> ACTEURS et PARTENAIRES > Mouvements d’enseignants et de parents > Mouvements de protestations d’enseignants, parents, élus... (par (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Mouvements de protestations d’enseignants, parents, élus... (par académie)

15 septembre 2016

ACADÉMIE DE CRÉTEIL

Saint-Denis
Comme ils l’avaient annoncé avant l’été, les parents d’élèves de l’école Pasteur ont bien bloqué la rentrée dans leur établissement, ce jeudi 1er septembre 2016, afin de protester contre la décision prise par l’inspection académique d’y fermer une classe. Dans une école élémentaire comme celle-ci classée « Réseau Education Prioritaire », il ne devrait pas y avoir plus de 23 élèves par division.

Extrait de jsd.com du 01.09.16 : Les parents de Pasteur sont vigilants

Saint-Denis
[...] « A Blériot / Saint-Exupéry [REP+], l’Education nationale joue avec les chiffres », se plaint une maman. [...]
Au total, ce sont plus de 80 parents et enseignants qui se sont réunis devant le 59 rue de la République, siège de l’inspection, pour protester. (Des élus de la Ville [...] se sont mêlés à eux). [...]
Même son de cloche chez les parents de l’école [REP] Puy-Pensot

Extrait de jsd.com du 05.09.16 : Contre les fermetures de classes

 

ACADÉMIE DE LILLE

La municipalité s’est préparée cet été à l’ouverture de quatre nouvelles classes à la rentrée. Mais le maire vient d’apprendre que l’inspecteur d’académie demandait un comptage des élèves jeudi prochain avant de nommer deux enseignants à Morieux et Prin. La rentrée s’y fera donc dans des classes surchargées.

Extrait de lavoixdunord.fr du 27.08.16 : Grenay : Le doute s’installe quant à deux ouvertures de classes promises

 

ACADÉMIE DE LYON

Vaulx-en-Velin
Situé à Vaulx-en-Velin, commune la plus pauvre du Rhône, le collège Henri-Barbusse se classe parmi les établissements les plus défavorisés de la métropole.
Comme 363 autres collèges français, l’établissement vaudais a donc logiquement été classé en REP+. Cette classification permet à l’établissement d’obtenir des moyens supplémentaires, dont l’allègement de classes et un suivi renforcé des élèves.

Extrait de rue89lyon.fr du 02.09.16 : « Classes surchargées » : un collège de Vaulx-en-Velin ne fait pas sa rentrée

Vaulx-en-velin
Pourquoi une grève mardi 6 septembre au collège Aimé Césaire ?
Le collège Césaire est en éducation prioritaire depuis longtemps, il a été classé en REP+ depuis la rentrée 2014 (niveau le plus difficile de l’éducation prioritaire). Les locaux du collège ont été restructurés et livrés à la rentrée 2011. Le projet de réhabilitation au début des années 2000 des collèges Noirettes et Barbusse était de fournir deux établissements de 550 élèves afin de rééquilibrer leurs effectifs. Or depuis deux ans les effectifs n’ont cessé d’augmenter, passant de 380 en 2009 à plus de 500 élèves à la rentrée 2013. Cette année les effectifs sont à 640 élèves pour le moment.
Cette hausse des effectifs était pourtant prévisible, les personnels du collège alertent les différents services en charge de cette question (Lyon métropole propriétaire des locaux et l’inspection d’académie) depuis maintenant trois ans. L’augmentation démographique sur Vaulx-en-Velin se poursuit et 25 classes ont été ouvertes en primaires ces 3 dernières années. Le manque d’anticipation et de recherche de solutions traduisent un mépris pour des élèves, issus de catégorie sociale en grande difficulté, et pour le travail mené par les personnels dans ce quartier.
L’annonce de la création d’un nouveau collège sur le secteur (ou de la réouverture du collège Jean Vilar à Villeurbanne) est une bonne nouvelle, mais elle ne saurait être une réponse adaptée à l’urgence de la situation. En effet l’ouverture de celui-ci sera au mieux effective dans 2-3 ans, et le collège Aimé Césaire ne peut pas continuer à voir ses effectifs croître. Ainsi le climat scolaire au sein de l’établissement s’est nettement dégradé ces dernières années.
Source : "Correspondance"

 

ACADÉMIE DE MONTPELLIER

Montpellier
Titulaire d’un Bac + 4, travaillant dans les ressources humaines, Fatiha se souvient de la « grande mixité sociale » qu’elle a connue pendant sa scolarité : aujourd’hui, à 29 ans, elle se bat pour que ses deux enfants aient la même « chance » dans leur quartier populaire de Montpellier.

Extrait de liberation.fr du 31.09.16 Fatiha, une mère en guerre contre les « ghettos scolaires » à Montpellier

Alès
Dans le quartier alésien des Cévennes, les parents d’élèves de l’école maternelle Paul-Langevin ne baissent pas les bras. Ils restent déterminés à obtenir une classe supplémentaire pour accueillir les quelque 140 élèves, dont 31 âgés de moins de 3 ans, et éviter ainsi qu’ils soient 31 par classe.

Extrait de midilibre.fr du 09.09.16 Alès : à l’école Paul-Langevin, les parents sont déterminés

 

ACADÉMIE DE MAYOTTE

L’intersyndicale CGT, FAEN, FO, SUD, FSU "appelle à la grève reconductible à partir du mardi 13 septembre" à Mayotte, "près de 5 mois après la suspension du mouvement d’avril". Elle dénonce "le sous investissement chronique (qui) gangrène le système éducatif…

Extrait de touteduc.fr du 12.09.16 : Reprise du mouvement de grève

 

ACADÉMIE DE RENNES

La ville de Saint-Malo est en train de rédiger un recours pour s’opposer à la fermeture du collège Surcouf [en juin 2017]. C’est une lettre de Najat Vallaud-Belkacem qui a mis le feu aux poudres.

Extrait de ouest-france.fr du 31.08.16 : La mairie saisit le tribunal pour le collège Surcouf

 

ACADÉMIE DE VERSAILLES

Asnières-sur-Seine
Appel à tous les personnels en éducation prioritaire. "Touche pas à ma ZEP "des lycées
Après avoir sans cesse repoussé la publication des lycées maintenus en éducation prioritaire, Najat Vallaud-Belkacem vient dans un récent courrier au député d’Asnières-sur-Seine, Sébastien Pietrasanta, d’annoncer leur sortie de tout dispositif dès 2017, y compris pour les lycées professionnels.
L’argument avancé par la ministre est celui de la priorité à la scolarité obligatoire dans la refondation de l’éducation prioritaire [...]

Extrait de twitter.com/Letenco du 31.09.16 : Après avoir exclu certains collèges de l’éducation prioritaire, @najatvb s’en prend aux lycées. Inadmissible !

Répondre à cet article