> POLITIQUE EDUCATIVE DE LA VILLE > POLITIQUE DE LA VILLE. Types de documents > Politique Ville (Positions) > « En banlieue, “restez chez vous” est un slogan qui n’a pas de sens. Tribune de (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

« En banlieue, “restez chez vous” est un slogan qui n’a pas de sens. Tribune de Brigitte Giraud, écrivaine, qui a grandi en ZUP (le Monde)

11 mai Version imprimable de cet article Version imprimable

« En banlieue, “restez chez vous” est un slogan qui n’a pas de sens
TRIBUNE
Brigitte Giraud
Ecrivaine

Pour l’écrivaine Brigitte Giraud, qui a grandi dans une « ZUP » près de Lyon, être confiné « à la maison » ne vaut que si l’on peut parler d’un « chez-soi ». Car, explique-t-elle dans une tribune au « Monde », dans ce que l’on nomme les « cités », l’extérieur est devenu l’extension naturelle de l’habitat.

[...] Au lieu de prendre d’autres questions, j’ai voulu creuser avec eux cette histoire de nappe, qui me racontait la vie qu’ils menaient dans leur cité au début du XXIe siècle. Tous ou presque étaient d’accord pour admettre que l’heure du repas n’existait pas. Non, ils ne mangeaient pas ensemble, d’ailleurs ils n’étaient jamais en même temps à la maison, les frères, les sœurs, les parents, les grands-parents. Cela ne se pouvait pas. De toute façon, ils n’avaient pas assez de place. Dans leurs appartements, ils se croisaient, les grands s’occupaient des petits, et ils ouvraient le réfrigérateur à tour de rôle, quand ils avaient faim. Ce n’était pas compliqué. Un paquet de chips par-ci, une part de pizza par-là, qu’ils emmenaient dans la chambre partagée à plusieurs, devant une série au salon ou sur le balcon, cet endroit béni, ni dedans ni dehors, cet observatoire d’où les familles contrôlent beaucoup de choses. A midi, ils mangeaient au lycée, ça leur plaisait.

Extrait de lemonde.fr du 09.05.20

Répondre à cet article