> ACTEURS et PARTENAIRES > Pilotes (identité prof., Témoignages) > Le directeur d’école, un enseignant (pas) comme les autres ? (Claire Ravez, (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Le directeur d’école, un enseignant (pas) comme les autres ? (Claire Ravez, Ifé, dans les Cahiers pédagogiques)

23 juin Version imprimable de cet article Version imprimable

Le directeur d’école, un enseignant (pas) comme les autres ?
Claire Ravez

Les directeurs et directrices exercent une fonction indispensable à la bonne marche de 50 130 écoles maternelles et élémentaires. Mais au quotidien, tenir en même temps la classe (sauf pour les 10 % d’entre eux déchargés à temps plein), la gestion administrative et l’animation des équipes relève du « choix cornélien » et pose la question de « qu’est-ce qui sera sacrifié aujourd’hui ? [1] ».

La direction d’école nécessite d’être capable d’effectuer des choix pour sa propre activité et celle d’autres professionnels, dont ses adjoints et adjointes, au plus vite et au plus juste. Collectant des récits de vie professionnelle, Hervé Duchauffour a ainsi éprouvé la « difficulté à [faire] raconter une journée type en ce que chaque jour apporte son lot d’imprévus [ : ] l’enseignant absent dont il faut répartir les élèves puisqu’il n’y a pas de remplaçant, la commande qu’il faut réceptionner pendant le temps de classe, l’enfant malade pour lequel il faut prévenir la famille, le photocopieur qui tombe en panne et qu’on tente de réparer avant de faire appel au professionnel, un carreau cassé et c’est la mairie qu’il faut appeler, l’enquête à renvoyer à l’inspection en urgence ou encore le collègue qui va être inspecté et qu’il faut “porter” [2] ».

Accompagner ou faire à la place ?
Dans les locaux mêmes de l’école, un lieu symbolise l’ambigüité de la fonction et la nécessaire définition réciproque des rôles avec les collègues : « Outre le fait d’être un lieu du travail administratif et de la gestion des élèves les plus perturbateurs, un rôle reconnu au bureau directorial est celui de lieu de médiation entre l’école et les parents, en particulier lorsque ceux-ci entrent en conflit avec l’enseignant de leur enfant ou avec l’organisation de l’école. [3] »

Extrait de cahiers-pedagogiques.com du 18.06.21

Répondre à cet article