> ACTEURS et PARTENAIRES > Protestations d’enseignants et de parents > Mouvements d’enseignants et parents en éducation prioritaire (suite) : Alès (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Mouvements d’enseignants et parents en éducation prioritaire (suite) : Alès (30), Colombes (92), Corse, Essonne, Seine-Saint-Denis, Montreuil et Pantin (93), Champigny et Vitry (94),

22 février 2016 Version imprimable de cet article Version imprimable

CORSE
Les parents de l’école de Capanella [REP] ne sont pas contents et le font savoir. En tout cas, ils s’opposent à la fermeture de l’établissement et font circuler dans les commerces de la région et sur internet une pétition pour demander à la population de dire, elle aussi, non à cette fermeture. Les explications des parents d’élèves.

Extrait de corsenetinfos.corsica du 19.02.16 : Prunelli-di-Fium’Orbu : Les parents d’élèves s’opposent à la fermeture de l’école de Capanella

 

GARD
Alès
Les parents d’élèves avaient prévenu : si la fermeture de la classe était maintenue, ils feraient blocus devant l’école maternelle mais aussi devant l’école primaire [en REP+], située juste à côté.
Extrait de objectifgard.com du 11.02.16 : ALÈS Les parents bloquent les écoles des Prés-Saint-Jean

 

ESSONNE

Près de 2 000 élèves supplémentaires sont attendus à la rentrée prochaine dans les écoles de l’Essonne. Après le dernier conseil départemental de l’Education nationale, 81 ouvertures de classes et 68 fermetures sont programmées
[...] Ainsi, tous les réseaux d’éducation prioritaire seront couverts à la prochaine rentrée »
Six postes seront également attribués à la scolarisation des moins de trois ans,
Extrait de leparisein.fr du : Essonne. Les mesures scolaires pour la rentrée ne fontpas l’unanimité

 

HAUTS-DE-SEINE
Colombes
« On veut nous enterrer mais on n’est pas morts », argue Virginie Santucci, professeur d’EPS au collège Moulin Joly. Selon les professeurs concernés, quatre établissements de Colombes - les collèges Moulin Joly [REP], Marguerite Duras [REP], Jean-Baptiste Clément [REP] et le lycée Maupassant - perdraient 300 heures de dotation à la rentrée de septembre.

Extrait de leparisien.fr du 15.02.16 : Les professeurs de Colombes en grève jeudi

Voir aussi sur le site du SNES Versailles : Colombes : opération collèges-lycée « morts » jeudi 18 février
Le Snes 92

 

SEINE-SAINT-DENIS
La question du non-remplacement des enseignants
Le non-remplacement, "c’est systématique...", déplore Laurent Salters, de la FCPE (Fédération des conseils de parents d’élèves) du département, père d’un enfant scolarisé à Montreuil. "Il y a un ras-le-bol généralisé."
"On estime qu’il y a chaque jour en ce moment au moins 400 classes d’école primaire sans maître", soit 5 à 6% du total des classes du département, indique Rachel Schneider, secrétaire départementale du syndicat des enseignants SNUipp-FSU.
"Nous sommes en plein hiver, dans le pic des congés courts pour maladie", rappelle de son côté Cécile Tabarin, directrice de cabinet du directeur de l’académie de Créteil, qui dit faire le maximum.
Extrait de new.yahoo.com du : Seine -Saint-Denis : la grogne monte contre le non-remplacement de profs

Quatre cents classes du 93 sans instit chaque jour. Une situation « catastrophique ». Depuis début janvier, la pénurie de remplaçants dans les écoles du département désespère familles, enseignants et syndicats [...]
Extrait de facebook.com : FCPE Aubervilliers

Dans le département le plus défavorisé de France, environ sept mille élèves du primaire se retrouvent souvent sans professeur ni remplaçant. Les jeunes sont répartis dans d’autres classes, mais les parents ne supportent plus ces pis-aller et réclament des solutions pérennes.
Extrait de mediapart.fr du 18.02.16 : En Seine-Saint-Denis, des milliers d’élèves du primaire se retrouvent sans enseigant

Montreuil
Parents et enseignants de Montreuil en ont ras-le-bol. A Daniel-Renoult [REP], une école élémentaire, cinq absences n’ont pas été remplacées la semaine dernière. Au collège Georges-Politzer [REP], parents et profs se plaignent de trop de violence.
Extrait de leparisien.fr du 16.02.16 : Montreuil : 3 écoles fermées et le collège Politzer partiellement en grève

Pantin
Communiqué du personnel d’éducation du collège Jean-Jaurès de Pantin.
Enseignants et assistants d’éducation du collège Jean Jaurès de Pantin, réunis en Assemblée Générale ce mardi 9 février 2016, déplorons la diminution de la dotation horaire de l’établissement (DHG), classé REP +.
Nous exigeons le maintien de notre dotation horaire globale à sa hauteur actuelle mais nous refusons la perte annoncée de 40 heures liées notamment à l’éducation prioritaire, afin de travailler dans de bonnes conditions et de poursuivre le travail engagé.
Ainsi, nous décidons à la majorité absolue des personnes présentes de déposer un préavis de grève reconductible et illimitée à partir du lundi 15 février 2016 jusqu’à obtenir satisfaction de nos revendications.
Nous rappelons que nous souhaitons continuer de faire de l’éducation prioritaire une réelle priorité.
(Communiqué Sud Education Créteil)

 

VAL-DE-MARNE

Champigny-sur-Marne
Alors que quatre classes pourraient être fermées au sein du groupe scolaire Anatole France de Champigny-sur-Marne à la rentrée de septembre 2016, les parents occupent l’établissement depuis ce mercredi pour protester
Composé de quatre écoles, deux maternelles et deux primaires, le groupe, situé au Bois l’Abbé, en Rep + (quartier très prioritaire) perdrait une classe par école. Au total, Champigny perdrait 10 classes pour 4 ouvertures.
Extrait de 94.citoyens.com du : Grosse colère contre les fermetures de classe à Anatole France

Vitry-sur-Seine
[...] Des élèves sont dispatchés dans d’autres classes, classes insuffisamment pourvues en matériel pour accueillir plus de 30 élèves ». Et de préciser : « Nous sommes passés REP à la rentrée 2015. Mais que signifie le P ? Il nous semblait qu’il signifiait prioritaire. »
Extrait de leparisien.fr du 17.02.16 : Des parents de Vitry écrivent à la ministre del’éducation

SEINE-ET MARNE
Torcy
Voir l’article A Torcy (Seine-et-Marne), les parents demandent la création de "Zones de mixité prioritaire" pour remplacer les "Zones d’éducation prioritaire" (Chronique de Véronique Soulé sur le Café pédagogique)

 

Voir le mot-clé Enseignants (Protestation d’) (gr 3)/

Répondre à cet article