> EDUCATION. Généralités (hors EP) > Education. Généralités (Rapports officiels) > Redoublements, inégalités sociales et discontinuité culturelle (conférence de (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Redoublements, inégalités sociales et discontinuité culturelle (conférence de consensus)

30 janvier 2015

Comment expliquer le fort lien entre inégalités sociales et redoublement ? Peut-on parler de discrimination voir d’apartheid ? Le 27 janvier, lors de la conférence de consensus sur le redoublement organisée par le Cnesco et l’IFé, plusieurs universitaires ont choisi de mettre l’accent sur les failles culturelles des familles des redoublants. Du coup la réponse au redoublement devient strictement pédagogique. Adieu le social

Question : "Maintenir le redoublement c’est creuser les inégalités sociales ?" Réponse : "Le problème c’est le traitement de la difficulté scolaire". Avec quelles lunettes lire les statistiques sociales qui montrent le lien entre la catégorie sociale et le redoublement ? Le 27 janvier, les intervenants à la conférence de consensus ont choisi d’éliminer l’idée même de la discrimination sociale et des effets systémiques pour s’en tenir à la bonne vieille théorie de la discontinuité culturelle. [...]

[...] Ainsi l’Ecole comme institution et la société sont exonérés de toute responsabilité dans les inégalités sociales de réussite scolaire. Pourtant tous les chercheurs ne partagent pas l’idée que les inégalités sociales à l’Ecole reposent uniquement sur le bagage culturel des familles populaires et leur éloignement des normes scolaires. Bien des travaux ont analysé la part de l’institution dans la ségrégation scolaire. "Le modèle de la discontinuité culturelle reste valide. Mais il ne permet pas d’expliquer la hausse des inégalités depuis 20 ans" ; nous disait Georges Felouzis en septembre 2014.[...]

Extrait de cafepedagogique.net du 28.01.15 :Redoublement : Quel sens donner aux inégalités sociales ?

Répondre à cet article