> PILOTAGE, ACCOMPAGNEMENT, ÉVALUATION, ORIENTATION > Devoirs à la maison et Enseignement à distance > Philippe Meirieu : L’école à distance doit rester collective ... Il faut (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Philippe Meirieu : L’école à distance doit rester collective ... Il faut savoir construire du commun

14 avril Version imprimable de cet article Version imprimable

Pour Philippe Meirieu, spécialiste des sciences de l’éducation : « L’école à distance doit rester collective »

Face au risque d’accroissement des inégalités scolaires dans un contexte d’enseignement à distance, Philippe Meirieu, professeur émérite en sciences de l’éducation à l’université Lumière-Lyon II, insiste sur la nécessité de parvenir à « construire du commun ».

[...] S’ils permettent de maintenir une continuité pédagogique minimale, les dispositifs individuels développés avec le confinement ne remplaceront pas l’école. Il est illusoire de le croire. Mais dans ce moment où l’enseignement se fait à distance, il faut savoir construire du commun, à travers des visioconférences par exemple, ou des activités communes. Les enseignants, dont la mobilisation et la créativité sont remarquables, développent des prises en charge collectives à distance qui permettent de reconstituer, de manière symbolique certes, l’espace de la classe. C’est essentiel.

[...] Si je devais donner des conseils, je dirais qu’il ne faut ni abandonner les enfants ni être dans leur dos plusieurs heures par jour pour vérifier qu’ils font leur travail, parce que cela viendrait accroître leur dépendance. L’idée est de prendre un quart d’heure ou deux dans la journée pour faire le point, demander à l’enfant ce qu’il a fait, ce qu’il a trouvé facile, difficile, comment il a procédé, d’engager un dialogue. Ce qui compte également est de proposer des activités éducatives qui contribuent à maintenir l’intelligence de l’enfant en éveil, de la cuisine à la lecture commune d’un livre.

Extrait de lamontagne.fr du 12.04.20

Répondre à cet article