> 7 - PEDAGOGIE, FORMATION > FORMATION DES ACTEURS > ACTES nationaux, académiques et locaux > Actes locaux > B* La Cardie Paris fédère un projet "Neurosciences et pédagogie : dynamique (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* La Cardie Paris fédère un projet "Neurosciences et pédagogie : dynamique d’un territoire apprenant". Exemple du collège REP Marie Curie de Paris 18e (Journée Innov. 2018)

21 novembre 2017 Version imprimable de cet article Version imprimable

Neurosciences et pédagogie : dynamique d’un territoire apprenant

Collège [REP] Marie Curie
21 RUE BOINOD , 75018 PARIS
Site du projet
Auteur : Civiale Nadia
Mél : nadia.civiale@ac-paris.fr

En se constituant en territoire apprenant autour des neurosciences, la Cardie Paris a construit un projet pour fédérer les actions expérimentales existantes, construire des dispositifs variés de formation et d’accompagnement. La diversité sociologique des territoires rend cette action particulièrement innovante. (Du REP + au lycée 16eme arrondissement ; premier et second degré). Le couplage recherche action, accompagnement des connaissances scientifiques (neurosciences) via des conférences dédiées ou partagées ou des formations d’initiatives locales permet leur diffusion auprès des enseignants et expérimentations mise en place dans les classes.

Plus-value de l’action
Une volonté d’expérimenter dans le quotidien des pratiques de classes, avec des moyens d’échanger et de prendre du recul, sur des données scientifiques enthousiasmantes.

Nombre d’élèves et niveau(x) concernés
340 de l’école maternelle au lycée. REP : Curie – philippe : 200 Janson 30, Valmy : 30 Delaunay : 30 PV : 30, conférences regroupant : 500 personnes CPC, Professeur écoles, IEN IPR, Chef d’établissement, ... Groupe de développement professionnel : 50 personnes

A l’origine
Existence d’actions isolées sur les neurosciences dans des territoires variés de l académie de Paris allant de l’éducation prioritaire à des établissement prestigieux ( Jansson de Sailly ) Nécessité de fédérer les projets, de mutualiser les ressources et les expériences afin de créer une réflexion académique sur le sujet. Le besoin de développer des modalités de formation différentes a été associé à cette action en lien avec la recherche.

Objectifs poursuivis
• Former et essaimer aux connaissances issues des neurosciences • Accompagner le pilotage des équipes d’établissement investies dans le projet cogni classe • Mise en réseau des projets • Développement des pratiques pédagogiques • Développer des formats de formation variés. (conférences, ateliers, groupe de développement professionnels, réseau d’établissements et écoles …)

Description
En se constituant en territoire apprenant autour des neurosciences, la Cardie Paris a construit un projet pour fédérer les actions expérimentales existantes, construire des dispositifs variés de formation et d’accompagnement. La diversité sociologique des territoires rend cette action particulièrement innovante. (Du REP + au lycée 16eme arrondissement ; premier et second degré). Le couplage recherche action, accompagnement des connaissances scientifiques (neurosciences) permet leur diffusion auprès des enseignants et expérimentations mise en place dans les classes.

Modalité de mise en oeuvre
L’appel à projet CARDI 2016 a permis de recenser les établissements désireux d’expérimenter avec les neurosciences ou/ et d’être accompagnés par les chercheurs en neurosciences. Un premier temps de formation des équipes d’enseignants investis dans les projets « cogni classe » s’est tenu en juin 2017. Les équipes d’établissements ont constitué des projets cogni-classes qui feront l’objet d’un suivi par un chercheur ou un expert. Des temps de mutualisation et d’échange auront lieu toute l’année. Des temps de formations variés : La formation d’enseignants ressources (O. Houdé, JL Berthier) mais aussi dans le cadre des FIL Dafor en établissement (JL Berthier) Des conférences à destination des enseignants et personnels d’encadrement de Paris (JL Berthier, Olivier Houdé, Taddéi) Des expérimentations dans les classes (cogni-classes) et un bilan (juin 2018) Un accompagnement des équipes par des experts La mise en place d’un groupe de développement professionnel : temps d’échange, d’expérimentation, de mutualisation.

Trois ressources ou points d’appui
Site : https://www.ac-paris.fr/portail/jcms/p2_1586442/sciences-cognitives-et-pedagogie Ressources : https://www.ac-paris.fr/portail/informationsneurosciences Le formateur pilote du projet « JL Berthier »

Difficultés rencontrées
.
Moyens mobilisés
114 HSE

Partenariat et contenu du partenariat
L Berthier , proviseur honoraire, ancien responsable de formation à L’ESENESR.

Liens éventuels avec la Recherche
http://sciences-cognitives.fr

Evaluation
Evaluation / indicateurs
Dynamique créées dans les établissements (nombre d’enseignants impliqués dans les classes à projets, projets 2018) Personnels ressources formés pour être force de proposition de formations pédagogiques Entretiens qualitatifs avec les enseignants du projet pour savoir comment ils ont intégré les connaissances scientifiques dans leurs pratiques Dynamique de développement personnel (appétence) Suivi des conférences CARDIE (effectifs, variété du public, IEN, IA-IPR, ESPE, enseignants, chefs d’établissement)

Documents
Aucun

Modalités du suivi et de l’évaluation de l’action
- Suivi des conférences (effectifs, suivi…) - Suivi des cogniclasses ( transformation des pratiques enseignants, modification des résultats élèves et de comportement face à l’apprentissage, dynamique équipes pédagogiques ) - Suivi qualitatif de l’accompagnement du projet ( régularité des échanges, rigueur de l’évaluation) - Suivi qualitatif du groupe de développement professionnel ( dynamique crée, échanges entre participants, plus-value sur les projets, entraide …)

Effets constatés
Sur les acquis des élèves : Développer des méthodes et stratégies d’apprentissage des élèves (compréhension des consignes, organisation du travail personnel, mémorisation…) Modifier le rapport au travail scolaire des élèves en leur permettant de trouver une place dans la classe et de donner du sens au travail hors classe.
Sur les pratiques des enseignants : Développement des compétences et des connaissances. Partage de l’expérimentation en cours Dynamique d’une démarche réflexive et expérimentale
Sur le leadership et les relations professionnelles : Donne une dimension académique sur un projet localisé dans un établissement. fédérer les dynamiques locales. Mutualiser les ressources et les expériences. Développement professionnel
Sur l’école / l’établissement : cohésions d’équipe
Plus généralement, sur l’environnement Réseaux d’établissements et écoles, partages en cycle trois.

2018G# Neurosciences et pédagogie : dynamique d’un territoire apprenant http://eduscol.education.fr/experitheque/consultFicheIndex.php?idFiche=13798

Répondre à cet article