> 8 - POLITIQUE DE LA VILLE > INTERNAT de réussite et d’excellence > Internat (Texte officiel) > "Construire un projet éducatif en internat d’excellence", un nouveau dossier (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

"Construire un projet éducatif en internat d’excellence", un nouveau dossier sur Eduscol avec un vade-mecum de 54 p. et une vidéo

4 août 2011 Version imprimable de cet article Version imprimable

Tous les internats d’excellence construisent leur propre projet pédagogique et éducatif. Ce projet répond à des principes généraux et tient compte du contexte local. Pour lui donner toute sa spécificité, les internats privilégient un domaine d’action, grâce auquel ils vont emmener les élèves vers l’excellence. Pour les accompagner, le ministère chargé de l’éducation nationale leur propose un vade-mecum.

Les projets éducatifs et pédagogiques peuvent s’articuler autour de 6 domaines d’action :
.arts et culture ;
. citoyenneté, engagement, initiative ;
. international ;
. médias ;
. sciences et technologies ;
. sport.

Extrait d’eduscol.fr : Construire un projet éducatif en internat d’excellence

 

Lire le vade-mecum "Le projet pédagogique et éducatif en internat d’excellence" (54 p.)

 

Voir la vidéo de présentation avec une transcription du texte

 

Note du Qdz : La publication par le ministère d"un vade-mecum "Internat d’excellence" dans la même collection que celui sur Eclair illustre de façon éclatante la priorité qu’il accorde à ce programme d’inspiration présidentielle de promotion d’élèves "méritants", dont beaucoup issus des quartiers de la politique de la Ville.
Ce nouveau vade-mecum laisse apparaître des points communs avec le document Eclair : la "récupération" de nombreuses instructions ou recommandations extérieures à la structure présentée, l’importance accordée à la thématique de l’innovation et de l’expérimentation.
Par contre le vade-mecum tranche par la nette primauté des lycées sur les collèges (c’est l’inverse dans le document Eclair) et la multiplicité des références aux partenariats de toutes sortes (Eclair est plus discret sur ce point).
Mais ce qui frappe surtout (ou fait rêver) dans ce nouveau guide en cette période de restrictions budgétaires, c’est l’apparente profusion de moyens (beaucoup relèvent de partenariats) dont semblent disposer les treize internats d’excellence (ceux des internats labellisés sont beaucoup plus modestes) pour développer leurs programmes pédagogiques et éducatifs, en particulier dans le domaine de l’ouverture internationale et de l’éducation culturelle et artistique.

Répondre à cet article