> AGENDA > Archives Agenda 2013 > ENREGISTREMENT SONORE Le mercredi 9 octobre 2013, émission "Rue des Ecoles" (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

ENREGISTREMENT SONORE Le mercredi 9 octobre 2013, émission "Rue des Ecoles" (France culture) de 15h à 15h30 : "Repenser l’éducation prioritaire, avec la participation de Marc Douaire, président de l’OZP

2 octobre 2013

Ecouter l’enregistrement (30mn)

 

Repenser l’éducation prioritaire

09.10.2013 - 15:00

Comment relancer l’Education prioritaire ?

Deux invités aujourd’hui dans Rue des Ecoles pour répondre à cette question :

Marc Douaire est Président de l’Association de l’Observatoire des Zones Prioritaires (OZP).

Julien Beaussier (SNES) est Professeur de SVT au Collège du Moulin Joly à Colombes en RRS - Réseau de Réussite scolaire - (Ex-ZEP)

ZEP, c’est sûrement l’acronyme le plus connu de l’Education nationale même si le terme n’existe plus et que l’on parle aujourd’hui d’APV, RAR, CLAIR, ECLAIR. Les ZEP sont le symbole des problématiques des quartiers, des élèves et des enseignants des établissements dont on dit pudiquement qu’ils sont difficiles. Et finalement le terme est passé dans le langage courant.

Les ZEP n’ont, elles, cessé d’évoluer : 1990, 1997, 2000, 2006, les relances ont été multiples depuis leur création en 1982. Relances qui signalent une adaptation des dispositifs en même temps que leurs limites, tant il est certain qu’on ne puisse affirmer que l’échec scolaire ait franchement reculé, ni que les écarts de réussites ne se soient pas creusés depuis 30 ans. Et ce n’est pas là un propos de sociologue agrippé à la première édition des Héritiers de Bourdieu et Passeron. En France, tous les indicateurs sont au rouge quand on parle d’inégalités et de reproduction sociale à l’école. Le plus connu c’est celui de l’OCDE dans l’enquête Pisa : indubitablement chez nous, l’école permet moins qu’ailleurs de sortir de sa condition.

En ce moment des Assises de l’éducation prioritaire se tiennent dans toute la France – c’est un des volets de la "Refondation". Alors, puisque c’est le principe des ZEP, RAR et autres ECLAIR, comment donner plus, plus efficacement, à ceux qui ont moins ?

Et d’ailleurs, l’Education prioritaire est-elle seulement une question de moyens ?

Extrait de franceculture.fr du 09.10.13 : Repenser l’éducation prioritaire

Répondre à cet article