> 4 - Actes et Productions de l’OZP > FORUM : tous les commentaires de sept. 2004 à nos jours > Archives des messages (2007-2004) > Archives des messages "ouverts", tous thèmes (de janvier à juin (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Archives des messages "ouverts", tous thèmes (de janvier à juin 2007)

1er décembre 2007 Version imprimable de cet article Version imprimable

Ce forum "ouvert" permet de déposer un message sur n’importe quel sujet concernant l’éducation prioritaire.

Si vous désirez répondre à un message déjà déposé dans ce forum classé "en archives" , mieux vaut
ouvrir un nouveau thème dans le nouveau forum "Echanges ouverts"

Veillez à laisser une ligne blanche d’espace entre chaque paragraphe pour que votre message soit plus facile à lire.

Répondre à cet article

10 Messages de forum

  • Audit des REP

    12 mai 2007 20:01, par Marie

    Notre REP va avoir un audit dans les jours à venir. Je voudrais savoir si d’autres REP sont concernés. L’équipe s’inquiète de l’après-audit !!! Une directrice d’école

    Répondre à ce message

  • La conscience professionnelle des enseignants

    2 février 2007 13:58, par OZP

    Des messages forum viennent d’être déposés sur ce thème. Cliquer sur ce lien

    Vous pouvez y répondre en bas de l’article signalé.

    Répondre à ce message

  • La prime des mille !

    1er février 2007 15:44

    Suite à l annonce de la prime de 1000 euros aux principaux et adjoints des collèges EP1 ,les coordonnateurs REP-RAR de Seine Saint Denis envoient un courrier à M De Robien.

    Bobigny le 30 janvier 2007

    A

    Monsieur Gilles de ROBIEN

    Ministre de l’Education nationale,

    de l’Enseignement supérieur et de la Recherche

    110 rue de Grenelle

    75357 PARIS SP 07

    Monsieur le Ministre,

    Les missions générales du coordonnateur R.E.P en Seine St Denis (lettre de mission du 18 octobre 2006) sont :

    • Assurer le suivi et l’évaluation des actions retenues dans le cadre des projets de réussite de chaque R.E.P.,

    • Etablir des liaisons fonctionnelles entre les cycles et entre les deux degrés,

    • Favoriser l’animation pédagogique des réseaux (en liaison avec les conseillers pédagogiques) et accompagner les équipes d’écoles et de collèges,

    • Faire circuler l’information relative à l’éducation prioritaire en tant que correspondant local du C.A.R.E.P. (centre de ressources académique).

    A cet effet, le coordonnateur doit élaborer et diffuser des documents de travail, instruire et suivre les dossiers, organiser des réunions institutionnelles, actualiser et suivre les liaisons avec les partenaires de l’Education nationale....

    Se rajoute pour certains d’entre nous la mission de "secrétaire du comité exécutif".

    Lors de l’année scolaire 2005-06 le nouveau dispositif « Ambition Réussite ».s’est mis en place.Les coordonnateurs REP sont devenus coordonnateurs RAR et secrétaires des comités exécutifs EP1.

    De nouvelles missions se sont donc rajoutées.

    — Rédaction du Contrat Ambition Réussite qui devait être signé au plus tard à la mi-décembre 2006

    — Statistiques et tableaux de bord à créer

    — Tenue et organisation de réunions pour la mise en place de ce dispositif

    — Tenue du comité exécutif toutes les six semaines (lettre du délégué à l’éducation prioritaire : copie du 04.01.07 : éléments de réponse sur le fonctionnement des RAR)

    — Mise en place de projets et de collaborations étroites entre le premier et second degré.

    — Recherche de nouveaux partenaires et parfois de nouveaux financeurs (FSE....)

    — Aide à la mise en place du dispositif « Ecole Ouverte »

    — Mise en place des PPRE

    Sans oublier la mise en place du volet éducatif des Contrats Urbains de Cohésion Sociale, la collaboration à la mise en place des Programmes de Réussite Educative...

    Pour certains d’entre nous, animations pédagogiques ou stages de liaison premier et second degrés...
    Nos missions se sont accumulées et pourtant notre salaire reste le même.... Nous avons et continuons à dépasser très largement notre temps de travail.

    Nous avons appris par la presse et les IEN que les principaux des collèges classée EP1 et leurs adjoints étaient bénéficiaires d’une prime de mille euros, annonce faite lors de la journée du 16 janvier 2007 à la Sorbonne, en présence du ministre de l’Education Nationale.

    Nous sommes conscients du travail que ces personnels ont fourni mais il ne faudrait pas oublier que le travail effectué par les coordonnateurs RAR ont permis en temps et en heure la mise en place de ces dispositifs.
    Nous, les 16 coordonnateurs RAR de la Seine-Saint-Denis, sommes très contrariés de ne pas être à notre tour valorisés !

    En conséquence et au vu de l’alourdissement de nos tâches de travail, nous demandons avec l’appui des syndicats, d’obtenir avant juin 2007 :

    — Une prime de 500 euros pour le travail effectué lors de l’année 05-06 pour la mise en place des différents dispositifs (RAR, Programme Réussite Educative, CUCS)

    — 4 HSA fléchées sur la DHG des collèges EP1 (ligne budgétaire heures supplémentaires coordonnateur) pour tous les coordonnateurs de ces collèges.

    Vous remerciant par avance de l’attention que vous voudrez bien accorder à notre requête, je vous prie d’agréer, Monsieur le Ministre, l’assurance de notre attachement à une école au service des élèves.

    Les coordonnateurs RAR de Seine Saint Denis

    Répondre à ce message

    • > La prime des mille ! 1er février 2007 21:56

      je signe !

      une coordo de province

      Répondre à ce message

    • > La prime des mille ! 2 février 2007 11:10, par emipastim

      Bravo,il est pertinent et légitime de faire cette demande à Monsieur le Ministre.Notre charge est en effet triplée,il faudrait qu’elle soit valorisée et reconnue !!!!!! Une coordo de seine saint denis

      Répondre à ce message

    • > La prime des mille ! 2 février 2007 19:32

      C’est effectivement la première fois que les coordonnateurs de Seine-Saint-Denis se mobilisent pour obtenir autre chose que de la gratitude ! D’année en année, les tâches s’accumulent ! Si l’on valorise les uns, il est juste de valoriser les autres. Espérons que les coordonnateurs d’autres départements suivent le mouvement.
      Bon courage à tous,
      Une CREP du 93.

      Répondre à ce message

  • On lit dans la circulaire de rentrée que "À la rentrée 2007, c’est l’ensemble des réseaux à publics prioritaires qui doivent sous l’autorité du recteur se constituer en réseau de réussite scolaire en s’inspirant de l’expérience des réseaux “ambition réussite”."

    Est-ce à dire que bientôt on ne parlera plus officiellement de ZEP mais de RRS ?

    C’est beaucoup moins stigmatisant que les Zones ... mais malheureusement pas facile à prononcer, au début du moins.

    J’ai l’impression que déjà on ne parle plus d’EP1 ni d’EP2.

    Répondre à ce message

  • C’est peut-être une bonne chose de reconnaître par une prime de 1000 euros le travail supplémentaire des chefs d’établissements classés RAR...Je m’étrangle un peu en voyant qu’on a attribué la même prime à leurs adjoints, et toujours rien aux IEN...
    Dans mon réseau, le chef d’établissemnt bénéficiait déjà d’une NBI au titre de l’éducation prioritaire, mais l’IEN n’a pas un centime. Cela n’aide pas à les motiver pour prendre leur place dans le dispositif.
    Quant au coordo, comme d’habitude, il donne beaucoup et reçoit surtout... la gratitude !

    Une coordo secrétaire de CE de RAR

    Répondre à ce message