> INEGALITES, MIXITE SOCIALE, PAUVRETE, ETHNICITE, SOCLE > Laïcité > Laïcité (Etudes universitaires) > Génie de la France. Le vrai sens de la laïcité, par Abdennour Bidar, Albin (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Génie de la France. Le vrai sens de la laïcité, par Abdennour Bidar, Albin Michel, août 2021

6 septembre 2021

Génie de la france. Le vrai sens de la laîcité
Abdennour Bidar
Albin Michel, 25 août 2021
Édition brochée : 19.00 €
145mm x 225mm
208 pages

Vidéo

« Non, la méditation sur la France, son génie ou son esprit, n’est ni anachronique ni caduque. C’est même strictement l’inverse : non seulement l’immersion dans le village global ne frappe pas d’obsolescence notre interrogation sur ce génie propre mais elle la rend plus cruciale que jamais, si toutefois nous voulons éviter de nous perdre totalement dans la mondialisation, de subir celle-ci comme une dilution pure et simple de nous-mêmes et comme une aliénation par tout ce qui nous entraîne au-delà de notre identité historique…

Mais à quoi tient-il, ce génie de la France ? Pour une part essentielle à la laïcité. Une laïcité qui est peut-être la condition politique de la vie spirituelle la plus haute. Car en séparant l’État des religions, elle « fait le vide », ce vide qui est au cœur de toute destruction mystique et métaphysique des idoles… Comment expliquer cependant que nous n’ayons pas compris plus tôt cette valeur inséparablement spirituelle et politique de la laïcité ? Nous Français n’avons en réalité même pas commencé de sonder l’abîme de notre vide laïque. Et, au-delà de nous-mêmes, n’est-ce pas la modernité politique tout entière qui a souffert d’un terrible aveuglement vis-à-vis du potentiel spirituel de la laïcité et de la démocratie ? »

Penser la laïcité spirituellement : c’est à cette réflexion profonde, ouverte et érudite que nous convie ici Abdennour Bidar, grande figure du dialogue interspirituel, auteur notamment de Plaidoyer pour la fraternité.

Extrait de Albin-Michel.fr

 

Voir la sous-rubrique générale Laïcité

Répondre à cet article