> EDUCATION. Généralités (hors EP) > Education. Généralités (Positions) > Education. Généralités (Positions politiques et syndicales) > Présidentielles. Fabien Roussel (PCF) souhaite le retour de la mesure "Plus (...)

Voir à gauche les mots-clés liés à cet article

Présidentielles. Fabien Roussel (PCF) souhaite le retour de la mesure "Plus de maîtres que de classes" (ToutEduc)

7 décembre 2021 Version imprimable de cet article Version imprimable

Présidentielle 2022 : Des éléments de futur programme de Fabien Roussel (PCF) pour l’éducation
Selon nos confrères de l’Humanité, Fabien Roussel a dévoilé lors d’une rencontre vendredi de nouvelles mesures de son futur programme de campagne qui devrait être dévoilé après les fêtes, et qui concernent l’éducation.

“Issues d’un travail conjoint entre parlementaires PCF et syndicats“, ces pistes pour l’éducation nationale et la formation prévoient une augmentation du budget de l’EN de 45 % “pour atteindre 80 milliards d’euros“, avec pour mesure phare l’allongement du temps d’enseignement à l’école. Le député du Nord envisage un retour à la semaine de cinq jours en élémentaire avec 27 heures d’enseignement hebdomadaire (au lieu de 24 aujourd’hui), ainsi que 32 heures “en moyenne“ dans les collèges et les lycées.

Le candidat communiste souhaite un retour de la mesure “plus de maîtres que de classes“ mise en place par Najat Vallaud-Belkacem en 2013 et supprimée depuis par Jean-Michel Blanquer. Il propose le pré-recrutement de 90 000 professeurs, accompagné d’un revenu “au-dessus du Smic dès la sortie des études“. Cette pré-embauche selon un membre de la direction du PCF, aurait pour but de “conserver la formation des enseignants à bac + 5“, elle serait conditionnée à une “obligation d’exercer au moins dix ans au sein de l’éducation nationale“, et permettrait de limiter le nombre d’élèves par classe à 15 en petite section, 20 en maternelle et primaire, et 25 en collège et lycée.

De plus, l’obtention du bac pro passerait de trois à quatre ans d’études, avec un rétablissement des enseignements culturels que sont la philosophie et la littérature.

Concernant les AESH, Fabien Roussel souhaite recruter 90 000 AESH (accompagnants des élèves en situation de handicap) afin de leur “garantir un salaire digne, une formation et un statut“ mais aussi embaucher une Atsem (agente territoriale spécialisée des écoles maternelle) par classe de France et ce “sans que les mairies aient à en assumer le coût“.

L’article de L’Humanité ici

Extrait de touteduc.fr du 06.12.21

Répondre à cet article