> 6 - DISPOSITIF > VIE SCOLAIRE (climat, décrochage, pauvreté, rythmes, santé) > DECROCHAGE > Dispositif Relais > B* Module relais au collège REP Jacques Prévert de Gaillard (Haute-Savoie)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Module relais au collège REP Jacques Prévert de Gaillard (Haute-Savoie)

26 janvier 2018 Version imprimable de cet article Version imprimable

Module relais au collège

Collège [REP] Jacques Prévert
22 RUE DE L’ INDUSTRIE , 74240 GAILLARD
Site du collège
Auteur : Demarger Sandrine
Mél : sandrine.demarger@ac-grenoble.fr

Comment prévenir plus efficacement le décrochage scolaire ? Le bilan souvent mitigé des dispositifs "externalisant" de type "classe relais" ou "atelier relais" a conduit les équipes à s’interroger sur les modalités du traitement et de remédiation du décrochage scolaire.
Réinstaller l’élève dans une dynamique positive, le faire renouer avec les apprentissages, interroge d’abord nos pratiques professionnelles et le sens que donne l’élève à ses apprentissages.

Plus-value de l’action
Sans objet pour l’instant

Nombre d’élèves et niveau(x) concernés
- Quel(s) niveau(x) ?
En priorité 5ème et 4ème (exceptionnellement sur le niveau 6ème)
- Quelles caractéristiques du décrochage ?
• Désinvestissement important de l’élève dans l’ensemble des disciplines (refus d’implication dans les tâches proposées, …)
• Absentéisme perlé, retard
• Les élèves ne doivent pas avoir de problème de comportement majeur relevant d’une prise en charge spécifique, étudiée en équipe éducative.

A l’origine
Un bilan plus que mitigé des élèves envoyés dans la classe relais de l’établissement voisin nous a conduit à nous interroger sur le bien-fondé d’une "externalisation" de ces élèves décrocheurs. Stigmatisé, rejeté de l’établissement puisque scolarisé dans un dispositif externe (souvent éloigné de l’établissement d’origine), l’élève peinait à trouver du sens à ce dispositif qui le renvoyait sans cesse à un échec. Le retour dans le collège d’origine était lui aussi problématique car souvent mal préparé par manque de lien entre les intervenants du dispositif et l’équipe éducative du collège.
Le traitement le plus efficace contre le décrochage consiste donc avant tout à le prévenir dans l’établissement.

Objectifs poursuivis
Prévenir le décrochage scolaire avant qu’il ne s’installe :
1. Reconstruire une estime de soi souvent dégradée pour permettre à l’élève de retrouver sa place au sein de la classe
2. Se remobiliser dans les situations d’apprentissage pour retrouver les conditions d’un projet scolaire en réussite
3. Construire une culture commune autour de la prise en charge du décrochage à l’échelle de l’agglomération d’Annemasse, en mutualisant les compétences et croisant les regards

Description
• Observer l’élève au travail
• Conduire les entretiens élève
• Contractualiser un (ou plusieurs) objectif personnalisé pour un élève du dispositif (en lien avec l’AED référent, les professeurs des équipes, les partenaires qui interviennent sur le dispositif)

Modalité de mise en œuvre
Repérage à faire en juin en fin de 6ème ou de 5ème (prof. principaux, référent décrochage et référents niveaux)
Prise en charge :
- Phase 1 : juin/juillet
• formation des équipes élargies du module relais (processus métacognitifs, modalités de co-intervention, etc..) Référents pédagogiques, AED relais , profs relais, « Profs + »
• repérage des élèves Référents pédagogiques, profs principaux ;
- Phase 2 : septembre
• suite de la formation des équipes : Référents pédagogiques, AED relais , profs relais, « Profs + »
• entretien avec l’élève et sa famille : Référents décrochage, Chef d’établissement
- Phase 3 : observation de l’élève au travail - individualisation du travail auprès de l’élève (entretiens, contractualisation d’un objectif personnalisé- échelle de progrès Métier d’élève…) Référents pédagogiques, profs relais, AED relais 
- Phase 4 : accompagnement et suivi des élèves
• protocole Profs + : co-intervention en classe = reconstruire l’estime de soi au sein de la classe
• formalisation d’un contrat de suivi de cours en cas de conflit, d’exclusion de cours, médiation avec l’enseignant = retrouver une communication entre élève et enseignant
• entretiens élève réguliers avec les profs relais et les référents décrochage = approfondir le travail d’individualisation du module
• libre-service élèves tenus par les référents décrochage + profs relais du collège partenaire = apporter un regard extérieur
• temps informel proposé le mercredi après-midi, 1 fois/trimestre : échanges - ateliers
• possibilité de construire un PDI, un projet d’orientation…
• réunions de suivi mensuelles dans chaque collège : référents décrochage + profs relais + AED relais = suivi des progrès de l’élève, propositions de réajustements du contrat, des modalités d’intervention et de suivi
• réunions « croisées » trimestrielles : référents pédagogiques + référents décrochage + profs relais + AED relais = accompagnement de l’équipe du module relais, réajustement des protocoles d’intervention,…
- Phase 5 : désétayage en classe à construire et personnaliser en fonction de chaque élève, lors des réunions de suivi et réunions croisées
- Phase 6 : évaluation du dispositif avec l’élève (auto-évaluation)

Trois ressources ou points d’appui
Sans objet pour l’instant

Difficultés rencontrées
Sans objet pour l’instant

Moyens mobilisés
3 HSA attribuées par la DSDEN dans le cadre du module relais mutualisé. 3 à 5 HSE par semaine pour de la co-intervention dans la classe de l’élève concerné (voir fiche expérithèque "Profs Plus). 1/2 poste d’AED pour le suivi des élèves.

Partenariat et contenu du partenariat
PIJ, PRE de la ville de Gaillard, éducateur de Passage (Prévention Mont Blanc) : Actions éducatives ponctuelles pour remobiliser l’élève autour d’un projet spécifique

Evaluation
• Absentéisme / retards
• Echelle / Grille d’investissement : avoir son matériel, demander de l’aide, prendre la parole, degré d’autonomie (voir compétences du domaine 2 du socle)
• Degré d’adhésion des équipes (adhésion aux protocoles mis en place : mise en œuvre des aménagements et préconisations, changement de pratiques au sein de la classe…)

Modalités du suivi et de l’évaluation de l’action
Le suivi de l’action est assuré par le référent décrochage des deux établissements qui mettent en œuvre ce projet :
• Piloter les réunions de suivi
• Evaluer le dispositif à partir des indicateurs (analyser le mode de fonctionnement Indicateurs retenus :
• Absentéisme / retards
• Echelle / Grille d’investissement : avoir son matériel, demander de l’aide, prendre la parole, degré d’autonomie (voir compétences du domaine 2 du socle)
• Degré d’adhésion des équipes (adhésion aux protocoles mis en place : mise en œuvre des aménagements et préconisations, changement de pratiques au sein de la classe…)

Effets constatés
- Sur les acquis des élèves : -
- Sur les pratiques des enseignants : -
- Sur le leadership et les relations professionnelles : -
- Sur l’école / l’établissement : -
- Plus généralement, sur l’environnement : -

Extrait du site Expérithèque : Module relais au collège

Répondre à cet article