> EDUCATION PRIORITAIRE > EDUC. PRIOR. Dédoublement, Pdmqdc, Taille des classes > EP. Dédoubl., Pdmqdc, Taille (Rapports officiels) > Selon France Inter, des classes dédoublées ont été regroupées pendant la crise (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Selon France Inter, des classes dédoublées ont été regroupées pendant la crise sanitaire à Vaulx-en-Velin et à Lille faute de remplaçants

1er juin Version imprimable de cet article Version imprimable

Éducation prioritaire : les dédoublements de classes, victimes collatérales de la crise sanitaire

[...] La pédagogie particulière en demi-classe n’a pas pu être poursuivie dans de nombreuses écoles. Par manque de remplaçants en raison de la crise sanitaire, les dédoublements de classes de CP et CE1 ont très souvent été suspendus au cours de l’année scolaire. Il fallait faire des choix et les rectorats ont incité à regrouper les classes pour trouver des enseignants disponibles.

"La situation était telle dans le Rhône", raconte notamment Benjamin Grandener, directeur d’une école Rep à Vaulx-en-Velin près de Lyon et secrétaire départemental du syndicat Snuipp-69, "que l’inspecteur d’académie a donné instruction au service de remplacement du rectorat de ne plus envoyer de remplaçant dans les écoles d’éducation prioritaire en disant que les écoles devaient se débrouiller avec les moyens qu’elles avaient à disposition, quitte à annuler les dédoublements de CP et CE1".

[...] À Lille, Clémence, professeure en CP-CE1 à l’école Duruy s’est ainsi retrouvée à devoir faire cours en classe entière : "Dans notre école", dit-elle, "nous ne sommes pas considérés comme prioritaires dans les remplacements parce qu’il y a un enseignant supplémentaire pour le groupe classe. Mais 25 élèves, c’est beaucoup plus difficile. On peut moins aller voir les élèves, moins les aider et finalement on fonctionne comme en classe ordinaire. Parfois on a beaucoup d’élèves qui sont primo-arrivants ou on a des élèves qui ont un vocabulaire plus pauvre et cela nécessite de travailler en petit groupe. Ce sont des choses que l’on ne peut plus faire lorsqu’on n’est pas remplacé".

[Extrait de franceinter.fr} du 31.05.21

Répondre à cet article