> 5 - TYPE DE DOCUMENT, ACTEUR, POSITION - PROTESTATION > TYPE DE DOCUMENT > DOSSIER > Le programme ATOLE (l’ATtention à l’écOLE) au collège REP La Claverlière (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Le programme ATOLE (l’ATtention à l’écOLE) au collège REP La Claverlière d’Oullins (en liaison avec Jean-Philippe Lachaux, Centre de Recherche en Neurosciences de Lyon)

11 mai Version imprimable de cet article Version imprimable

ATOLE : l’ATtention à l’écOLE

ATOLE : Démarche pédagogique de régulation de l’ATtention à l’écOLE - Présentation du partenariat IEN Oullins / INSERM par Stéphane Garapon inspecteur de l’éducation nationale dans la circonscription d’Oullins - Rhône

La circonscription d’Oullins travaille depuis près de neuf années en collaboration avec monsieur Lachaux et ses équipes, du Centre de Recherche en Neurosciences de Lyon.
Plusieurs facteurs décisifs ont permis à ce travail remarquable d’arriver aujourd’hui à maturité, et certains retiennent particulièrement l’attention :
- tout d’abord la permanence sur plusieurs années d’un projet de circonscription cohérent et stable, qui favorise l’émergence d’une culture commune partagée entre les écoles,
- ensuite l’action décisive des conseillères pédagogiques dans l’accompagnement des équipes et la dynamisation du partenariat,
- bien entendu, le partage toujours plus enrichissant avec la recherche, réalisé depuis le départ dans le respect mutuel des compétences de chacun,
- enfin, le choix fait de la confiance et de la construction conjointe du protocole comme levier formatif auprès des équipes, qui favorise l’appropriation des outils et leur diffusion. Ce choix responsabilise les acteurs ; il favorise l’implication quotidienne des enseignantes et enseignants dans les classes, sans lesquels les fiches pédagogiques présentées ici n’auraient pas vu le jour.
Nous avons également tiré des enseignements de cette aventure conjointe, au-delà de la question des mécanismes de l’attention et de leur prise en compte dans le quotidien de la classe :
- au sujet des conditions de réussite d’un partenariat avec la recherche, en premier lieu : celui-ci est d’autant plus fructueux et enrichissant lorsqu’il a pour effet de confirmer (ou pas) des gestes ou intuitions pédagogiques pratiqués de longue date dans les classes ; il permet alors un véritable retour réflexif des équipes sur leurs gestes professionnels,
- sur la question des effets du travail engagé auprès des élèves, ensuite : il vise en priorité une évolution de l’attitude des élèves, les rends acteurs, modifie leurs comportements ; il est ainsi porteur d’effets rapides dans les classes, ce qui favorise sa diffusion auprès des enseignantes et enseignants,
- sur la question de la modification des gestes professionnels, également : les modifications induites concernent la conduite de classe, la structuration des séances, l’explicitation des attentes et la clarté cognitive ; en ce sens, ce projet favorise l’équité dans les pratiques pédagogiques,
- enfin, ce partenariat renforce la bienveillance : il amène à mieux cerner ce dont sont capables, ou non, les élèves en termes d’attention ; en ce sens, il porte ses effets en priorité au profit de la réussite des élèves les plus en difficulté.

Les perspectives de ce projet sont nombreuses, ce qui le rend enthousiasmant : son extension au collège dans le cadre des conseils de cycle 3 par exemple, l’intérêt que les questions d’attention peuvent susciter auprès des parents d’élèves, tout comme ses applications pour nos propres pratiques professionnelles d’enseignantes/ts, de formatrices/teurs, d’inspectrices/teurs, dans la gestion de nos priorités et de notre propre attention.

Vous trouverez ci-dessous une présentation en 15 diapositives du protocole présenté par Jean-Philippe Lachaux chercheur à l’INSERM de Lyon ; les fiches pédagogiques du protocole ATOLE pour vous permettre d’en découvrir le contenu et de commencer la mise en oeuvre dans votre classe ; un tableau mettant en évidence comment ATOLE permet de faire construire les compétences du S4C

Sous ce lien vous accédez à l’ensemble des outils pour la mise en oeuvre en classe :
Extrait de drive.google.com : https://drive.google.com/drive/fold...

Enseignants du premier degré dans l’académie du Rhône, vous pouvez solliciter votre IEN pour que le parcours m@gistere soit déployé dans votre circonscription.

Le déploiement national devrait advenir au cours de l’année 2018.

ATOLE L’ATtention à l’écOLE

Documents joints

DIAPORAMA ATOLE EN 15 DIAPOS - J-P LACHAUX

SOMMAIRE DU PROGRAMME ATOLE

ATOLE ET LE SOCLE COMMUN

ATOLE NOTE COURTE INFORMATION DES PARENTS

ATOLE NOTE INFORMATION PARENTS

ATOLE Proposition de progression et répartition

2 SOMMAIRE ET ORDRE SEQUENCES

4 ATOLE FICHE PREPARATION DE SEQUENCE
http://www2.ac-lyon.fr/etab/ien/rhone/oullins/IMG/pdf/4-atole_fiche-prepa-sequence.pdf

Extrait de ac-lyon.fr du 16.06.17 : TOLE : l’ATtention à l’écOLE

 

Point de vue
Comprendre vraiment ce que les neurosciences ont à dire
Jean-Philippe Lachaux

Entre totem et repoussoir, les apports des neurosciences pour l’enseignement sont sur la sellette. L’attitude la plus raisonnable ne serait-elle pas d’en prendre ce qu’il y a à prendre, ni plus ni moins, « sans méfiance ni fascination » ? Nous publions ici dans son intégralité la préface écrite pour le livre Enseigner : apports des sciences cognitives, de Nicole Bouin, publié en partenariat avec Canopé

[...]

Pas de prescription concernant la manière d’enseigner
Au sein du programme d’éducation à l’attention ATOLE que je mène, et qui est si bien décrit dans ces pages, il m’arrive de proposer aux élèves des stratégies cognitives qui auraient pu être trouvées par des enseignants totalement ignorants des neurosciences. Soyons lucide : il est très à la mode d’accoler le préfixe « neuro » à une discipline ancienne pour la rendre séduisante, mais les critiques ne manquent pas de relever qu’il s’agit souvent de justifier des pratiques anciennes à l’aide d’un vocabulaire emprunté aux neurosciences (que dire de la neuroéconomie ou du neuromarketing ?). Je ne crois pas, d’ailleurs, que les neurosciences cognitives soient arrivées à un niveau de maturité suffisant pour être prescriptives concernant la manière d’enseigner.

[...]

Extrait decahiers-pedagogiques.com du 04.05.18 : Comprendre vraiment ce que les neurosciences ont à dire

Répondre à cet article