> VIE SCOLAIRE : Climat, Décroch., Internats, Rythmes, Santé > CLIMAT SCOLAIRE > Médiateur scolaire et APS > Assistants de prévention et de sécurité (APS, 2012) et "Médiateurs de réussite (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Assistants de prévention et de sécurité (APS, 2012) et "Médiateurs de réussite scolaire" (Plan Banlieues 2008) : quelle différence ?

2 octobre 2012 Version imprimable de cet article Version imprimable

[...] On ne peut s’empêcher de penser au recrutement annoncé à grand bruit par Xavier Darcos et Fadela Amara en janvier 2009 de 5000 médiateurs de réussite scolaire[2]. Les conditions de recrutement, d’adaptation à l’emploi et les missions sont bien différentes, mais la comparaison ne manque pas d’intérêt.

On observera d’abord que les APS comme les médiateurs de réussite scolaire se sont vu confier des missions dont certaines recoupent celles de conseillers principaux d’éducation (CPE). Pour ce qui les concernaient, les médiateurs étaient placés, dans ces domaines, sous la responsabilité des CPE : « participer, sous l’autorité des conseillers principaux d’éducation, au repérage et au traitement des absences lors des heures de cours. Ils soutiennent au quotidien les projets de lutte contre l’absentéisme menés dans les établissements. ». Il n’en va pas de même pour les APS : « Les APS exercent leurs missions sous l’autorité du chef d’établissement, garant de la sécurité des personnes et des biens. » Ce sera donc à chaque chef d’établissement concerné d’apprécier l’opportunité de déléguer éventuellement cette autorité au CPE.

On notera ensuite que le dispositif des médiateurs de réussite scolaire devait faire l’objet d’une évaluation, fondée sur l’obligation de résultats obtenus dans la lutte pour promouvoir l’assiduité des élèves.

[...] Pour les APS, il n’est question que d’un double bilan : « Un premier bilan portant principalement sur le recrutement, la formation et le champ des missions attribuées aux APS sera transmis à la DGESCO pour la mi-février 2013.
 Un second bilan portant notamment sur les missions effectuées sera demandé pour la fin juin 2013. » Peut-être a-t-on tiré les leçons de l’affichage en 2009 d’objectifs de résultats qui n’ont pas fait l’objet d’une véritable évaluation en fin de mise en œuvre : où a été publié le bilan des médiateurs de réussite scolaire en 2011-12 ? C’est ici que se mesure aussi une forme de discontinuité entre l’affichage politique et médiatique de politiques et la réalité de leur mise en œuvre. On peut former le vœu qu’il en ira différemment avec les assistants de prévention et de sécurité.

Extrait du blog.mediapart de Jean-Pierre Véran (IA) du 01.10.12 : Assistants de prévention et de sécurité : nouveauté ou continuité ?

 

Voir notre sous-rubrique : "Médiateurs de réussite scolaire", intégrée dans la rubrique "Lutte contre l’absentéisme et le décrochage".

Répondre à cet article