> VIE SCOLAIRE : Climat, Décroch., Internats, Rythmes, Santé > Décrochage et absentéisme > Décrochage (Positions autres : observateurs, assoc., témoignages) > Récupérer 900 000 jeunes devenus "socialement transparents" (blog de Jean (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Récupérer 900 000 jeunes devenus "socialement transparents" (blog de Jean Matouk, économiste) : les propositions convergentes du Cercle des économistes et du Conseil d’analyse économique

23 juillet 2013

Dans la déclaration finale du Cercle des économistes lors de ses Rencontres annuelles à Aix figure un constat assez effarant que l’INSEE et le Conseil d’analyse économique (CAE) ont révélé : 17% des Français de 15-29 ans, soit 1,85 million, ne sont ni à l’école, ni au travail, ni en stage, ni en apprentissage ; la moitié de ces jeunes soit 900 000, n’ont aucun diplôme en poche.

900 000 jeunes socialement transparents
Or comme 567 000 des 15-24ans sont inscrits au chômage, et environ, par estimation linéaire, 200 000 des 25-29 ans, soit 767 000 au total, cela signifie que 900 000 à 1 000 000 , largement la moitié de ce 1,85 millions, ne sont sur aucun registre ; ils sont socialement « transparents »

L’âge moyen du premier accès à un emploi stable est passé de 20 à 27 ans de 1975 à nos jours ; ces jeunes – dont 4% d’illettrés – se sont lassés d’attendre.

Les propositions convergentes du Cercle des économistes et du Conseil d’analyse économique [...]

[...] Ces jeunes « transparents » sont, en effet, une priorité plus prioritaire encore que l’Education nationale. Car que font-ils, en vérité, « où » sont-ils ?

Jean Matouk
Economiste

Extrait de blogs.rue89.com du 21.07.13 : Récupérer 900 000 jeunes devenus socialement transparents

 

Les élèves "transparents" : voir en avril 2007 : "Les élèves transparents", par Maryse Esterle-Hedibel. Analyse de parcours d’élèves déscolarisés de collèges de Roubaix

Répondre à cet article