> 5 - Education prioritaire > POSITIONS > Autres positions : association, journaliste, observateur, personnalité... (...) > Un article interrogatif du Monde sur le dédoublement des CP refait (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Un article interrogatif du Monde sur le dédoublement des CP refait l’historique du vieux débat sur l’efficacité de la diminution de la taille des classes

1er septembre Version imprimable de cet article Version imprimable

Réduire le nombre d’élèves par classe suffit-il à réduire les inégalités scolaires ?

Douze élèves par classe en CP et en CE1 dans les zones d’éducation prioritaires : cette promesse du candidat Macron va voir ses premières applications dès la rentrée. Une mesure à l’efficacité discutable.

[...] Est-ce si sûr ? Cette réforme vient, en tout cas, relancer un débat vieux d’un demi-siècle. « Deux grandes positions concurrentes peuvent être présentées de façon sommaire, résume Olivier Monso, chercheur à la Direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP), le service statistique du ministère de l’éducation nationale. La première défend l’idée selon laquelle la réduction de la taille des classes est un levier important pour améliorer les résultats des élèves. La seconde, sceptique, avertit sur le fait qu’il y a peut-être des leviers plus efficaces. » depuis les années 1960, les études s’accumulent, faisant pencher la balance tantôt d’un côté, tantôt de l’autre.

C’est à cette époque qu’apparaît un mot d’ordre syndical toujours d’actualité : « Pas plus de 25 élèves par classe. » A cette époque, aussi, que la structure par classes se généralise dans les écoles primaires. « Auparavant, le paysage scolaire français était parsemé de petites écoles de hameaux, à classe unique ou à deux classes, accueillant une poignée d’élèves pour certaines, une soixantaine pour d’autres, raconte Claude Lelièvre, historien de l’éducation. Avec la déruralisation, pour rationaliser le plein d’élèves qui se déverse dans les villes ou faubourgs, les administrateurs vont, autant que possible, aller vers un modèle d’école à cinq classes. C’est alors que la question des effectifs par classe commence à se poser. » [...]

Extrait de lemonde.fr.idees du 31.08.17 : Réduire le nombre d’élèves par classe suffit-il à réduire les inégalités scolaires ?

 

Voir sur le site OZP

le mot-clé *Dédoublement CP / Taille des classes/ (263 articles)

Répondre à cet article