> 8 - PÉDAGOGIE, FORMATION > Pédagogie (généralités) > La littératie, un moyen pour diminuer les inégalités pédagogiques (CTREQ, (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

La littératie, un moyen pour diminuer les inégalités pédagogiques (CTREQ, Québec)

2 janvier Version imprimable de cet article Version imprimable

La littératie, un moyen pour diminuer les inégalités pédagogiques

Tous les enfants sont différents. Cette affirmation semble faire consensus. Mais comment faire pour que ces différences ne soient pas une source d’inégalités ? Une entrevue avec Nancy Granger, professeure adjointe à l’Université de Sherbrooke, a permis de constater que de se soucier du rehaussement des compétences en littératie dans la planification de son enseignement peut grandement contribuer à la diminution des inégalités pédagogiques et ainsi, contribuer à la réussite de tous les élèves.

[…] Qu’entendons-nous par « littératie » ?

Selon le Réseau québécois de recherche et de transfert en littératie, la littératie est « la capacité d’une personne, d’un milieu et d’une communauté à comprendre et à communiquer de l’information par le langage sur différents supports pour participer activement à la société dans différents contextes ». Dans un cadre scolaire, la littératie permet donc de développer ses compétences à lire, à écrire et à communiquer efficacement en vue d’exercer son esprit critique. Soutenir le développement des compétences en littératie vise à permettre l’appropriation de stratégies favorables à la construction de sens nécessaire pour aborder différentes situations complexes à l’école.

Extrait de ctrecq.qc.ca du 01.01.19 : La littératie, un moyen pour diminuer les inégalités pédagogiques

Répondre à cet article