la politique éducative.

Donner accès à des appels à projets nationaux ou académiques
Les équipes innovantes participent, si elles le souhaitent, à l’appel à projets « Journée nationale de l’innovation », en rédigeant d’abord une fiche dans Innovathèque.
Les équipes ont désormais la possibilité de candidater directement depuis l’application à des appels à projets nationaux et (inter)académiques. Ces appels à projets permettent de donner davantage d’audience aux actions candidates et de démultiplier leur impact.

Extrait de eduscol.education.fr mis à jour le 22..6.20

 

Note du Quotidien des ZEP (QZ) :
L’ouverture d’Innovathèque au grand public va faciliter pour le site de l’OZP la continuation du recensement des actions innovantes menées en éducation prioritaire.
Une autre bonne vouvelle est qu’Innovathèque reprend les fiches de l’ancienne base Expérithèque.

Comment ça marche
Aller sur le site Innovathèque https://innovatheque-pub.education.gouv.fr/innovatheque/recherche
Cliquer en haut à gauche sur la commande "Actions" puis "Chercher"
Sélectionner les filtres puis cliquer sur le logo de la loupe en haut à droite de la page

Pour l’instant le portail Innovathèque ne donne des résultats que pour les années 2019-2020.
Pour Expérithèque, choisir "Archivée" dans le premier filtre : "Statut(s)"
A ce jour, les actions "publiées" (Innovathèque) sont au nombre de 833 et les actions "archivées" sont au nombre de 5883, soit un total de 6716 actions.

 

Les "actions locales" éducation prioritaire sur le site OZP
Sur le site OZP, une recherche sur le mot experitheque donne une liste de plus de 1 100 actions en éducation prioritaire.

Le tableau de croisement permet (voir le haut du groupe 4) d’interroger l’ensemble des actions locales menées en éducation prioritaire, (Expérithèqque, presse régionale, sites académiques, Innovathèque) par type de réseau, niveau d’enseignement et discipline.

Le mot-clé **REP+ (Action locale) (gr 4)/ et le mot-clé **REP/RRS (Action locale) (gr 4)/ donne chacun, (de façon étonnante !), quasiment le même nombre d’articles (2475 et 2476), ce qui. après prise en compte des 579 articles communs aux deux mots-clés, fait un total d’environ 4 400 actions tous niveaux en éducation prioritaire.

Un mauvais point pour le site innovathèque : le lien vers Expérihèque qui figure en bas de chacune des fiches anciennes du site OZP est inactif.

Rappelons aussi que les descriptions d’actions qui sont particulièrement développées (c’est le cas des actions d’Expérithèque et d’Innovathèque) sont marquées sur le site OZP du code B* placé en tête de l’article.

Enfin comparons les deux chiffres : 5883 actions dans la base Expérithèque du MEN et environ 1 135 actions en éducation prioritaire extraites d’Expérithèque sur le site OZP. Résultat : environ 20% des actions d’Expérithèque relèvent de l’éducation prioritaire

P.-S.

tut’

Répondre à cet article