> PÉDAGOGIE(S), DISCIPLINES, ACTIONS LOCALES > ACTIONS PEDAGOGIQUES LOCALES (par niveau et discipline) > Actions locales au LYCEE > Lycée (EAC) > B* LP Valadon à Paris. Le masque : Théâtre et compétences relationnelles

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

B* LP Valadon à Paris. Le masque : Théâtre et compétences relationnelles

21 mars 2013 Version imprimable de cet article Version imprimable

LP Valadon, Le masque : Théâtre et compétences relationnelles
Action présentée aux Journées de l’innovation de mars 2013 et sélectionnée.

Lycée professionnel Suzanne Valadon
7 rue Ferdinand Flocon, 75018 Paris 18e arrondissement
Site
Auteur : Dominique Coudert, Marie-Hélène Garde, Sandrine Royer
Mél : docoudert@orange.fr, Marie-helene.garde@ac-paris.fr, Sandrine.royer@ac-paris.fr

« La maîtrise des compétences comportementales » apparaît en ces termes dans le référentiel du nouveau baccalauréat professionnel Gestion-Administration. Faire acquérir ces compétences à des élèves de Seconde qui méconnaissent les codes de la communication (notamment) professionnelle, ne va pas de soi.
Cette méthode est une technique théâtrale basée sur des mises en situation et sur l’improvisation ; les élèves travaillent masqués, ce qui leur permet d’intégrer le fait qu’ils jouent un rôle. « sous le masque tombe le masque ». Ainsi débarrassés de ce qui peut les gêner (timidité, appartenance…) ils se rendent disponibles aux autres et aux apprentissages.
Monsieur Coudert intervient dans les classes et anime en présence des enseignants ces séances de communication par le théâtre. Les professeurs ainsi formés pourront alors reconduire en autonomie cette méthode d’apprentissage.

Nombre d’élèves et niveau concernés
Deux classes de Seconde Gestion-Administration

A l’origine
Les élèves entrants en Seconde Professionnelle ne disposent pas tous des codes professionnels en termes de compétences comportementales et relationnelles. Or ces jeunes de la filière du Tertiaire administratif, qui seront amenés à être en contact avec des partenaires internes ou externes à l’entreprise, doivent être en mesure d’adopter un comportement professionnel adapté à la situation dans laquelle ils se trouvent. Les professeurs s’emparent de cette exigence mais les résultats qu’ils obtiennent ne sont pas toujours à la hauteur de leur enseignement. D’où l’envie d’expérimenter cette méthode.

Objectifs poursuivis
- Objectifs élèves :
◦ développer des compétences relationnelles en travaillant leur communication non verbale et en facilitant leur expression orale
◦ se préparer à la période de formation en milieu professionnel
- Objectifs professeurs :
◦ expérimenter dans leurs classes du secteur Tertiaire Administratif, une méthode qui a fait ses preuves dans les formations de l’hôtellerie restauration
◦ expérimenter un nouveau type de formation d’initiative locale reposant sur l’accompagnement dans la classe.

Description
Intervention dans les classes du binôme formateur et enseignant en formation. Les participants sont tous équipés d’une cagoule et d’un masque. Les jeunes se trouvent ainsi débarrassés de ce qui peut les gêner (timidité, appartenance…) et peuvent se rendre disponibles aux autres et aux apprentissages. La cagoule et le masque matérialisent pour les élèves le fait qu’ils jouent un rôle. Ludique, mettant l’accent sur la spontanéité et la coopération, la méthode favorise le sens de l’équipe et du travail de groupe.
Le référentiel du baccalauréat Gestion-Administration et celui du BEP Métiers des services administratif constituent le cadre et fonde la pratique en méthode pédagogique dans laquelle la visée est l’atteinte d’objectifs de formation, tant en termes de comportements que d’acquisition de connaissances.

Les professeurs vont ainsi travailler avec les jeunes sur :
- la valorisation de l’image de soi,
- l’importance de la maîtrise des compétences comportementales dans les relations avec des partenaires internes ou externes à une organisation,
- la préparation de la période de formation en milieu professionnel.

Modalité de mise en œuvre
….Plusieurs séances de 2h en classe, en alternance avec des temps d’analyse de pratique avec les professeurs, afin de reformuler le déroulé des séances, de les adapter au public. Période d’octobre à avril.

Moyens mobilisés
Mise en place d’une formation d’initiative locale. La DAFOR assure un financement de 35h au formateur. L’établissement prévoit 16 HSE pour les professeurs. Achat des fournitures (masques et cagoules, lingettes) et de rideaux noirs.

Evaluation
- Pour les élèves :
◦ Compétences acquises dans le cadre des « Activités à caractère relationnel » du BEP MSA évaluées grâce aux fiches d’activité du Passeport professionnel et des comptes-rendus d’évaluation de la période de formation en milieu professionnel. Comparaison des résultats des classes de 2de Gestion-Administration sur lesquelles porte l’expérimentation avec ceux des deux autres classes de 2nd GA.
◦ Comportement, motivation, relations en groupe, assiduité des élèves.
- Pour les professeurs engagés dans l’expérimentation : Au moins deux des quatre professeurs engagés reconduisent en autonomie la méthode dans leurs classes l’an prochain.

Modalités du suivi et de l’évaluation de l’action
- Auto-évaluation par les apprenants et les équipes pédagogiques.
- Construction d’un guide méthodologique pour préparer le transfert de l’action.
- Suivi par les chefs de projet.

Extrait du site Expérithèque : LP VALADON, LE MASQUE : Théâtre et compétences relationnelles

Répondre à cet article