> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES > ACTIONS PEDAGOGIQUES LOCALES (par niveau et discipline) > Actions locales A L’ECOLE > Ecole (Maths et Sciences) > B* Créer des situations réelles d’apprentissage dans une "salle marchande" et (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Créer des situations réelles d’apprentissage dans une "salle marchande" et une "salle restaurant" à l’école REP+ Bois de Boulogne à Nice

1er mars Version imprimable de cet article Version imprimable

Salle marchande ou salle de restaurant : des situations réelles d’apprentissage au cœur de l’école

QUOI ?

Afin d’améliorer les résultats des élèves dans les apprentissages fondamentaux, le projet « salle marchande » et « salle restaurant » propose de partir de situations que les élèves connaissent bien : l’épicerie et le restaurant. Deux salles de classe libres sont alors aménagées avec du matériel "comme dans la réalité".

Les élèves peuvent vivre ainsi des situations bien connues de la vie courante tout en améliorant leurs compétences en mathématiques ou en langage, et en développant le "mieux vivre ensemble".

Des saynètes sont proposées aux élèves de CP pour développer les compétences en langage et proposer des situations de manipulations mathématiques. Ils "jouent" alors des situations dérivées de la vie courante. Ces situations d’apprentissage ludiques facilitent grandement la compréhension des élèves sur les attendus scolaires ainsi que leur implication.

Progression maths CP salle marchande

QUI ?

5 membre(s) dans l’équipe - 1 partenaire(s)

L’école élémentaire REP+, déjà habituée aux grands projets pluridisciplinaires et interdegrés, s’engage désormais avec les CP , les CE1 et la classe ULIS dans ce dispositif.

Les autres classes de l’école utilisent ces nouveaux espaces pour travailler par exemple du vocabulaire ou des structures syntaxiques en anglais, ou ponctuellement pour répondre aux besoins d’une séance.

- Les partenaires

• Municipalité de Nice service éducation
Achat de matériel pour compléter l’aménagement des salles

- Les participants

• 224 élève(s)
• 13 enseignant(s)
• 0 autre(s) participant(s)

OÙ ?

BOIS DE BOULOGNE, Nice (006)
Ecole élémentaire - CP, CE1, CE2, CM1

En REP+, dans les locaux de l’école élémentaire.

• 1 académie(s)
• 1 établissement(s)
• 13 classe(s)

POURQUOI ?

- Problème identifié

Le constat est clair : les élèves ont souvent des difficultés en mathématiques par manque de manipulation. De plus, les situations langagières facilitant des échanges oraux structurés entre les élèves ne sont pas assez présentes dans les classes. Les situations proposées souvent artificielles ne leur parlent pas car trop éloignées du réel. Les résultats trop faibles dans les évaluations et la difficulté des élèves face à des situations trop abstraites ont conduit l’équipe (plus particulièrement le cycle 2), sous l’impulsion de l’IEN de la circonscription, à mettre en place un dispositif inspiré des coins jeux de maternelle.

Il s’agit d’utiliser des situations parlantes pour les élèves à l’instar des espaces- jeux connus en maternelle, et de susciter ainsi des activités pluri-disciplinaires : en mathématiques, mais aussi en maîtrise de la langue (production d’écrit, théâtre), en EMC, etc…

- Indicateur(s) quantitatif(s)

Développer les compétences dans le lire, écrire, compter et respecter autru

QUAND ?

Du 03/09/2018 Au 30/06/2021

COMMENT ?

S’inspirant des classes de maternelle où l’on trouve ces espaces sous forme de coins-jeux pédagogiques, les enseignants ont choisi dans un premier temps de mettre en place des situations d’apprentissage s’inspirant de scènes de la vie courante en organisant la salle "marchande" et la salle "restaurant". Ces supports pédagogiques, parlants pour les élèves, vont permettre de développer les compétences attendues dans différentes disciplines en les rapprochant de situations que les enfants connaissent bien. La phase d’abstraction nécessaire viendra dans un deuxième temps et sera plus rapide, car la manipulation aura été vécue par les élèves et leur aura permis de se créer des images mentales des différentes situations.

Des scénarios pédagogiques sont proposés comprenant toutes ces disciplines, avec des objectifs précis, dans le but de faire progresser et réussir les élèves.

- Modalités de mise en œuvre

Beaucoup de disciplines sont concernées lors de l’usage des deux salles :

• les mathématiques pour toutes les activités qui peuvent y être proposées : numération, calcul, organisation et gestion de données, échanges etc..
• la maîtrise de la langue : vocabulaire, syntaxe, oral, saynètes de théâtre, production d’écrit, mémorisation
• l’éducation morale et civique : le respect de l’autre, s’impliquer dans un projet
• ELVE : vocabulaire en situation authentique.

Le restaurant propose de la restauration rapide : les élèves prennent les commandes, puis les transmettent aux cuisiniers. Pour l’aménagement de cette salle, les enseignants soucieux d’un décor s’approchant de la réalité ont récupéré des tables rondes dans une "recyclerie".

Pour la salle "marchande", on peut y trouver des caisses enregistreuses, des étals et des banques. Toutes les mesures sanitaires sont respectées : les fruits et légumes ou viennoiseries en plastique sont rangés dans des barquettes, la distanciation à la caisse est respectée et les élèves déjà en effectif réduit (CP REP+) travaillent en ateliers. A partir d’une même situation, des consignes différentes peuvent être données selon les objectifs visés pour les élèves ce qui permet la différenciation : donner une liste de course à effectuer, donner 20€ pour faire les courses sans dépasser ce budget, donner 20€ et demander de réaliser un repas équilibré., faire des courses et payer par chèque (apprentissage de l’écriture en lettres des chiffres), aller à la banque pour demander une somme d’argent équivalente aux courses faites ("j’aurais besoin de 26€") et le banquier doit être capable de donner la somme d’argent demandée...

Les 15 élèves travaillent dans la même salle : un groupe en autonomie sur une table (calculs, résolution de problème par exemple), pendant que l’autre groupe fait ses courses en répondant aux consignes données.

Des produits chers comme des jeux vidéos (récupération de vieilles jacquettes) sont également proposés à la vente (75€).

QUEL BILAN ?

- Modalités d’évaluation

• Auto-évaluation de l’action par l’équipe pédagogique
Modalités d’évaluation interne à la classe

- Indicateur(s) qualitatif(s)

• Amélioration des résultats en calcul et numération
• Engagement des élèves dans les activités proposées et les situations mathématiques qui prennent tout leur sens
• Meilleure structuration du langage dans les moments d’échange entre pairs

ET APRÈS ?

Ce dispositif permet aux élèves de mieux apprendre tout en jouant et de s’auto-évaluer. Ils prennent conscience de leurs progrès par la complexification des tâches demandées au cours de l’année qu’ils arrivent de mieux en mieux à exécuter.

Ces deux salles motivent les élèves et insufflent un dynamisme dans les apprentissages.

- Développement et suite de l’action

A reconduire

Extrait de Innovathèque du 15.02.21

Répondre à cet article