> 8 - POLITIQUE DE LA VILLE > INTERNAT de réussite et d’excellence > Internat (Texte officiel) > Pour certaines mesures d’Espoir banlieues (internats d’excellence et (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Pour certaines mesures d’Espoir banlieues (internats d’excellence et ouverture sociale des classes prépas), ne pas confondre "implantation" et "publics visés"

17 juin 2009 Version imprimable de cet article Version imprimable

Le tableau OZP des territoires visés par la dynamique Espoir banlieues a été modifié deux jours après sa mise en ligne pour devenir le tableau des territoires ou publics visés par la dynamique Espoir banlieues.

En effet, il importe pour certaines mesures d’Espoir banlieues de distinguer "lieu d’implantation" et "publics".

L’exemple des internats d’excellence
La récente circulaire du 28.05.09 sur les internats d’excellence (deuxième phase) insiste sur le fait que "le recours à la labellisation [dynamique Espoir banlieues] doit à présent être systématique dans l’ensemble des internats existants" (pas plus de 20 places labellisées par établissement).
Il n’en reste pas moins que les crédits qui pourront être accordés (2 000 euros par place d’internat) "sont des compléments aux crédits de droit commun et aux fonds sociaux existants" et "visent à prendre compte les besoins spécifiques des jeunes issus des ZUS pour accroître leur chance de réussite sociale et éducative".
En bref, l’implantation des places d’internat d’excellence déborde largement les quartiers de la politique de la ville mais le public visé reste bien celui des élèves issus de ces quartiers.

 

L’exemple de l’ouverture sociale des grandes écoles
L’objectif de proposer un accès à une classe prépa à 25 puis à 30% "des élèves les plus méritants" (en priorité des élèves boursiers) s’applique à l’ensemble des lycées d’enseignement général et technologique, quelque soir leur implantation.
Par contre, la mesure originelle qui consistait à aider l’implantation "d’écoles privées prestigieuses" en banlieue a été abandonnée, faute de candidature d’écoles.

Documents joints

Répondre à cet article