> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES > ACTIONS PEDAGOGIQUES LOCALES (par niveau et discipline) > Actions locales AU COLLEGE > Collège (Décrochage, Remotivation, Orientation) > B* 5e "Tout compétence" avec des open badges au collège REP Vallis Aeria de (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* 5e "Tout compétence" avec des open badges au collège REP Vallis Aeria de Valréas (Vaucluse)

20 octobre Version imprimable de cet article Version imprimable

5e Open badges, transmettre et progresser autrement, en route vers la réussite commune.

QUOI ?

1) mise en place d’une 5e "tout compétence" avec validation de compétences au maximum de leurs capacités et en utilisant des open badges pour valoriser les compétences transversales de savoir-être et savoir-faire

2) utilisation d’une salle dédiée au travail de groupe, aux activités de classe inversée et à des productions de "chefs d’œuvre"

3) utilisation du principe de dévolution afin de rendre les élèves acteurs et moteurs au sein de leur parcours de compétences

Expérimentation

Projet classe compétences badges

QUI ?

- L’équipe
2 membre(s) dans l’équipe
Dans un premier temps, travail d’une équipe pédagogique constituée sur la base du volontariat sur une classe "témoin" suivie sur l’ensemble du cycle 4 afin de déterminer les plus-values d’un travail en compétences et badges sur un groupe classe dans l’espoir d’étendre et de pérenniser ce dispositif à l’ensemble de l’établissement.

-Les participants
• 28 élève(s)
• 10 enseignant(s)
• 0 autre(s) participant(s)

OÙ ?

VALLIS AERIA, Aix-Marseille (002)
Collège [REP] - 5ème, 4ème, 3ème

Collège Vallis Aeria situé dans l’Enclave du Vaucluse (Valréas) qui accueille pour moitié des élèves en fragilité scolaire et/ou sociale. Ce projet vise à les motiver mais aussi à générer de l’ambition scolaire pour tous en incitant l’ensemble des élèves à valider leurs compétences au maximum de leurs capacités et à maîtriser les ressources numériques comme atout pour leur futur.
• 1 académie(s)
• 1 établissement(s)
• 1 classe(s)

POURQUOI ?

-Problème identifié
• élèves en décrochage ou démobilisés ou passifs
• manque de confiance en soi et en le système scolaire, associé à une mauvaise estime de soi
• mauvaise individualisation des parcours scolaires

-Indicateur(s) quantitatif(s)

-Indicateur(s) qualitatif(s)
• suivi d’une classe tout au long du cycle 4 pour vérifier la maîtrise des différentes compétences dans une logique de progression sur 3 ans
• amélioration de l’investissement des élèves dans le cadre de la classe et de l’établissement
• extension des open badges sur le collège par le biais des élèves de la classe participante

-Sources d’inspiration externe
• Article Les joies de l’erreur Aude Dubois 2018
[Lire >https://audedubois.wordpress.com/2018/08/08/mise-en-place-des-badges-de-competences-en-cycle-4/
• Article, Fab’lettres n°1 : les open badges, 2019

[Lire >https://www.reseau-canope.fr/academie-de-montpellier/atelier-canope-34-montpellier/actualites/article/la-fablettre-n1-les-open-badges.html]

QUAND ?

Du 01/09/2020 Au 07/07/2023

COMMENT ?

• expérimentation d’une nouvelle approche au sein de l’établissement à travers un travail transdisciplinaire et coopératif avec un suivi régulier des élèves par l’ensemble de l’équipe
• développement de l’autonomie et de la créativité en individuel ou en groupes par la dévolution et l’usage du numérique
• ouverture aux médias

-Modalités de mise en œuvre
• installation d’une salle dédiée au travail de groupe (disposition en ilots) avec 5 postes-ordinateur élèves et classe-tablettes, dictionnaires...
• projets transdisciplinaires qui visent la validation de compétences disciplinaires et transversales. Exemple : les robinsonnades
• Exposition(s)

QUEL BILAN ?

Autre évaluation (par des associations, des consultants...)
• consolidation des savoirs et des savoir-faire disciplinaires et transdisciplinaires

-Indicateur(s) qualitatif(s)
investissement régulier des élèves par l’obtention de badges variés et progressifs à l’intérieur du cycle

ET APRÈS ?

Extrait de innovatheque du 16.10.20

Répondre à cet article