> EDUCATION PRIORITAIRE (251 SR) > PEDAGOGIE EN ZEP (49 SR) > Actions pédagogiques AU COLLEGE > Travail et évaluation par compétences (Collège) > B* Enseigner et évaluer par compétences pour le niveau 6ème au collège REP (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* Enseigner et évaluer par compétences pour le niveau 6ème au collège REP Bienvenu Martin d’Auxerre

14 juin Version imprimable de cet article Version imprimable

Enseigner et évaluer par compétences pour le niveau 6ème Clg B Martin
(expérimentation art.34)
(Expérimentation terminée)

Collège [REP] Bienvenu Martin
3 AVENUE RODIN , 89000 AUXERRE
Site :
Auteur : CAMPANICO Luis
Mél : *@ac-dijon.fr

Enseigner et évaluer par compétences pour le niveau 6ème. (suppression de l’évaluation chiffrée)

Nombre d’élèves et niveau(x) concernés
4 classes de 6ème : 94 élèves

A l’origine
Les classes de 6ème sont composées :
• De très bons élèves qui ont soif d’apprendre
• De bons élèves qui s’accrochent et qui ont parfois besoin qu’on ralentisse, qu’on revienne sur certains points
• Des élèves moyens qui ont peu de goût à l’effort ou qui ne donnent pas de sens à l’effort
• Des élèves en difficultés qui n’ont pas validé leur palier 2 à l’école primaire
• Des élèves qui ont décroché et qui n’aiment plus l’école
• Des élèves à besoins particuliers : dyslexie, troubles des apprentissages, du comportement…
D’autre part, des constats qui peuvent être lus comme des problèmes récurrents de notre collège :
• Des acquis jugés insuffisants en fin de collège.
• Un engagement modéré des élèves dans les apprentissages et même décroissant entre la 6ème et la 3ème soit une démotivation progressive.
• Une frustration chez les élèves qui ne réussissent pas (par rapport à la norme chiffrée) et chez les enseignants qui ne parviennent pas à enrayer l’échec scolaire.

Par rapport à l’évaluation actuelle :
• Elle ne mesure pas lisiblement les acquis des élèves.
• Les élèves sont concentrés sur le fait d’avoir de bonnes notes perçues comme une finalité.
• Ceux qui ont de moins bonnes notes sont progressivement découragés et décrochent car ils se trouvent en situation récurrente d’échec.

Objectifs poursuivis
Favoriser une meilleure estime de soi. Créer un climat favorable à l’engagement dans les apprentissages. Lutter contre l’échec et le décrochage scolaires. Développer d’autres pratiques enseignantes favorisant l’acquisition de connaissances et de compétences.

Modalité de mise en œuvre
• Mai 2014 : participation (6 enseignants) au séminaire des classes sans notes de l’Yonne au collège de Villeneuve l’Archevêque. Mai 2014 : conseil pédagogique pour « valider » l’expérimentation.
• Juin 2014 : présentation au Conseil d’administration du projet.
• Juin 2014 : présentation aux parents des futurs élèves de 6ème.
• Juillet : réunion de travail pour :
◦ Elaborer une « échelle descriptive globale » par compétences permettant d’établir une progressivité des apprentissages facilitant la mise en œuvre de progressions personnalisables pour mesurer les progrès.
◦ Fixer des priorités en termes de compétences.
◦ Créer un bulletin sans notes
• Septembre :
◦ Saisie des compétences à évaluer dans SACoche.

Liens éventuels avec la Recherche
Travaux de Claire Bourguignon. Travaux de D. FAVRE (2010) Cessons de démotiver les élèves : 18 clés pour favoriser l’apprentissage, Dunod, Paris. Travaux de Serge Boimare.

Evaluation
• Taux d’absence des élèves de 6ème.
• Climat de travail au sein de la classe.
• Taux de participation des élèves aux activités « hors classe ».
• Nombre d’élèves de 6ème concernés par des conflits.
• Écart entre le nombre de compétences validées attendues et le nombre effectif de compétences validées.
Suivi de la cohorte :
• Taux d’accès 6ème / 3ème
• Bilan accompagnement personnalisé en 6ème.
• Résultats DNB : contrôle terminal / contrôle continu.
• Devenir des élèves en fin de 2nde. Evaluation en phase de construction.

Documents
Aucun

Modalités du suivi et de l’évaluation de l’action
Création d’un groupe de réflexion du projet qui se réunira 2 fois par trimestre : auto-évaluation et régulation de l’action.

Effets constatés
- Sur les acquis des élèves : Un engagement volontaire dans les apprentissages. Se sentir responsable de ses apprentissages.
- Sur les pratiques des enseignants : Rendre le climat de classe moins stressant. Enseigner par compétences avec la mise en œuvre de tâches complexes.
- Sur le leadership et les relations professionnelles : Provoquer les échanges professionnels et la construction d’outils pédagogiques communs.
- Sur l’école / l’établissement : « Faire la peau au décrochage scolaire » Obtenir de meilleurs résultats au DNB.
- Plus généralement, sur l’environnement :*

Extrait de experitheque : Enseigner et évaluer par compétences pour le niveau 6ème Clg B Martin

Répondre à cet article