> VIE SCOLAIRE : Climat, Décroch., Internats, Santé et Rythmes > Rythmes scolaires > Rythmes scolaires (Etudes) > "Les organisations du temps scolaire à l’école issues de la réforme de (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

"Les organisations du temps scolaire à l’école issues de la réforme de 2013 : quels effets observés ?". Les Dossiers de la DEPP, 207, juin 2017, 80 p.

28 juin 2017


PÉDAGOGIE
— 
Les organisations du temps scolaire à l’école issues de la réforme de 2013 : quels effets observés ?

Extrait de education.gouv.fr de juin 2017 : Les organisations du temps scolaire à l’école issues de la réforme de 2013 : quels effets observés ?

 

SOMMAIRE

Introduction générale

Chapitre 1. Les compétences des élèves selon les différents modes d’organisation du temps scolaire issus de la réforme de 2013

Partie 1. Les résultats du panel d’élèves entrés en CP en 2011
A . La répartition des élèves selon les OTS
B . Des scores différents selon les OTS ?
Conclusion

Partie 2. Les résultats issus d’une enquête auprès d’élèves de CP
A . Les données
B . Les résultats
Conclusion
Annexes

Chapitre 2. Les pratiques d’enseignement à l’épreuve des nouvelles organisations du temps scolaire
A . L’échantillon
B . Le questionnaire
C. La méthodologie
D. Résultats
Annexes

Chapitre 3. Le ressenti des parents d’élèves sur la réforme des rythmes scolaires
· Moins d’un parent sur deux estime que la réforme est profitable à leur enfant
· Plus des deux tiers des familles doutent de l’efficacité pédagogique de la nouvelle organisation du temps scolaire
· Moins d’une famille sur deux juge favorablement les activités périscolaires mises en œuvre dans le cadre de la réforme
· La réforme a permis à plus d’un tiers des élèves de pratiquer de nouvelles activités périscolaires
· Près d’une famille sur deux estime que la nouvelle organisation des rythmes scolaires a eu des répercussions négatives sur l’organisation de leur vie quotidienne
· Une arrivée le mercredi ou le samedi matin plus difficile pour la moitié des familles
· Les parents de l’OTS 1 jugent plus sévèrement la réforme
· Le nombre de demi-journées d’enseignement par semaine induit peu de différences d’opinions entre les familles
· Une appréciation des activités périscolaires relativement différenciée selon l’OTS
· Les jugements des familles sur la réforme des rythmes scolaires dépendent
d’abord de leur niveau de diplôme
· La nouvelle organisation du temps scolaire est accueillie plus favorablement par les familles immigrées
Annexes

 

ANNEXES - CONTEXTE HISTORIQUE ET REGARD COMPARATIF

Chapitre 4. Les « rythmes scolaires » : un essai de mise en perspective (p. 62)
A . Une longue histoire
B . Surmenage et malmenage scolaires
C . Semaine de quatre jours ou quatre et demi ?
D. Les recommandations de l’Académie nationale de médecine
E. La « réforme des rythmes scolaires » de 2013
F. Les élèves et leurs rythmes
G . « Une petite révolution dans l’organisation des temps sociaux » (DUCHINI et VAN EFFENTERRE, 2017)

Chapitre 5. Rythmes scolaires à l’école élémentaire : regards comparatifs au sein de l’Union européenne
A . Les mesures comparatives des rythmes scolaires dans l’enseignement élémentaire et la situation de la France
B . Un aperçu du cadre institutionnel : partage des responsabilités en matière des rythmes scolaires
C . Les enjeux, complexes, inhérents aux temps scolaires et périscolaires

 

[...] "Une véritable évaluation des OTS nécessiterait un temps long, des observations d’un panel suivi tout au long de son parcours et une évaluation des effets des activités périscolaires par exemple", d’autant que, sur certains modes d’organisation, les panels sont insuffisamment représentatifs.

Mais la DEPP conclut que l’effet sur les apprentisssages des élèves est inférieur "aux effets des variables sociales ou culturelles", même si "de légères différences de résultats semblent apparaître au détriment des organisations du temps libérant un après-midi". Les diverses organisations du temps scolaire n’ont pas non plus "un impact important sur les pratiques des enseignants". Quant aux parents d’élèves, ils restent "partagés,

Extrait de touteduc.fr du 28.06.17 : Rythmes scolaires : peu d’effets entre les différentes organisations à 5 matinées / semaine (DEPP)

 

LES COMMENTAIRES

Rythmes : Une évaluation pour rien ?

Coïncidence : Le jour même où le Journal officiel publie le décret Blanquer sur les rythmes scolaires, l’évaluation des différents rythmes, attendue depuis si longtemps, est publiée par la DEPP, la division des études du ministère de l’éducation nationale. Et, devant le Sénat, le ministre s’appuie sur elle pour justifier son décret. C’est que l’étude de la Depp se garde bien d’émettre un avis qui éclairerait le débat sur la semaine de 4 ou 5 jours. En ne comparant que des rythmes sur 5 jours avec peu de variation entre les écoles, l’étude trouve finalement peu d’impact des nouveaux rythmes sur les résultats des élèves. Comment s’en étonner ?

Extrait de cafepedagogique.net du 29.06.17 : Rythmes : Une évaluation pour rien ?

 

[...] Il ne s’agit cependant pas d’une comparaison entre les semaines de 4 jours et 4,5 jours, impossible à réaliser en raison de l’absence d’un groupe "de contrôle" (élèves ayant conservé une semaine à 4 jours), précise la Direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance (Depp), qui analyse les statistiques du ministère.

Les différents types d’organisation de la semaine à 4,5 jours ont "des effets d’une ampleur très limitée" sur les apprentissages des élèves, "largement inférieure" aux facteurs sociaux et culturels, indique la Depp.

L’étude "ne permet pas non plus de dégager un impact important sur les pratiques des enseignants", ajoute-t-elle, notant toutefois que "l’appropriation de nouvelles organisations" de travail nécessite un temps plus long que les deux années passées depuis l’introduction des nouveaux rythmes.

Enfin, les parents de CM2 interrogés "sont partagés, souvent critiques, craignant que la nouvelle organisation du temps scolaire n’accroisse la fatigue des enfants". Moins de la moitié "la juge profitable à leur enfant" et estime les activités périscolaires "intéressantes".

Extrait de actu.orange.fr du 29.06.17 : Semaine de 4,5 jours à l’école : les différents modes d’organisation jouent peu sur les apprentissages

Répondre à cet article